Vous êtes ici Liste d'outils

Actualité

Action gouvernementale pour lutter contre l’homophobie et la transphobie

Le ministre Luc Fortin annonce l’attribution d’une aide financière de 150 000 $ à la Coalition des familles LGBT
Québec, le 11 janvier 2018 –  En vue de sensibiliser les intervenantes et les intervenants d’organismes communautaires Famille (OCF) et des services de garde à la réalité des familles lesbiennes, gaies, bisexuelles et transgenres, le Gouvernement du Québec accorde une aide financière de 150 000 $ sur trois ans à la Coalition des familles LGBT dans le cadre du Plan d’action gouvernemental de lutte contre l’homophobie et la transphobie 2017-2022.

C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui le ministre de la Famille, M. Luc Fortin. La Coalition des familles LGBT est l’un des principaux organismes québécois offrant aux intervenants de la formation sur la nécessité de contrer l’intimidation homophobe et transphobe, et faisant la promotion de l’inclusion. L’aide financière accordée permettra à l’organisme d’élaborer des programmes de sensibilisation en ce sens et d’en faire la promotion auprès des différents OCF à travers le Québec.

Citations

« Notre gouvernement est heureux de soutenir financièrement un organisme qui travaille depuis plusieurs années pour la reconnaissance sociale et légale des familles composées de parents de différentes orientations sexuelles. L’action de la Coalition des familles LGBT est considérable au Québec et elle contribue à sensibiliser la population à la réalité et à la diversité des familles d’aujourd’hui. »

Luc Fortin, ministre de la Famille

« Ce plan d’action gouvernemental témoigne de notre volonté de bâtir une société ouverte et inclusive, sans égard à l’orientation sexuelle, à l’identité ou à l’expression de genre. Pour ce faire, nous devons mobiliser les différents milieux de vie à cette cause. Aussi, je tiens à saluer tout le travail réalisé par la Coalition des familles LGBT auprès des familles du Québec et des organismes qui les côtoient au quotidien. »

Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et ministre responsable de la lutte contre l’homophobie

Faits saillants

Le Plan d’action gouvernemental de lutte contre l’homophobie et la transphobie 2017-2022 a été rendu public le 17 mai dernier. Il comporte cinq priorités, soit l’ouverture à la diversité sexuelle, le respect des droits et le soutien des personnes de minorités sexuelles, la création de milieux sécuritaires et inclusifs, l’adaptation de services publics ainsi que la cohérence et l’efficacité des actions.

Lien connexe

Plan d’action gouvernemental de lutte contre l’homophobie et la transphobie 2017-2022

Haut de la page