Vous êtes ici Liste d'outils

Article 1

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Les enfants et la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)

Plusieurs incertitudes demeurent concernant les enfants et la COVID-19. Les connaissances évoluent rapidement. Toutefois, voici quelques constats qui semblent se dégager des expériences vécues dans le monde et au Québec lors de la première vague de la pandémie :

  1. Les enfants peuvent aussi être atteints de la COVID-19. Certaines données suggèrent qu'à la suite d'un contact étroit d'au moins 15 minutes avec un cas de COVID-19, les enfants pourraient être moins à risque de contracter la maladie comparativement aux adultes.
  2. La COVID-19 affecte moins les plus jeunes. Jusqu'à maintenant, les enfants ont été moins touchés par la COVID-19 comparativement aux adultes. Et chez les enfants, les plus vieux (≥ 10 ans) semblent plus touchés que les plus jeunes.
  3. La COVID-19 semble plus bénigne chez les enfants. Les enfants ne présentent habituellement que des symptômes légers ou modérés de la maladie, voire aucun symptôme. Pour cette raison, ils sont peut-être moins soumis au test de dépistage, ce qui pourrait influencer le portrait observé. Pour vérifier ces observations, la situation des enfants est suivie de près dans le contexte actuel de la réouverture complète des services de garde.
  4. Les enfants atteints de la COVID-19 sont rarement hospitalisés. Dans le même ordre d'idées, peu d'enfants développent une maladie sévère nécessitant une hospitalisation, et les décès sont rares. En date de septembre 2020, aucun décès attribuable à la COVID-19 n'a été enregistré chez des personnes de 18 ans et moins au Québec.
  5. Le rôle des enfants dans la transmission du coronavirus est encore mal connu. Le rôle joué par les enfants dans la transmission du coronavirus semble être moins important que celui des adultes. Jusqu'à maintenant, les connaissances se résument à notre expérience dans un contexte où les enfants ont eu peu de contacts avec d'autres personnes hors du foyer familial, ou alors des contacts très limités et contrôlés lors de l'ouverture partielle des écoles de même qu'avant la réouverture complète des services de garde éducatifs à l'enfance durant l'été. La réouverture et l'évolution de la pandémie ainsi que les études futures apporteront plus de lumière sur ce point.   
Dernière mise à jour :
11 janvier 2021