Vous êtes ici Liste d'outils
Vous tes la section Est-ce que j'intimide?

Est-ce que j’intimide?

Des ressources pour vous aider

Une multitude de gestes ou de paroles, d’une ou de plusieurs personnes, peuvent amener quelqu’un à se sentir harcelé ou victime d’intimidation, comme des insultes, des bousculades, de la médisance ou des menaces. Des comportements qui vous paraissent anodins peuvent finir par intimider l’autre.

Ce qu’il faut savoir à propos de l’intimidation :

  • la personne qui commet des gestes d’intimidation cherche à gagner du pouvoir sur l’autre ou profite de sa supériorité (physique ou fondée sur l’âge ou sur le statut social dans le groupe, etc.) pour la blesser ou l’humilier (rapports de force);
  • elle agit dans l’intention de nuire ou de faire du mal à l’autre;
  • ses gestes ont des conséquences néfastes pour la personne qui les subit. La personne victime d’intimidation peut éprouver de l’anxiété, en venir à éprouver une faible estime de soi ou vivre une importante détresse psychologique;
  • dans la plupart des cas, c’est la répétition des gestes et des paroles qui crée la détresse de la personne ciblée. Certains gestes graves peuvent aussi être considérés comme des actes d’intimidation sans avoir un caractère répétitif.

Quelles que soient vos motivations, vous êtes responsable de votre comportement.

Plusieurs gestes sont encadrés par des lois et certains constituent même des crimes prévus par le Code criminel canadien comme menacer l’autre de mort ou de blessures ou user de violence.

 

Liens utiles

 

Maltraitance envers les personnes aînées

La maltraitance envers les personnes aînées peut exister dans tous les milieux de vie. Malheureusement, elle est souvent gardée sous silence, peu reconnue ou peu dénoncée. Elle peut prendre plusieurs formes : physique, psychologique, sexuelle, matérielle ou financière, organisationnelle, violation des droits de la personne, etc.

Vous croyez être en situation de maltraitance ou craignez qu’une personne aînée de votre entourage le soit? N’hésitez pas, téléphonez à la ligne Aide, Abus, Aînés (1 888 489-2287) qui offre un service d’écoute et de référence anonyme et confidentiel, sans frais et accessible partout au Québec, tous les jours de 8 h à 20 h.

 

 

Haut de la page

Dernière mise à jour :
8 décembre 2015