Vous êtes ici Liste d'outils

Actualité

Une aide de 41 120 $ à la Municipalité de La Durantaye pour favoriser le vieillissement actif des personnes aînées
Québec, le 18 septembre 2017 –  Pour soutenir les municipalités engagées dans la démarche Municipalité amie des aînés (MADA), le Gouvernement du Québec accorde une aide financière de 41 120 $ à la Municipalité de La Durantaye pour la réalisation de son projet d’aménagement du parc de l’Étang en un lieu intergénérationnel, dans le cadre du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités – Municipalité amie des aînés (PIQM-MADA).

La ministre responsable du Travail, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et députée de Bellechasse, Mme Dominique Vien, en a fait l’annonce aujourd’hui, au nom de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, Mme Francine Charbonneau.

Depuis 2010, le ministère de la Famille et le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire soutiennent financièrement des projets d’infrastructures et d’aménagement dans le cadre de ce programme. Grâce à cette collaboration, divers projets sont possibles : faciliter l’accès aux édifices municipaux (par exemple par l’installation de rampes d’accès et d’ascenseurs dans des centres communautaires), installer des modules d’exercice à l’extérieur, aménager des parcs ou des sentiers pédestres, etc.

Citations :

« Il est important pour moi que les personnes aînées de la municipalité de La Durantaye, comme ailleurs au Québec, puissent avoir accès à des lieux accueillants et qui répondent à leurs besoins. Grâce au PIQM-MADA, toutes les municipalités peuvent ainsi bénéficier d’une aide financière importante pour adapter leurs installations à la réalité des personnes aînées et permettre à celles-ci de demeurer actives dans leur milieu, en y contribuant pleinement. »

Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation

« Je me réjouis que la Municipalité de La Durantaye ait choisi d’investir dans ce projet qui permettra d’offrir aux aînés et aux citoyens des lieux en plein air facilitant la tenue d’activités communautaires et suscitant des liens entre les générations. En favorisant le vieillissement actif et en santé des personnes aînées dans la communauté, nous encourageons leur implication dans leur milieu de vie, tant au bénéfice des aînés que de l’ensemble de la population. »

Dominique Vien, députée de Bellechasse, ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches

Faits saillants :

  • Le projet consiste à poursuivre l’aménagement du parc de l’Étang pour en faire un lieu intergénérationnel. Les travaux incluent la construction de trottoirs, l’installation de mobilier urbain fixe et d’une gloriette, la construction d’une toilette publique extérieure, l’aménagement paysager du site ainsi que la mise en place d’une aire de jeu intergénérationnelle.
  • En vertu des normes du programme, le coût maximal admissible pour ce projet est établi à 51 400 $. Le Gouvernement du Québec verse 41 120 $, alors que la contribution de la Municipalité de La Durantaye se chiffre à 10 280 $.
  • Les municipalités qui ont adopté une politique et un plan d’action s’inscrivant dans la démarche MADA sont admissibles au PIQM-MADA. L’aide financière annoncée à la Municipalité de La Durantaye provient de l’appel de projets tenu en 2015 pour ce programme.
  • La démarche MADA applique le concept du vieillissement actif préconisé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Elle est fondée sur l’adaptation des politiques, des infrastructures et des services municipaux au vieillissement de la population, en vue d’optimiser les possibilités de bonne santé, de participation et de sécurité contribuant à accroître la qualité de vie des aînés.
  • Depuis 2009, 861 municipalités et MRC sont engagées dans une démarche MADA, et près de 12 millions de dollars leur ont été accordés dans le cadre de leurs démarches visant l’adoption de politiques et de plans d’action municipaux en faveur des personnes aînées.
  • Aujourd’hui, plus de 90 % de la population du Québec vit dans une municipalité ou une MRC amie des aînés.
  • Le Québec est la société la plus avancée au monde dans l’application de l’approche « Ami des aînés » prônée par l’OMS.

Liens connexes :

  • Programme d’infrastructures Québec-Municipalités – Municipalité amie des aînés

 

 La ministre Vien en compagnie de gens de La Durantaye.

À l’arrière : Lyne Rondeau, Andrée C. D. Lamontagne, Mario Labrie, Yvon Dumont et Dominique Vien
À l’avant : Sylvianne Poirier, Cindy Breton, Marcel Raymond et Diane Côté

Haut de la page