Vous êtes ici Liste d'outils

Boîte à outils

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
À passer au peigne fin!


Par Julio C. Soto, Institut national de santé publique du Québec

Le peigne fin servant à enlever les poux était déjà utilisé il y a 2 500 ans au Moyen-Orient. Depuis, pratiquement toutes les cultures et sociétés ont fabriqué des peignes fins pour procéder à l’épouillage manuel, ce qui constitue un traitement mécanique. Toutefois, la popularité de cet objet a diminué après l’apparition des premiers insecticides chimiques, tel le DDT dans les années 40. Ce n’est que dans la dernière décennie que le peigne fin a fait un retour en force en tant que complément indispensable du traitement avec un produit anti-poux chimique ou naturel, ou même en tant que solution de rechange dans les cas de résistance des poux, d’intolérance aux produits anti-poux ou de contre-indication à leur usage.

Cependant, l’efficacité du peigne fin pour enlever les poux et les lentes dépend principalement de la distance entre les dents du peigne, qui doit être le plus près possible de 0,2 mm. La façon dont l’objet a été conçu et le matériau de fabrication employé sont aussi des éléments à considérer. En plus d’être faciles à manier, les peignes en plastique ABS ont des dents fortes et flexibles, ce qui empêche les poux de s’échapper. On préférera les couleurs claires qui font contraste avec la couleur légèrement foncée des poux. Par ailleurs, les peignes en métal avec des dents plus longues peignent mieux les cheveux longs.

Aujourd’hui, le peigne fin devrait faire partie des objets personnels des familles ayant des enfants d’âge préscolaire et scolaire primaire. Pour ceux et celles qui aimeraient choisir le traitement des poux exclusivement mécanique à l’aide d’un peigne fin, voici cinq conditions pour maximiser les chances de réussite :

  • une bonne intention d’utiliser la méthode;
  • des cheveux mouillés;
  • un bon peigne fin;
  • une bonne procédure;
  • une durée et une fréquence d’utilisation suffisantes, soit pendant 10 à 30 minutes, à 3 ou 4 jours d’intervalle, jusqu’à l’absence de poux.
Dernière mise à jour :
29 octobre 2012