Vous êtes ici Liste d'outils

Article 2

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Des solutions de rechange à l'eau de Javel en service de garde ?


Par Ramona Rodrigues, Hôpital pour enfants de Montréal

L'eau de Javel, dont l'ingrédient actif est l'hypochlorite de sodium, est le désinfectant de premier choix en service de garde en raison de son accessibilité, son efficacité et son prix. Cependant, certains « petits » inconvénients (décoloration des tissus, corrosion de certains métaux, odeurs et autres) font que des intervenants en service de garde recherchent un produit de rechange. En effet, il existe plusieurs types de produits ayant une action désinfectante ou germicide (c'est-à-dire susceptible de tuer les microbes) et qui peuvent être utilisés dans les services de garde. Toutefois, le choix d'un autre type de désinfectant n'est pas chose facile en raison des différents ingrédients présents dans les nombreux produits que l'on retrouve sur le marché.

Les détergents et les désinfectants

Afin d'assurer qu'une surface ou un objet soient libres de microbes potentiellement nocifs, il faut toujours réaliser les actions suivantes : le nettoyage et la désinfection, sans omettre le rinçage final. Pour nettoyer, on utilise un détergent tel que celui utilisé pour la vaisselle (par exemple : Ivorymd, Zelmd ou autres) et pour désinfecter, on utilise un désinfectant (par exemple : eau de Javel, Germe Plusmd, Quattromd ou autres) afin d'éliminer les microbes qui peuvent rester après le nettoyage.

En général, les détergents sont acceptables pour rendre propre ou éliminer la saleté visible de la plupart des surfaces. Dans les services de garde, certaines surfaces nécessitent une désinfection, notamment les toilettes, les endroits potentiellement souillés comme la table à langer, et les objets comportant un risque de transmission des infections comme les jouets, particulièrement ceux que les enfants portent à la bouche.

Étant donné que les souillures ou autres matières organiques peuvent protéger les microbes de l'action des désinfectants et même neutraliser leur activité, le nettoyage devient une étape très importante afin d'assurer l'efficacité maximale de la désinfection subséquente. Il est important de se rappeler que les détergents ne désinfectent pas et que les désinfectants ne sont pas des bons nettoyants.

Certains produits ont des ingrédients combinés leur conférant, selon les fabricants, des propriétés à la fois détergentes et désinfectantes (par exemple : Forwardmd, Palmolivemd, Sunlightmd et autres comportant un agent antibactérien). Cependant, il faut faire attention à ces produits car leur action nettoyante ou germicide dépendra de la concentration utilisée et du temps laissé au produit pour agir. En d'autres mots, si on utilise un produit détergent-désinfectant, il faut toujours faire les deux étapes : commencer avec le nettoyage à la dilution recommandée et, ensuite, procéder à la désinfection avec une solution fraîche (souvent plus concentrée que la première) tout en respectant le temps d'action indiqué par le fabricant selon le type de surface ou d'objet à désinfecter. En pratique, et malgré la publicité, la plupart de ces produits combinés se comportent plutôt comme nettoyants que comme désinfectants.

Enfin, le rinçage à l'eau est aussi recommandé après toute procédure de désinfection car il faut éliminer les traces du produit qui, en soi, est potentiellement toxique pour les humains.

Les solutions de rechange à l'eau de Javel

Comme solutions de rechange à l'eau de Javel, les désinfectants à base d'ammonium quaternaire de troisième génération et plus (par exemple : Germe Plusmd, Quattromd, Quatrosolmd, NeutraQuatmd, Sanimaster IIImd et autres) sont les plus recommandés en raison de leur efficacité. Les désinfectants à base de phénol (par exemple : HGmd, Lysolmd et autres) sont efficaces pour les surfaces, mais en raison de leur toxicité, ne devraient jamais être utilisés pour désinfecter les jouets ou les surfaces susceptibles de toucher les aliments ou lorsqu'il y a une pouponnière au service de garde.

Ces produits étant principalement utilisés en milieu hospitalier, les noms génériques et les modes de présentation et de distribution ne sont pas toujours facilement identifiables ou accessibles aux services de garde. Avant d'acheter un désinfectant autre que l'eau de Javel, il faut exiger du représentant l'assurance écrite qu'il s'agit bien d'un produit qui appartient à la catégorie recommandée.

 

Dernière mise à jour :
30 avril 2009