Vous êtes ici Liste d'outils

Article 2

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Une visite à la ferme, au zoo ou ailleurs pour voir des animaux : quelles précautions faut-il prendre?


Par Chantale Boucher, Direction de la santé publique de Lanaudière

Les enfants aiment les contacts avec les animaux. Toutefois, la présence d'animaux est déconseillée dans les services de garde à l'enfance, voire interdite en installation et en garderie. Pour permettre aux enfants de voir des animaux, on organise parfois certaines sorties : visite à la ferme ou au zoo, visite de lieux d'élevage, d'exposition d'animaux ou de fermette de Pâques. Ces activités sont des occasions privilégiées d'animation et d'éducation pour les enfants. Toutefois, pour qu'elles ne soient pas aussi une occasion de transmission d'infections, on devrait prendre certaines précautions.

Quels sont les risques pour la santé ?

Partager le même environnement que les animaux peut être associé à des réactions allergiques, à des blessures, à des morsures et à un risque d'infection. Voici quelques renseignements sur ce dernier risque.

Les infections les plus souvent rapportées à la suite d'un contact avec des animaux sont les infections intestinales causées par des bactéries telles que la salmonella et Escherichia coli O157:H7 (maladie du hamburger) ou par des parasites tels que Giardia. Les jeunes enfants, particulièrement ceux de moins de 5 ans, risquent davantage d'être gravement atteints lorsqu'ils contractent une de ces infections. Des complications nécessitant parfois une hospitalisation peuvent survenir.

La transmission de ces infections se fait par voie fécale-orale. L'animal infecté excrète le microbe dans ses selles et contamine son environnement. En côtoyant l'animal et en partageant son environnement, les visiteurs contaminent leurs mains, un objet ou de la nourriture qu'ils portent à leur bouche et peuvent ainsi s'infecter.

Parfois, les dangers d'infection sont évidents, par exemple en présence d'excréments d'animaux sur le lieu d'exposition. Cependant, la fourrure et la salive de l'animal peuvent aussi transmettre le microbe. Le danger d'infection est alors moins apparent mais tout de même présent. De plus, des animaux en apparente bonne santé peuvent être infectés et transmettre l'infection.

Quelles sont les mesures de prévention recommandées ?

Les lieux où vivent les animaux sont des zones où l'on risque d'être contaminé et de contracter des infections. Des précautions s'imposent, surtout pour les enfants de moins de 5 ans.

Une fois encore, le lavage des mains est la solution. Il est très important que les éducatrices et les enfants se lavent les mains à l'eau et au savon en quittant le lieu d'exposition des animaux, avant de préparer la nourriture et avant de manger ou de boire. S'il n'y a pas d'eau et de savon, utiliser un rince-mains alcoolisé.

Lors des visites, il est recommandé d'éviter tout contact direct avec les animaux et leur environnement, en appliquant les mesures suivantes :

  • Tout enfant de moins de 5 ans doit être étroitement supervisé par un adulte.
  • Les plus jeunes devraient idéalement être transportés dans les bras d'un adulte ou dans leur poussette pour éviter que leurs mains ne soient contaminées.
  • Les animaux devraient de préférence être observés derrière une barrière ou une clôture.
  • Il ne faut pas manger ou boire dans les limites du lieu d'exposition.
  • Pour prévenir les gestes de la main vers la bouche, il faut éviter que les enfants transportent de la nourriture, une boisson (attention aux biberons ou aux verres à bec), une suce ou des jouets.
  • Il faut éviter que l'enfant suce son pouce lorsqu'il est dans les limites du lieu d'exposition.
  • S'il est permis de nourrir les animaux, il ne faut pas leur offrir de la nourriture que les enfants pourraient avoir envie de partager. La nourriture donnée aux animaux devrait être celle fournie ou vendue par l'exposant.
  • Parfois, il peut être tentant d'offrir aux enfants des produits locaux. Il ne faut pas oublier qu'il est fortement déconseillé de leur donner des aliments non pasteurisés tels que du lait, des jus ou des fromages. Encore là, il s'agit de prévenir la transmission d'infections pouvant être graves chez les jeunes enfants.

Avant d'emmener les enfants à la ferme ou au zoo, il faut bien sûr en aviser les parents. S'ils le jugent nécessaire, ils pourront garder leur enfant à la maison. L'aide de parents bénévoles sera certainement un atout pour faciliter la supervision.

Dernière mise à jour :
30 avril 2009