Vous êtes ici Liste d'outils
Vous tes la section Centres de la petite enfance et garderies

Gestion des situations d'urgence

La gestion d'un centre de la petite enfance ou d'une garderie implique qu'on doit parfois faire face à une situation d'urgence. À cet égard, seule une réflexion préalable permettra d'élaborer et de mettre en place les mesures appropriées, notamment :


Bien qu'elle s'inscrive dans la gestion globale de la santé et de la sécurité du travail et à l'intérieur de responsabilités en matière de sécurité civile, la gestion des situations d'urgence est un aspect important que doit prendre en considération toute organisation. Il incombe à tout centre de la petite enfance et à toute garderie de se doter d'un plan de mesures d'urgence tenant compte du risque que peuvent comporter ses activités.


Plan et procédure d'évacuation

Les centres de la petite enfance et les garderies doivent établir un plan et une procédure d'évacuation en cas d'urgence, conformément au Règlement sur la sécurité dans les édifices publics adopté en vertu de la Loi sur la sécurité dans les édifices publics.

La préparation d'un tel plan permet de ne pas être pris au dépourvu par un incendie ou toute autre situation exigeant une évacuation rapide. Cette mesure est d'autant plus essentielle que vous accueillez un grand nombre de jeunes enfants.


Premiers secours et premiers soins

Comme titulaire d'un permis de centre de la petite enfance ou de garderie, vous devez vous assurer que chaque membre de votre personnel de garde est titulaire d'un certificat, datant d'au plus trois ans, attestant la réussite :

    Avant le 1er avril 2016
    • d'un cours de secourisme général d'une durée minimale de huit heures;
    • ou d'un cours d'appoint d'une durée minimale de six heures visant la mise à jour des connaissances acquises dans le cours de secourisme général.

    À partir du 1er avril 2016
    • d'un cours de secourisme adapté à la petite enfance d'une durée minimale de huit heures comprenant un volet sur la gestion de réactions allergiques sévères;
    • ou d'un cours d'appoint d'une durée minimale de six heures visant la mise à jour des connaissances acquises dans le cours de secourisme adapté à la petite enfance.

De plus, vous devez voir à ce qu'au moins deux membres du personnel de garde sur trois soient qualifiés et présents chaque jour auprès des enfants durant la prestation des services de garde. Ces membres du personnel de garde possèdent, entre autres, la compétence Agir de façon sécuritaire en milieu de travail, qui est intégrée au programme d'études collégiales en techniques d'éducation à l'enfance.

Vous devez également afficher à proximité du téléphone une liste des numéros de téléphone :

  • du Centre antipoison du Québec;
  • de la personne désignée en cas d'urgence pour assurer, lorsqu'un seul membre du personnel est présent dans une installation, son remplacement;
  • du centre de services de santé et de services sociaux (CSSS) le plus près.

Vous devez aussi vous assurer de conserver à proximité du téléphone la liste des numéros de téléphone :

  • de chaque membre du personnel et des remplaçants le cas échéant;
  • du parent de chaque enfant.

Rappelons qu'il existe, en matière de soins d'urgence et de sécurité, de la documentation conçue pour outiller les personnes travaillant en services de garde à l'enfance, dont le rôle dans l'administration des soins immédiats aux enfants est de première importance.



Plan de continuité des services en cas de pandémie d'influenza

Le 11 juin 2009, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré l'état de pandémie le plus élevé concernant la grippe A(H1N1), soit le niveau 6. Cette décision de l'OMS de rehausser le niveau d'alerte renforce l'importance de préparer toute la société québécoise afin de réduire les répercussions de la pandémie sur la population si la situation se détériorait dans les prochains mois.

Malgré l'état de pandémie déclaré, la fermeture des milieux de garde n'est pas une mesure recommandée à l'heure actuelle par le directeur national de santé publique (DNSP). Si cette décision exceptionnelle devait être prise, elle le serait par le DNSP de façon concertée avec le Ministère et les organisations régionales de la sécurité civile.

En 2007, le Ministère avait élaboré différents outils à l'intention des centres de la petite enfance et des garderies afin qu'ils puissent planifier les mesures à mettre en place en cas de pandémie d'influenza. Ces documents demeurent une référence utile.

Formulaire de mise à jour des coordonnées des responsables du plan de continuité

Depuis le 20 février 2015, un formulaire électronique, accessible à partir des services en ligne du Ministère (clicSÉQUR), permet aux titulaires d’un permis de centre de la petite enfance ou de garderie d’indiquer et de modifier en ligne, au besoin, les noms et les coordonnées des personnes responsables de leur plan de continuité des services et de leurs substituts.

Plus de renseignements sur ce sujet sont disponible à la page suivante : Plan de continuité des services.

On rappelle qu'il est essentiel d'utiliser le nouveau formulaire électronique pour informer le plus rapidement possible le Ministère de tout changement.


      Haut de la page

      Dernière mise à jour :
      1er septembre 2016