Vous êtes ici Liste d'outils

Article 2

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Le Streptocoque du groupe A


Par Dominique Grenier, Centre hospitalier de l’Université Laval

« Maman, j’ai mal à la gorge! »

Mathilde a 4 ans et depuis deux jours, elle se plaint d’un mal de gorge. Elle mentionne à sa mère qu’elle a beaucoup de difficulté à avaler sa salive. Son appétit a diminué et de plus, elle a de la fièvre…

La fillette et sa mère se rendent chez le pédiatre et celui-ci effectue un prélèvement de la gorge de Mathilde. Le lendemain, il prescrit des antibiotiques parce que l’enfant a une infection causée par le Streptocoque du groupe A.

Le mal de gorge est un symptôme. La majorité des maux de gorge sont causés par une infection virale comme le rhume ou la grippe. Plus rarement, le mal de gorge est le résultat d’une infection bactérienne, principalement une infection par le Streptocoque du groupe A.

Qu’est-ce que le Streptocoque du groupe A?

Le Streptocoque du groupe A est une bactérie que l’on trouve généralement dans le nez, dans la gorge et sur la peau. Elle peut être présente sans rendre malade. Toutefois, elle peut aussi produire des symptômes et amener des infections des voies respiratoires et de la peau.

Voici des exemples d’infections causées par cette bactérie :

  • une pharyngo-amygdalite, infection des amygdales et de la gorge;
  • un impétigo, infection de la peau;
  • la scarlatine, infection de la gorge associée à des rougeurs sur le corps;
  • une otite, infection de l’oreille.

La bactérie se rencontre habituellement durant l’hiver et le printemps. Elle peut aussi provoquer des maladies plus graves comme la pneumonie, infection des poumons, des infections du sang et des infections avec atteinte des muscles, des articulations et autres sites. Il ne faut pas sous-estimer les symptômes des infections mentionnées. Des complications graves peuvent apparaître si l’infection n’est pas traitée. Mieux vaut prévenir que guérir!

Comment l’infection se transmet-elle?

Le Streptocoque du groupe A peut se transmettre par projection de gouttelettes lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue. Il peut également se transmettre par contact direct, par exemple un contact peau à peau avec une blessure ou une plaie infectée, ou encore par contact indirect, par exemple en portant des mains ou des objets contaminés à sa bouche. Les risques de contagion sont moins élevés si la bactérie est présente dans la gorge ou sur la peau et que la personne porteuse ne présente aucun symptôme.

Comment se traite l’infection?

L’infection à Streptocoque du groupe A se traite habituellement avec des antibiotiques. Il est important de prendre au complet le traitement prescrit pour éliminer la bactérie et prévenir les complications.

Voici quelques conseils pour favoriser la guérison et diminuer la fièvre et la douleur chez l’enfant malade :

  • Lui donner de l’acétaminophène pour diminuer la fièvre, si les parents ont signé le protocole pour son administration, en respectant la posologie et les modalités;
  • Lui faire boire de l’eau régulièrement;
  • Lui offrir une diète molle et froide (popsicle, crème glacée ou autre);
  • Bien entendu, lui administrer toute médication prescrite, le cas échéant.

Combien de temps l’enfant reste-t-il contagieux?

Généralement, l’enfant n’est plus contagieux 24 heures après le début du traitement antibiotique.

Est-il possible de prévenir l’infection?

Oui, en appliquant les principes suivants :

  • Le lavage des mains est la mesure la plus simple pour prévenir la transmission de la plupart des infections à Streptocoque du groupe A;
  • Il faut toujours respecter l’hygiène respiratoire et les autres mesures d’hygiène, comme le nettoyage et la désinfection des surfaces, y compris les jouets;
  • Les blessures devraient être nettoyées fréquemment;
  • Les parents doivent surveiller les signes d’infection comme une rougeur, de l’enflure, des écoulements ou de la douleur au site d’une blessure. En présence de l’un de ces signes, ils doivent consulter un médecin.

Dernière mise à jour :
29 octobre 2012