Vous êtes ici Liste d'outils

Octobre 2020

Logo du Bulletin de veille

Préparé par la Direction de la veille et des connaissances stratégiques.

La veille a pour but d’alimenter la réflexion stratégique en rendant disponibles des informations pertinentes, utiles, rigoureuses et fiables sur des thèmes stratégiques pour le ministère de la Famille. Elle permet d’identifier les nouvelles tendances, pratiques émergentes et enjeux susceptibles d’influencer la prise de décision et de repérer les signes  permettant d’anticiper les changements importants.

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec l'équipe de la veille.                                                                 

Activité à venir

Qc – Sur le fil de l’enfance, être des porteurs de sens. Colloque virtuel de CASIOPE
Du 27 au 28 octobre 2020.
 

Qc – Les fonctions exécutives, formation en ligne                                                       

COVID-19 - Services de garde et famille

Qc ‒ Revue rapide de la littérature scientifique – COVID-19 parmi les enfants : facteurs de risque d’infections sévères et potentiel de transmission

Ce document de l’Institut national de santé publique du Québec recense les principaux constats des publications et prépublications scientifiques identifiées à l’aide d’une veille quotidienne sur la COVID-19 et les enfants. Il ressort de cette revue de littérature, qui reflète l’état des connaissances en date du 17 juillet 2020, que l’incidence de la COVID-19 est moins élevée chez les enfants et augmente avec l’âge. La COVID-19 est le plus souvent bénigne chez les enfants et les formes graves sont très rares. La contribution des enfants dans la transmission du virus semble aussi être limitée. À ce sujet, les auteurs soulignent l’importance de suivre la situation avec la réouverture des services de garde et des milieux scolaires à l’automne, car ces observations ont pu être influencées par le fait que les enfants sont moins symptomatiques, donc moins souvent testés, et par la réduction des contacts lors du confinement.

Can. – Les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les familles canadiennes d’enfants ayant une incapacité

Ce rapport de Statistique Canada vise à examiner les différences entre les expériences vécues par les familles d’enfants ayant une incapacité et celles vécues par les familles d’enfants sans incapacité pendant la pandémie de COVID-19, selon les déclarations de parents ou de tuteurs d’enfants âgés de 0 à 14 ans. Des différences ont été observées entre les familles d’enfants ayant une incapacité et les autres familles participantes quant à leurs préoccupations envers leurs enfants. À titre d’exemple, environ 60 % des parents d’enfants ayant une incapacité étaient très ou extrêmement préoccupés par la solitude ou l’isolement de leurs enfants, comparativement à environ 50 % des parents d’enfants sans incapacité. La plus grande différence parmi les participants a été observée relativement à la réussite scolaire. Si 58 % des parents d’enfants ayant une incapacité étaient très ou extrêmement préoccupés par l’année scolaire et la réussite scolaire de leurs enfants, ce chiffre s’établissait à 36 % chez les parents d’enfants sans incapacité. Enfin, une plus grande proportion de parents d’enfants ayant une incapacité se disait très ou extrêmement préoccupés par la santé mentale de leurs enfants, comparativement aux parents d’enfants sans incapacité (60 % par rapport à 43 %).

Can. – Supporting Children and Youth during the COVID-19 Pandemic and Beyond: A Rights-Centred Approach

Dans cet article publié par le Paediatrics & Child Health, les auteurs abordent les impacts actuels et potentiels à long terme de la pandémie sur les enfants et les jeunes au Canada. Ils se concentrent sur la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, en accordant une attention particulière aux enfants et aux jeunes à risque. Les auteurs décrivent comment la pandémie de COVID-19 et les réponses nécessaires menacent les droits des enfants, augmentent le risque de stress toxique et aggravent les inégalités existantes pour ceux qui vivent en marge de la société. En effet, bien qu’aucune famille ne soit à l'abri des conséquences économiques de la pandémie, les auteurs soulignent que pour celles vivant dans la pauvreté, les conséquences ont été catastrophiques. Ils préconisent un investissement accru dans les services pour les enfants afin de créer des communautés de soutien sûres et inclusives et de promouvoir des conditions physiques, émotionnelles et mentales optimales pour les enfants et leurs familles.

Autres liens intéressants :

 

Famille

Qc ‒ Effets de l’utilisation des médias numériques à la maison par les élèves de l’éducation préscolaire sur leurs premiers apprentissages en lecture selon la médiation parentale, le milieu socioéconomique, la langue parlée à la maison et le sexe

Ce projet, dirigé par un chercheur de l’Université du Québec à Montréal, a pour objectif de mesurer les effets de l’utilisation des médias numériques à la maison sur les premiers apprentissages en lecture des élèves au préscolaire. Ces effets ont été analysés selon le degré de médiation parentale en lecture, le niveau socioéconomique des familles, la ou les langues parlées à la maison ainsi que le sexe de l’enfant. Les données ont été collectées auprès de 133 familles des régions de Montréal et de Sherbrooke. Les résultats portent à croire que l’utilisation des médias numériques est plutôt défavorable aux premiers apprentissages en lecture. Cela s’explique notamment par le fait que leur utilisation implique plus d’activités de jeu et de visionnements de contenu que de lecture, alors que le temps consacré à ces activités pourrait être investi dans des pratiques de lecture. L’enquête démontre également que seul un nombre élevé de livres numériques à la maison semble favoriser les premiers apprentissages en lecture.

Can. – Newcomer Families’ Experiences with Programs and Services to Support Early Childhood Development in Canada: A Scoping Review

Cet article publié par le Journal of Childhood, Education & Society présente les résultats d’une étude de la littérature parue entre 2000 et 2019 au sujet de l’accessibilité des programmes et des services de soutien à la petite enfance pour les familles immigrantes nouvellement arrivées au Canada. Il ressort des résultats que certaines de ces familles rencontrent des obstacles parce qu’elles sont immigrantes et que les perceptions et les sentiments, tant des prestataires de services que des familles, jouent un rôle dans l’accès aux programmes et aux services. Le soutien social dont les familles bénéficient constitue également un facteur influençant l’accès aux programmes et aux services. Selon les auteures, une communication efficace et une compréhension interculturelle sont essentielles pour que les familles immigrantes aient un meilleur accès aux programmes et aux services de soutien à la petite enfance.

Can. ‒ Social Determinants of Playing Outdoors in the Neighbourhood: Family Characteristics, Trust in Neighbours and Daily Outdoor Play in Early Childhood

Les chercheurs de cette étude du Canadian Journal of Public Health ont examiné les facteurs sociodémographiques et contextuels qui influencent la fréquence du jeu à l’extérieur pendant la petite enfance. Dans ce but, ils se sont attardés à l’origine culturelle des parents (européenne ou autres), au revenu des ménages ainsi qu’à leur milieu de vie (urbain ou rural). Les résultats révèlent que seulement 35 % des enfants âgés de 4 et 5 ans à l’étude avaient, selon leurs parents ou leur tuteur, joué à l’extérieur quotidiennement. Ils indiquent également qu’une bonne relation de confiance avec le voisinage ainsi qu’un revenu familial élevé en milieu rural sont des conditions qui incitent les enfants à jouer dehors plus fréquemment.

É.-U.  Are Equity‐Promoting Paternity Leave Policies Associated with Higher Rates of Parenthood?

Les résultats de cette étude parue dans Family Relations indiquent que de fortes augmentations de la fécondité s’observent dans les pays où les politiques de congé de paternité favorisent l’équité. Cependant, selon cette étude, l’équité en matière de congé des pères et des mères ne suffit pas à faire augmenter le taux de natalité. Une telle mesure n’aura l’effet escompté que si les politiques de natalité tiennent compte d’autres facteurs comme le niveau de participation des femmes au marché du travail et l’âge auquel elles ont leur premier enfant. Les auteurs recommandent de poursuivre les recherches afin de pouvoir déterminer dans quelles conditions la mise en place de congés de paternité s’avère plus profitable.

É.-U.  Boxed In: Beliefs about the Compatibility and Likability of Mother-Occupation and Father-Occupation Role Combinations

Selon les auteurs de cet article publié dans la revue Socius, les mères qui travaillent sont plus sujettes au jugement social que les pères. Les auteurs ont ainsi mené une enquête auprès de mères et de pères américains issus de 28 champs professionnels afin de mieux comprendre les perceptions de compatibilité et de sympathie dont ils sont l’objet. Les résultats indiquent que des règles sociales relativement strictes déterminent les rôles professionnels qui « conviennent » aux mères, soit les professions offrant une sécurité d’emploi et des possibilités de travail à temps partiel, les professions dominées par les femmes et celles qui impliquent une certaine éthique. De plus, les résultats montrent que le public valorise davantage les mères lorsqu’elles exercent des métiers compatibles avec la maternité et l’identité féminine. En revanche, l’étude démontre que les stéréotypes normatifs concernant les pères qui travaillent sont beaucoup moins présents dans la société.

Eur.  Absence from Work after the Birth of the First Child and Mothers’ Retirement Incomes: A Comparative Analysis of 10 European Countries

Les auteurs de cet article paru dans Work, Employment and Society ont examiné si une absence prolongée du marché du travail après la naissance du premier enfant était associée à un revenu de retraite plus faible pour les mères. Les auteurs ont comparé les politiques familiales et des systèmes de pension de dix pays européens afin de déterminer leur incidence sur le revenu de retraite des mères. Les résultats indiquent un lien étroit entre la longueur de l’absence et la baisse du revenu de retraite. Toutefois, les répercussions d’une absence prolongée s’atténuent dans les pays où les mères sont soutenues par un système de protection sociale généreux, et davantage encore là où des politiques de conciliation travail-famille et un système de retraite à vocation universelle ont été mis en place.

Eur.  Les défis des familles d’aujourd’hui. Approche systémique des relations familiales

L’auteur de cet ouvrage paru aux éditions De Boeck se spécialise en thérapie clinique, familiale et relationnelle. Il aborde, à la lumière de sa profession, les défis diversifiés auxquels les familles de la société contemporaine doivent faire face. Le sentiment d’appartenance pour les familles multiculturelles et immigrées, l’accès à la famille d’origine lorsqu’on est dans une famille adoptive et l’identité sexuelle sont parmi les sujets abordés dans ce livre.

Eur.  Encouraging Mothers: The Effect of German Regional Childcare Policies on Maternal Employment between 2006 and 2018

Depuis 2005, l’Allemagne a mis en œuvre des réformes de sa politique familiale. La mise en place d’infrastructures adaptées aux enfants de moins de 3 ans a facilité le retour des femmes sur le marché du travail à la suite de la naissance de leur enfant. Dans cette étude, Henrik-Alexander Schubert, de l’Université de Stockholm, analyse les effets de ces réformes sur l’emploi des mères en examinant les relations entre la qualité et la disponibilité des services de garde d’enfants et les interruptions d’emploi de 927 femmes qui ont enfanté une première fois entre mars 2006 et mars 2018. De ces femmes, 525 sont retournées au travail au cours des trois années qui ont suivi l’accouchement. L’auteur observe un retour plus précoce à l’emploi lorsque s’accroissent l’offre et la qualité des services à la petite enfance.

Intern.  The Impact of Joint Media Engagement on Parent–Child Interactions: A Systematic Review

Les effets des expériences médiatiques parents-enfants, comme le jeu électronique, la lecture numérique et le visionnement de contenu, sont encore peu connus. À la suite d’une recommandation de l’American Academy of Pediatrics en faveur de la participation conjointe des parents et des enfants de 2 à 18 ans aux expériences médiatiques, des chercheurs australiens ont réalisé une revue de littérature. L’objectif était d’analyser les données sur le degré d’engagement des parents et des enfants dans les expériences médiatiques partagées, ainsi que sur les effets de ces interactions. Les résultats indiquent que les parents souhaitant créer de riches occasions d’interaction linguistique devraient continuer à sélectionner des activités partagées non médiatiques. Cependant, les enfants qui ont du mal à s’intéresser aux livres imprimés et aux jeux traditionnels peuvent bénéficier des expériences médiatiques partagées avec le parent.

Intern.  Paid Family Leave and Children Health Outcomes in OECD Countries

Cette étude aborde les effets de l’élargissement des programmes de congés familiaux dans 35 pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). En se basant sur les taux de mortalité néonatale et infantile, les taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans et les taux de vaccination contre la rougeole entre 1990 et 2016, l’auteure constate que le congé de maternité payé entraîne une diminution d’environ 1,9 % à 5,2 % des taux de mortalité infantile et néonatale ainsi que des taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans. Par contre, le congé de paternité n’aurait pas d’effet aussi prononcé. L’auteure analyse également les raisons potentielles des bienfaits plus importants du congé de maternité sur la santé de l’enfant.

 Autres liens intéressants :

                                            

Enfance et services de garde

Qc  Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle 2017. Portrait du développement des enfants par sous-domaine de l’IMDPE

Publié par l’Institut de la statistique du Québec, ce rapport présente de nouveaux résultats de l’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle (EQDEM) 2017. Dans ce contexte, l’analyse des cinq domaines de développement (santé physique et bien-être, compétences sociales, maturité affective, développement cognitif et langagier, habiletés de communication et connaissances générales) se décompose en seize sous-domaines. Le rapport permet de cerner de façon plus précise les aspects du développement pour lesquels il y a une proportion plus importante d’enfants de maternelle n’ayant répondu qu’à peu d’attentes ou à aucune. Par exemple, pour les domaines « Maturité affective » et « Développement cognitif et langagier » cette proportion est élevée, et ce, particulièrement pour les aspects suivants : comportement prosocial et sens d’entraide (40,6 %); hyperactivité et inattention (16,5 %); intérêt pour la littératie, la numératie et la mémorisation (17,9 %) et aptitudes avancées en littératie (23,9 %). Les résultats sont présentés pour l’ensemble du Québec et pour chaque région administrative.

Qc  Child Care Attendance and Educational and Economic Outcomes in Adulthood

Cette étude publiée dans Pediatrics visait à tester les associations entre l’âge du début de la fréquentation des services de garde éducatifs à l’enfance et l'obtention du diplôme d'études secondaires et les revenus d'emploi de 18 à 35 ans. Les résultats indiquent que les garçons qui commencent à fréquenter un service de garde en bas âge (entre 6 et 36 mois) sont ensuite plus susceptibles d’obtenir leur diplôme d’études secondaires. En outre, comparativement à ceux qui n’avaient jamais fréquenté un service de garde ou ceux qui commençaient plus tard, ces enfants présentaient également des risques réduits de faible revenu en tant que jeunes adultes. Cependant, des résultats similaires n’ont pas été décelés chez les filles.

Qc  Promoting Better Functioning among Children Exposed to High Levels of Family Adversity: The Protective Role of Childcare Attendance

Le rôle protecteur des services de garde chez les enfants exposés à l’adversité est examiné dans cette étude publiée dans le Journal of Child Psychology and Psychiatry. Les auteurs, des chercheurs québécois et britanniques, ont tenté de déterminer dans quelle mesure les capacités cognitives de l’enfant étaient liées aux comportements d’externalisation et de quelle manière le service de garde pouvait influencer ce lien. Les résultats révèlent, entre autres, que la fréquentation d’un service de garde est associée à des capacités cognitives plus élevées et à des niveaux inférieurs de comportements d’externalisation à l’adolescence. De plus, des capacités cognitives plus faibles expliquent en partie les niveaux plus élevés de comportements d’externalisation chez les adolescentes et adolescents exposés à l’adversité.

Can.  Families’ Experiences of a Universal Play-based Early Childhood Program in Nova Scotia: Implications for Policy and Practice

Les auteurs de cette enquête publiée dans le Journal of Research in Childhood Education ont analysé l’expérience d’enfants ayant participé à un programme public d’apprentissage par le jeu au cours de l’année précédant leur entrée à l’école en Nouvelle-Écosse. Selon la majorité des parents interrogés, la participation de leur enfant à ce programme a facilité son entrée à l’école. Bien que les parents de toutes les tranches de revenu aient indiqué qu’ils étaient satisfaits de la qualité du programme, ce sont les parents ayant le revenu le plus bas qui semblent avoir bénéficié davantage du soutien offert par le programme. Les résultats de cette enquête en ligne démontrent également que la qualité de la relation établie avec l’école et l’éducatrice ou l’éducateur augmente la perception positive qu’ont les parents de l’apprentissage par le jeu.

É.-U.  Native Language and Culture Experiences among Children in Region XI Head Start Classrooms & Programs: Findings from the American Indian and Alaska Native Head Start Family and Child Experiences Survey 2015

Cette étude a pour objectif de fournir des informations descriptives sur l’expérience des enfants en matière de langue et de culture autochtone dans le cadre de programmes Head Start aux États-Unis. Ces programmes visent à favoriser la préparation à l’école des enfants autochtones d’âge préscolaire, en leur fournissant des services éducatifs, sanitaires, nutritionnels et sociaux, tout en préconisant l’intégration des langues et des cultures autochtones. Les résultats démontrent que la majorité des enfants ciblés sont en contact avec la langue autochtone au moins une partie du temps en classe, notamment par le biais de livres, de contes et d’un enseignement sous la forme de conversations.

Eur.  Changing the Framing of Play in Times of Increased Emphasis on Readiness

Au Danemark, dans l’éducation préscolaire, l’accent a été mis sur le jeu jusqu’en 2004, année où un programme éducatif davantage axé sur des objectifs scolaires a été adopté. Cependant, depuis 2018, les éducatrices et les éducateurs ont tendance à inclure de plus en plus d’activités ludiques dans le parcours préscolaire. Dans le cadre d’un projet de recherche sur la préparation à l’école, deux chercheurs danois ont comparé des données ethnographiques de l’année 2000 avec des données sur les pratiques actuelles. Dans les deux cas, la préparation sociale de l’enfant est au centre des préoccupations des parents, comme des pédagogues, et passe par le jeu. Toutefois, il y a vingt ans, la préparation sociale passait par des activités de jeu libre, alors que maintenant, ce sont surtout des activités de jeu dirigé qui sont utilisées pour favoriser les apprentissages.

Eur.  Academics as Play and the Social as Discipline: School Readiness in Denmark

Sur la base d’un travail ethnographique réalisé dans les services de garde au Danemark, les auteurs de cet article analysent comment les réformes de l’éducation à la petite enfance ont affecté les priorités des parents et des pédagogues en matière de préparation à l’école. Les résultats révèlent que, malgré l’accent mis sur les apprentissages scolaires depuis 2004 dans le discours politique, les parents et les pédagogues considèrent toujours les activités ludiques et celles à caractère social comme prioritaires dans le développement des enfants d’âge préscolaire. Les éducateurs et éducatrices ont réussi à concilier le discours politique et leurs convictions pédagogiques. Cela apparaît clairement depuis 2018, alors que le jeu est redevenu une activité centrale dans les services de garde, tout en favorisant les apprentissages scolaires.

Eur.  Children’s Symbolic Play during the Transition to School

Les auteures de cet article paru dans l’International Journal of Early Years Education observent un écart entre la place importante du jeu symbolique dans la politique éducative et ce qui se passe réellement dans les services de garde en Croatie. Selon elles, la dernière année avant l’entrée à l’école des enfants est fortement teintée par les activités de type scolaire et le discours sur la réussite scolaire. Cet article met en évidence l’importance de considérer le jeu symbolique des enfants au cours de l’année précédant l’école pour contrer la pratique courante qui consiste à favoriser l’acquisition de compétences exclusivement scolaires.

Intern.  Quality Early Childhood Education and Care for Children Under Age 3

L’Enquête internationale sur l’enseignement et l’apprentissage de l’OCDE aborde les aspects de la vie professionnelle du personnel éducatif et des chefs d’établissement dans les services éducatifs à la petite enfance. Ce rapport thématique porte sur le volet de l’enquête lié à l’expérience des enfants de moins de 3 ans en matière d’éducation et d’accueil. Le personnel éducatif et les chefs d’établissement dans les services éducatifs à la petite enfance de quatre pays, soit le Danemark, l’Allemagne, Israël et la Norvège, ont eu à répondre à un questionnaire sur leurs pratiques et leur opinion du milieu. Plusieurs recommandations visant à promouvoir et à garantir la qualité des services ressortent de cette enquête, dont assurer le développement en continu des compétences du personnel.

Intern.  Des mondes d'influence : Comprendre ce qui détermine le bien-être des enfants dans les pays riches

Ce rapport de la série des Bilans Innocenti de l’UNICEF vise à suivre et à comparer la capacité des pays économiquement avancés à garantir les droits et le bien-être de leurs enfants. Les données de 41 pays de l’OCDE et de l’Union européenne sur la situation des enfants dans les pays les plus riches du monde ont ainsi été analysées. Ce rapport révèle que la plupart des pays ne parviennent pas à convertir leurs bonnes conditions économiques et sociales en effets positifs et durables sur le bien-être des enfants. En effet, même dans ces pays, des problèmes de pauvreté, d’exclusion et de pollution menacent la santé physique et mentale des enfants, ainsi que leurs chances d’acquérir des compétences. Pour que chaque enfant vive une enfance équilibrée et heureuse, des mesures ciblées et accélérées sont recommandées par les auteurs. Ils soulignent notamment que les gouvernements doivent intensifier et accélérer leurs efforts pour améliorer l’accès à des services d’accueil de la petite enfance abordables et de qualité pour tous les enfants. Ils recommandent également de consulter les enfants et d’adopter des politiques relatives au lieu de travail qui sont adaptées aux besoins des familles.

Autres liens intéressants :

                                            

Intimidation

Qc  Relations longitudinales et réciproques entre l’intimidation, la victimisation et les symptômes dépressifs chez les adolescents

Menée auprès de 498 adolescents et adolescentes de leur 6e année du primaire à la fin de leur secondaire, cette étude longitudinale établit un lien entre le fait d’avoir été victime d’intimidation et le développement de symptômes dépressifs d’une part et, d’autre part, l’adoption de comportements d’intimidation chez des jeunes vivant des symptômes dépressifs. Les résultats démontrent que garçons et filles sont tout aussi susceptibles de développer des symptômes dépressifs l’année suivant leur épisode de victimisation. Par ailleurs, les jeunes filles vivant avec des symptômes dépressifs adopteraient plus rapidement que les garçons des comportements intimidants à la suite de l’apparition de ces symptômes. Les auteures suggèrent une intervention précoce auprès des enfants victimes d’intimidation et des enfants présentant des symptômes dépressifs afin de prévenir l’adoption de comportements d’intimidation.

Eur.  Just a Joke? The Thin Line between Teasing, Harassment and Violence among Teenage Boys in Lower Secondary School

À l’aide d’entrevues menées auprès de garçons de 14 et 15 ans dans trois écoles secondaires suédoises, des chercheurs ont tenté de comprendre le rôle de la taquinerie et des jeux de bataille dans les relations entre garçons à l’adolescence. Selon les résultats, bien que la ligne soit mince entre la plaisanterie et l’intimidation, la plupart des garçons interrogés apprécient ces comportements qui leur permettent de tisser des liens entre eux. Les auteurs notent toutefois que la tendance à banaliser les différentes formes de violence quotidienne fait qu’il est difficile pour les garçons de réaliser quand ils franchissent la mince ligne entre l’amusement et le harcèlement.

Autre lien intéressant :

                                                 

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec l'équipe de la veille.

Haut de la page

Dernière mise à jour :
19 octobre 2020