Vous êtes ici Liste d'outils

Qualité éducative

Les centres de la petite enfance et les garderies ont une triple mission : celle de voir au bien-être, à la santé et la sécurité des enfants qui leur sont confiés; celle de leur offrir un milieu de vie propre à stimuler leur développement sur tous les plans, de leur naissance à leur entrée à l'école; et enfin celle de prévenir l'apparition ultérieure de difficultés d'apprentissage, de comportement ou d'insertion sociale.

Dans ce contexte, les centres de la petite enfance et les garderies – de pair avec leurs associations représentatives – s'appliquent, jour après jour, à assurer la santé, la sécurité et le bien-être des enfants ainsi qu'à offrir des services de garde de qualité. Ils sont assujettis à la Loi sur les services de garde éducatifs à l'enfance et à son règlement. Ce cadre légal précise les balises minimales pour assurer la qualité des services, notamment en ce qui concerne le programme éducatif.

Un centre de la petite enfance ou une garderie de qualité est un service de garde qui est capable de reconnaître les besoins des enfants et d'y répondre. C'est également un service qui intervient auprès des enfants en tenant compte de leur niveau de développement. C'est aussi un ou des adultes qui font équipe avec les parents des enfants qui le fréquentent.

Les principales dimensions d'un service de garde de qualité sont :

  • la qualité des interventions;

    • l'interaction du personnel éducateur avec les enfants, soit la valorisation du jeu des enfants par celui-ci, l'intervention démocratique et le soutien apporté à l'enfant dans l'apprentissage des responsabilités et de la résolution de problèmes, ainsi que l'écoute et les stratégies utilisées pour stimuler l'expression des enfants;
    • la continuité entre la famille et le service de garde, soit la collaboration et les relations constructives que le personnel éducateur doit établir avec les parents pour fournir un service de qualité à l'enfant;

  • la qualité des lieux, soit dans quelle mesure l'aménagement correspond aux intérêts et aux besoins des enfants et s'il stimule leur développement en leur donnant un accès direct à du matériel varié, approprié et sécuritaire;
  • la qualité des activités, soit l'organisation de l'horaire, la planification des activités et la variété des activités qui y sont intégrées, dont la régularité de l'horaire de base, la possibilité pour les enfants de faire des choix et la variation des modes d'encadrement des enfants.

Le 8 décembre 2017, la Loi a été modifiée, notamment pour y introduire l’interdiction pour un prestataire de services de garde reconnu (centre de la petite enfance, garderie ou personne responsable d’un service de garde en milieu familial) d’appliquer ou de tolérer des attitudes ou pratiques éducatives inappropriées à l’égard des enfants qu’il reçoit.

À la suite de cette modification, le Ministère rend disponible un guide sur la prévention et le traitement des attitudes et pratiques inappropriées visant à informer les prestataires de services de garde reconnus et les bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial sur la portée de cette interdiction, leur responsabilité à l’égard de la santé, la sécurité et le bien-être des enfants ainsi que sur le traitement des plaintes qui les concernent.

Haut de la page

Dernière mise à jour :
23 juillet 2018