Vous êtes ici Liste d'outils

Article 1

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Le lavage des mains sans eau en service de garde


Par Nadia Desmarais, Hôpital Sainte-Justine, en collaboration avec Louise Poirier, Hôpital Maisonneuve-Rosemont, et Sandra Palmieri, Direction de santé publique de Montréal-Centre

epuis quelques années, nous assistons à l'émergence de nouveaux microbes comme le SRAS, les nouvelles souches du virus de la grippe ou les bactéries devenues résistantes aux antibiotiques. Le lavage des mains demeure le meilleur moyen de combattre la transmission des nouveaux et des anciens microbes. En fait, il doit devenir une priorité dans l'apprentissage de l'hygiène de base pour tous, enfants et adultes. La question du type de savon à choisir (régulier, antibactérien, antiseptique) a été remplacée par celle du lavage des mains sans eau (avec des solutions à base d'alcool). Nous ferons le point sur les solutions antiseptiques à base d'alcool appelées « rincemains ».

Deux types de germes peuvent vivre sur nos mains. D'une part, il y a les germes résidents, ceux avec lesquels nous vivons en harmonie et qui nous aident à nous débarrasser des germes plus nocifs pour notre santé. D'autre part, il y a les germes qui sont plutôt de passage sur nos mains (bactéries, virus du rhume, de la grippe ou de la gastro-entérite) et qui peuvent nous rendre malades. Le lavage des mains, par son action mécanique, est une opération qui élimine les saletés et réduit le nombre de germes attrapés en touchant des gens ou des objets contaminés.

Le rince-mains, de quoi s'agit-il ?

Avant tout, il est essentiel de comprendre ceci : c'est la bactérie qui est résistante, pas le malade !

Les antibiotiques sont des traitements très efficaces contre les bactéries, mais n'ont aucun effet sur les virus (agents infectieux beaucoup plus petits que les bactéries, à l'origine d'infections comme le rhume ou la grippe). Avec le temps, et suivant l'exposition répétée aux antibiotiques, les bactéries peuvent se transformer et devenir « résistantes » à ceux-ci, c'est-à-dire que les antibiotiques ne parviennent plus à les tuer. L'usage trop fréquent ou à mauvais escient d'antibiotiques peut contribuer à favoriser, parmi les bactéries présentes chez un individu, celles qui sont naturellement les plus résistantes. Celles-ci pourront alors proliférer. Les bactéries résistantes peuvent aussi être transmises d'une personne à une autre, particulièrement en milieu de garde.

La résistance aux antibiotiques est-elle un problème en milieu de garde ?

Le rince-mains est une solution désinfectante à base d'alcool qui s'applique sans eau et qui sert à éliminer les germes présents sur les mains. L'utilisation d'un rince-mains peut remplacer le lavage des mains à l'eau et au savon. Le rince-mains se présente généralement sous forme semi-liquide ou en gel, et contient généralement un émollient qui le rend moins irritant pour la peau.

Son efficacité

Le lavage des mains avec un rince-mains diminue plus efficacement et plus rapidement le nombre de bactéries à la surface de la peau que le lavage à l'eau et au savon. Par contre, les mains souillées avec des liquides biologiques (urine, selles, sang, sécrétions) ou d'autres saletés nécessitent un lavage à l'eau et au savon, car ces matières peuvent diminuer l'efficacité du rince-mains. Durant une épidémie de gastro-entérite, par exemple, l'environnement devient hautement contaminé. Le lavage fréquent des mains à l'eau et au savon est une mesure à appliquer en alternance avec le lavage avec un rincemains.

La concentration d'alcool généralement recommandée pour les rince-mains varie entre 60 et 95 %. Ils agissent ainsi très efficacement contre la plupart des bactéries, champignons et virus (dont le virus de l'influenza, le virus respiratoire syncytial – responsable des bronchiolites chez les jeunes enfants – et les virus causant des gastroentérites).

Sa toxicité

Le rince-mains sans eau est généralement constitué de 70 % d'alcool éthylique. Il s'agit du même alcool que celui qu'on retrouve dans les boissons fortes tels la vodka ou le rhum, mais il est deux fois plus concentré. Cette haute concentration en éthanol représente le principal facteur de toxicité pour les jeunes enfants. L'ingestion d'une cuillerée à soupe chez le poupon d'un an ou de deux chez l'enfant de 4 ans est suffisante pour entraîner une intoxication modérée avec nausées, vomissements et confusion mentale. Il faut donc garder les rince-mains hors de la portée des enfants, tout comme on le fait pour des bouteilles d'alcool fort. Il est important de consulter un médecin sans délai en cas d'ingestion.

Ces produits sont fabriqués à partir d'alcool dénaturé, ce qui leur donne mauvais goût et diminue ainsi les risques d'intoxication par ingestion. Il est recommandé de frotter les mains jusqu'à évaporation pour permettre au produit d'agir et éviter les irritations qui pourraient survenir (ex. : port de gants sur de l'alcool non évaporé). De plus, comme ces produits sont inflammables, il faut les entreposer loin des flammes et des sources de chaleur.

L'utilisation des rince-mains par les enfants

L'enseignement de l'hygiène des mains aux jeunes enfants est très important. Comme ils ont une hygiène plus déficiente et des activités salissantes, leurs mains sont souvent sales. Le lavage des mains à l'eau et au savon reste donc la meilleure méthode à leur enseigner. Par contre, lors d'activités extérieures ou si aucun lavabo n'est accessible, les rince-mains peuvent être utilisés par les enfants, sous la surveillance d'une éducatrice, avant les repas ou après la toilette. Une fois le produit évaporé, il ne peut plus être ingéré et n'est plus irritant pour les yeux.

Il est important d''apprendre aux enfants la bonne façon d'utiliser les rince-mains. Il faut appliquer la même technique et faire les mêmes mouvements que lors du lavage des mains avec de l'eau et du savon.

Ces produits sont en vente libre en plusieurs formats dans les pharmacies et dans les magasins à grande surface. On peut les retrouver en format de poche ou en grand format avec une pompe distributrice. Les marques les plus communes sont Purell, One Step, Sanicure et Sterigel. Il faut aussi considérer le coût de ces produits, qui n'est pas négligeable.

Les rince-mains antiseptiques sont certainement très utiles en service de garde, mais plus appropriés pour les travailleuses que pour les enfants. Les mains des adultes sont moins sales que celles des enfants, le produit est donc plus efficace dans leur cas. De plus, l'utilisation d'un rincemains par les enfants demande une vigilance et une surveillance continues. Cependant, à une époque où tout doit être rapidité et efficacité, cette nouvelle famille de produits trouve certainement sa place.

Dernière mise à jour :
29 mai 2009