Vous êtes ici Liste d'outils

Types de maltraitance

Cliquez pour quitter rapidement le site.

 

 

 

La maltraitance peut prendre différentes formes. Une personne aînée peut être victime de plusieurs types de maltraitance par un ou plusieurs individus de son entourage.

Ce sont différents comportements ou attitudes qui caractérisent les divers types de maltraitance.

Maltraitance physique

Une personne aînée est victime de maltraitance physique lorsqu’elle :

  • est frappée;
  • est poussée;
  • se fait lancer des objets;
  • est forcée à manger;
  • est enfermée;
  • est rudoyée;
  • doit attendre trop longtemps pour se faire aider à aller à la salle de bain.

Maltraitance psychologique ou émotionnelle

Une personne aînée est victime de maltraitance psychologique ou émotionnelle lorsqu’elle se fait :

  • humilier;
  • menacer;
  • agresser verbalement;
  • parler de manière dégradante;
  • infantiliser;
  • ignorer;
  • isoler.

Il s’agit aussi de maltraitance psychologique ou émotionnelle envers une personne aînée lorsque quelqu’un porte atteinte à :

  • son identité;
  • sa dignité;
  • son estime de soi;
  • ses valeurs, ses croyances ou ses pratiques religieuses.

Maltraitance sexuelle

Une personne aînée est victime de maltraitance sexuelle lorsqu’elle se fait :

  • faire des attouchements;
  • faire de l’exhibitionnisme devant elle, c’est-à-dire lorsqu’un individu lui montre ses organes génitaux;
  • agresser sexuellement;
  • ridiculiser dans son besoin de vivre et d’exprimer sa sexualité.

Maltraitance matérielle ou financière

Une personne aînée est victime de maltraitance matérielle ou financière lorsqu’elle se fait :

  • soutirer de l’argent au moyen de chantage émotif;
  • voler ses biens, son argent ou ses bijoux;
  • faire de la pression pour léguer son héritage;
  • détourner des fonds de retraite qui lui appartiennent;
  • frauder par vol d’identité;
  • frauder par du télémarketing;
  • frauder par une utilisation inappropriée de ses cartes bancaires ou d’une procuration bancaire.

Violation des droits de la personne

Les droits d’une personne aînée sont violés lorsqu’elle se fait :

  • discriminer en raison de son âge (âgisme);
  • imposer un traitement médical malgré elle, alors qu’elle possède l’aptitude pour décider par elle-même.

Une personne peut toutefois être limitée dans l’exercice de ses droits, tel que celui de gérer ses propres biens, à la suite d’un jugement du tribunal lui désignant un tuteur, un curateur ou un mandataire. Il s’agit alors de mesures de protection et non d’une violation de droits. Cependant, la personne protégée par un régime de protection (tutelle ou curatelle) ou par un mandat donné en prévision de son inaptitude est apte à consentir à recevoir des soins si elle en comprend la nature et la portée. Cette aptitude à consentir doit être vérifiée chaque fois que des soins lui sont proposés.

Négligence

Une personne aînée est victime de négligence lorsqu’un individu de son entourage omet de poser un geste nécessaire à son bien-être. Par exemple, lorsque cet individu ne voit plus à ce que les besoins fondamentaux de la personne aînée soient satisfaits ou que des soins physiques et mentaux lui soient prodigués.

Cette omission peut être intentionnelle ou découler d’un manque de connaissance ou de conscience de la situation.

 

 

 

Ligne Aide Abus Aînés : 1 888 489-2287

 

Haut de la page

Dernière mise à jour :
31 août 2016