Vous êtes ici Liste d'outils

Boîte à outils 2

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Les modes de transmission des infections et leurs pictogrammes


Par Chantale Boucher, Direction de santé publique de Lanaudière

Nous sommes heureux de la parution récente de la nouvelle version de l’affiche Les infections en milieu de garde. On y trouve des pictogrammes représentant les différents modes de transmission des infections. Voici quelques explications.

Pour qu’une infection se transmette, il faut qu’il y ait :

  • un microbe et
  • une personne qui excrète le microbe et
  • une personne vulnérable qui entre en contact avec le microbe à un endroit de son corps qui permet la transmission de l’infection.

Ainsi, chaque microbe a sa ou ses façons de se transmettre, que l’on appelle « modes de transmission ». Les microbes rencontrés en service de garde se transmettent le plus souvent par :

contact direct Contact direct : lorsqu’il y a un contact physique étroit, sans intermédiaire, entre une personne infectée et une autre personne. Exemples : contact peau à peau, tête à tête, bouche à bouche, bouche à plaie (morsure);

contact indirect Contact indirect : lorsqu’une personne entre en contact avec un objet ou des mains contaminés et porte le microbe à sa bouche, à son nez, à ses yeux ou à tout autre endroit pouvant constituer une porte d’entrée pour l’infection. Exemples : la suce contaminée qu’un enfant porte à sa bouche, les doigts qu’il porte à son nez, un crayon de maquillage qui contamine une plaie cutanée;

Éternuement Gouttelettes : lorsqu’une personne infectée projette dans l’air des gouttelettes respiratoires en toussant, en éternuant ou en parlant. Ces gouttelettes sont projetées sur une courte distance et se déposent sur la muqueuse du nez ou de la bouche d’une personne. L’influenza, le virus de la grippe, se transmet de cette façon;

Voie aérienneVoie aérienne : lorsque le microbe, présent dans des microgouttelettes ou dans des particules de poussière en suspension dans l’air, est inhalé. Le microbe peut rester dans l’air pendant une longue période et être dispersé par les courants d’air sur une longue distance. Le virus de la rougeole se transmet de cette façon.

Dernière mise à jour :
29 octobre 2012