Vous êtes ici Liste d'outils

Article 1

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Le risque d'infection pour la femme enceinte en service de garde


Par Pierre Déry, Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUL)

Pendant leur grossesse, les femmes peuvent être exposées à différentes infections susceptibles d'affecter l'enfant qu'elles portent. En service de garde, la présence de plusieurs enfants augmente les risques d'exposition à différents microbes ou virus. Les enfants présentent des infections plus fréquemment que les adultes parce qu'ils n'ont pas encore développé leur pleine capacité de défense. Par conséquent, ils deviennent plus souvent des porteurs de virus et de bactéries. De plus, chez les jeunes enfants, l'hygiène peut être déficiente, ce qui augmente le risque de transmission de l'infection aux personnes qui en prennent soin.Protection de la femme enceinte

La plupart des infections acquises par la femme enceinte n'ont aucune conséquence pour le bébé à naître. Cependant, certains microbes peuvent atteindre le fœtus par voie sanguine et nuire à son développement ou encore causer une malformation. Les virus responsables de problèmes sérieux sont ceux de la rubéole, de la varicelle, le cytomégalovirus, le parvovirus et le virus de la rougeole. Pour ce qui est des autres agents infectieux, le risque de complication lors d'une grossesse est négligeable.

Protection de la femme enceinte

Au contact d'un microbe, l'organisme se défend en produisant des anticorps. Si la mère a des anticorps contre le virus en question, soit parce qu'elle a eu la maladie ou parce qu'elle a été vaccinée, le virus ne pourra atteindre la circulation sanguine de la mère ni infecter le fœtus.

Ainsi, la mère qui a des anticorps contre la rubéole peut être pratiquement assurée de ne jamais donner naissance à un enfant atteint de rubéole congénitale. Il en est de même avec la varicelle, la rougeole et le parvovirus, responsable de l'érythème infectieux ou cinquième maladie.

La situation du cytomégalovirus est un peu moins claire. En effet, une femme infectée avant sa grossesse et qui a des anticorps contre ce virus peut quand même accoucher d'un enfant infecté. Il s'agirait alors, le plus souvent, d'une réactivation du virus qu'elle a gardé dans son corps. Toutefois, les conséquences pour le fœtus ou le nouveau-né semblent moins fréquentes et moins importantes que dans le cas d'une personne qui fait l'infection pour la première fois.

Étant donné que l'on n'est pas encore convaincu scientifiquement de la protection accordée par les anticorps contre le cytomégalovirus, une fois la grossesse confirmée, la travailleuse en service de garde qui s'occupe de jeunes enfants devrait être affectée à des tâches qui ne présentent pas de dangers pour elle et l'enfant à naître. Si ceci n'est pas possible, le retrait préventif de la travailleuse enceinte doit alors être envisagé.

Prévention

Toutes les femmes en âge d'avoir des enfants (en particulier celles qui sont éducatrices ou mères d'un enfant en service de garde) devraient prendre les précautions appropriées avant même de prévoir une grossesse. En effet, la travailleuse qui ignore qu'elle est enceinte risque d'être infectée au contact des enfants et de transmettre l'infection à son fœtus.

Une fois de plus, nous suggérons de porter une attention particulière aux règles d'hygiène, notamment le lavage de mains, pour diminuer la transmission des infections en service de garde. Il a été démontré que le respect des recommandations sur le lavage des mains est efficace pour prévenir la transmission des microbes tels que le cytomégalovirus. La travailleuse doit suivre scrupuleusement ces recommandations, encore plus si les enfants dont elle s'occupe ont moins de 3 ans.

D'autre part, étant donné que la vaccination offre une protection contre la rubéole, la rougeole et la varicelle, nous recommandons la vaccination de toute femme qui est en âge de procréer et qui n'a pas d'anticorps, en particulier, si elle travaille auprès de jeunes enfants.

 

Dernière mise à jour :
30 avril 2009