Vous êtes ici Liste d'outils

Nouvelle_2012-06-20

Soutien additionnel pour les parents d’élèves handicapés

Nouveau programme pour les élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans
Montréal, le 20 juin 2012 –  La ministre de la Famille, Mme Yolande James, a annoncé aujourd’hui la création d’un nouveau programme permanent de soutien financier aux services de surveillance d’élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans.

NOUVEAU PROGRAMME POUR LES ÉLÈVES HANDICAPÉS ÂGÉS DE 12 À 21 ANS

Mme Yolande James, ministre de la Famille, Jasmine Daigneault, M. Alain Daigneault,
Mme Lyne Loiselle, M. Jean-Denis Lefebvre, du Service de surveillance des jeunes handicapés
âgés de 12 à 21 ans de la région de Châteauguay et Mme Pauline Couture, directrice générale
du Groupement des associations de personnes handicapées de la Rive-Sud de Montréal.


Les services de surveillance s’adressent aux élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans qui fréquentent l’école secondaire et qui, en raison de leurs limitations fonctionnelles, ne peuvent demeurer seuls à la maison en dehors des heures de classe. Ces services s’inscrivent dans une démarche de conciliation travail famille et visent à offrir aux parents de ces enfants des conditions favorables à l’occupation d’un emploi ou à la poursuite des études.

« Je suis très heureux de voir que la Stratégie d’action jeunesse a servi de tremplin à la création d’un programme permanent de soutien aux services de surveillance des élèves handicapés de 12 à 21 ans. Financé en partie par la Stratégie d’action jeunesse, ce programme permettra d’assurer la stabilité et la pérennité de ces services », a affirmé le premier ministre du Québec et ministre responsable des dossiers jeunesse.

« Les parents de jeunes handicapés ont souvent des défis particuliers avec lesquels ils doivent quotidiennement jongler. Ils doivent pouvoir confier leur enfant à des personnes de confiance lorsqu’ils sont au travail. C’est une condition essentielle pour une conciliation travail-famille réussie », a déclaré la ministre de la Famille.

Les organismes à but non lucratif qui offrent des services de surveillance d’élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans en dehors des heures de classe ainsi que les établissements d’enseignement et les commissions scolaires ont jusqu’au 31 août 2012 pour déposer une demande d’aide financière au ministère de la Famille et des Aînés dans le cadre de ce programme.

« Les élèves handicapés ont besoin d’un encadrement particulier. La création de ce programme est une excellente nouvelle pour des organismes comme le nôtre qui souhaitent offrir du soutien à ces élèves. Mais avant tout, ce sont les jeunes et leurs parents qui peuvent se réjouir de ce financement, qui permettra d’assurer la continuité des services et d’en développer de nouveaux », a précisé Mme Danielle Landry, responsable du service de garde de l’école de l’Horizon-Soleil.

Des crédits additionnels pour mieux répondre aux besoins

En 2011-2012, 14 organismes ont été financés, notamment par l’entremise de la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014, pour offrir des services de surveillance à environ 292 élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans. Pour répondre à l’ensemble des besoins établis et assurer la continuité des services au-delà de la Stratégie, des crédits additionnels de 330 000 $ en 2012-2013, de 670 000 $ en 2013 2014 et de 880 000 $ pour les années subséquentes ont été accordés au ministère de la Famille et des Aînés dans le dernier budget. Considérant les budgets déjà disponibles, ce nouveau programme disposera donc d’une enveloppe de 660 000 $ en 2012-2013 et d’un financement stable et récurrent de 1 million de dollars à compter de 2013-2014, ce qui permettra d’assurer la continuité des services existants et d’en développer de nouveaux. Il sera alors possible de soutenir graduellement un nombre important de projets.

« Les organismes et les établissements qui offrent de tels services sont des partenaires précieux pour le gouvernement. Par leur capacité à répondre aux besoins exprimés sur le terrain, ils contribuent à améliorer la qualité de vie des familles, et je les en remercie », a conclu la ministre James.

Pour plus de renseignements sur ce programme

Rappelons que le Programme de soutien financier aux services de surveillance d’élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans a été élaboré par un comité interministériel réunissant le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, le ministère de la Santé et des Services sociaux et l’Office des personnes handicapées du Québec, sous la direction du ministère de la Famille et des Aînés. Pour plus de renseignements sur ce programme, veuillez consulter le www.mfa.gouv.qc.ca/surveillanceeleveshandicapes.

Haut de la page