Vous êtes ici Liste d'outils

Article 1

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Des modifications au calendrier de vaccination des enfants

Le calendrier de vaccination des enfants est devenu de plus en plus complexe au fil des ans. Dans le but, entre autres, de réduire le nombre de visites et d’injections, le Comité sur l’immunisation du Québec a modifié le calendrier. Ce nouveau calendrier protège aussi bien les enfants que l’ancien, en plus de les protéger plus rapidement contre la varicelle ainsi que contre l’hépatite A.

Le nouveau calendrier s’applique aux enfants nés à partir du 1er juin 2019. Les enfants nés avant le 1er juin 2019 continueront à suivre l’ancien calendrier, sauf pour la vaccination contre la varicelle, qui sera administrée dès l’âge de 12 mois.

Le nouveau calendrier

  • La visite de 6 mois a été éliminée car, à moins de conditions médicales, plus aucun vaccin n’est donné à cet âge.
  • La dose du vaccin contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, la poliomyélite et l’Hæmophilus influenzæ de type b, qui était donnée à 6 mois, est maintenant donnée à 12 mois.Une jeune fille reçoit une injection.
  • Dorénavant, 2 doses du vaccin contre la rougeole, la rubéole, les oreillons et la varicelle (RRO-Var) sont administrées, soit à 12 mois et à 18 mois, plutôt que 1 dose de vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons à 12 mois, 1 dose de vaccin RRO-Var à 18 mois et 1 dose du vaccin contre la varicelle entre 4 et 6 ans.
  • La vaccination contre le méningocoque de sérogroupe C, qui était donnée à 12 mois, est reportée à 18 mois.
  • La vaccination contre l’hépatite A est ajoutée à l’âge de 18 mois. Il s’agit du vaccin combiné contre l’hépatite A et l’hépatite B. Ce vaccin complète la vaccination contre l’hépatite B, administrée à 2 et à 4 mois, en plus de protéger contre l’hépatite A.

Avantages

  • Retrait de la visite de 6 mois.
  • Diminution du nombre d’hospitalisations pour la varicelle entre 1 et 2 ans, puisque la première dose du vaccin contre la varicelle est donnée plus tôt, à 12 mois.
  • Protection contre l’hépatite A par la vaccination contre cette maladie à 18 mois.
  • Administration d'un seul vaccin entre 4 et 6 ans, soit le vaccin contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos et la polio, car la première dose du vaccin contre la varicelle est maintenant donnée à 12 mois.

Inconvénients

  • À 18 mois, 3 vaccins au lieu de 2 sont administrés.

Veuillez prendre note que la présentation du tableau ci-dessous n’est pas identique à celle de la version PDF du Bulletin.


Modifications apportées au calendrier de vaccination
des enfants nés à compter du 1er juin 2019

​Vaccin qui protège contre : ​À 2 mois ​À 4 mois ​À 6 mois ​À 12 mois À 18 mois​Entre 4 et 6 ans
​Diphtérie-coqueluche-tétanoshépatite B-polio-Hæmophilus influenzæ de type b
Diphtérie-coqueluche-tétanos-polio-Hæmophilus influenzæ de type b
​Pneumocoque
​Rotavirus
​Méningocoque C
​Rougeole-rubéole-oreillons
​Varicelle * *
​Diphtérie-coqueluche-tétanos-polio
Hépatite A-hépatite B**

* Le vaccin utilisé protège à la fois contre la rougeole, la rubéole, les oreillons et la varicelle.
** Ce vaccin est un ajout au calendrier de vaccination.

Les principaux symptômes et complications des maladies qu’on prévient par la vaccination

​La maladie​Les symptömes​Les complications
​Diphtérie​Maux de gorge importants, forte fièvre, problèmes respiratoires.​Problèmes cardiaques, paralysie, décès.
​CoquelucheDifficulté à manger, à boire et à respirer. Violentes quintes de toux qui peuvent provoquer des vomissements ou de l’étouffement. Elles durent plusieurs semaines.​Otites, pneumonies, convulsions, dommages au cerveau (1/11 000), décès (surtout avant l’âge de 3 mois).​
Tétanos​Spasmes douloureux des muscles de la mâchoire, des cordes vocales et de tout le corps.​Problèmes respiratoires et cardiaques, décès.​
Polio​Fièvre, malaises généraux, nausées, vomissements, douleurs musculaires intenses.​Problèmes respiratoires, paralysie des bras et des jambes pouvant devenir permanente, décès.​
​Hæmophilus influenzæ de type b​Épiglottite (enflure importante de la gorge), méningite, pneumonie.​Surdité, retard mental, décès.
Hépatite A​Fièvre, fatigue, perte d’appétit, jaunisse, maux de tête.​Atteinte grave du foie, fatigue durant plusieurs semaines, décès (surtout chez les 60 ans et plus).​
Hépatite B​Fièvre, maux de ventre, jaunisse, vomissements.​Atteinte grave du foie, infection chronique du foie, cirrhose, cancer du foie, décès.​
Rotavirus​Diarrhée, vomissements, fièvre.​​Déshydratation.
​Pneumocoque​Otite, sinusite, pneumonie, infection du sang, méningite.Surdité, dommages au cerveau, décès.​
​RougeoleToux, fièvre, yeux rouges, rougeurs sur la peau, atteinte de l’état général.​Otite, pneumonie, convulsions, dommages permanents au cerveau, décès.​
Rubéole​Rougeurs sur la peau, enflure des ganglions, arthrite (surtout chez les femmes).Infection du cerveau, malformations chez le bébé dont la mère a eu la rubéole pendant la grossesse, fausse couche chez la femme enceinte.​
OreillonsFièvre, maux de tête, enflure des glandes près de la mâchoire.Méningite, surdité, infection des testicules ou des ovaires.​
VaricelleFièvre, petites vésicules sur la peau qui forment une croûte et sèchent, démangeaisons.Otite, infection d’une vésicule (ex. : impétigo), infection grave (ex. : bactérie mangeuse de chair), pneumonie, infection du cerveau, malformations chez le bébé dont la mère a fait la varicelle pendant la grossesse, zona, décès.​
Méningocoque CForte fièvre, maux de tête importants, nausées, vomissements, atteinte de l’état général, rougeurs ou bleus sur la peau.Dommages permanents au cerveau, amputation des mains ou des pieds, décès.​

Pour plus d’information, consulter les « Feuilles d’information pour les personnes à vacciner » du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Dernière mise à jour :
16 août 2019