Vous êtes ici Liste d'outils

outils

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Penser à désinfecter les refroidisseurs d’eau... tous les deux mois ! *


Par Johanne Gauthier, ministère de l'Emploi, de la Solidarité sociale et de la Famille

Une lectrice a relevé une erreur dans la mise à jour, en février 2004, de l’aide-mémoire Nettoyage et désinfection dans un milieu de garde au sujet du délai recommandé pour nettoyer les refroidisseurs d’eau et leur goulot; il faudrait en effet y lire deux mois plutôt que six mois.

Comme l’article du Bye-bye de décembre 2000 (Vol. 3, no 4) le recommande, les distributeurs d’eau et leur robinet (bouton distributeur d’eau) doivent être désinfectés tous les deux mois. Cette recommandation est conforme à celle du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), en accord avec l’Association des embouteilleurs d’eau du Québec. Il est donc important de maintenir ces appareils dans un état de propreté et de salubrité satisfaisant. Pour ce faire, nous vous recommandons la méthode la suivante :

  • débrancher l’appareil;
  • enlever la bouteille et vider le distributeur;
  • remplir le réservoir d’une solution d’eau de Javel diluée 1:10 (une partie d’eau de Javel pour neuf parties d’eau);
  • laisser reposer 30 minutes et rincer à l’eau claire à plusieurs reprises (au moins trois fois);
  • dévisser le robinet (ou bouton distributeur d’eau) et nettoyer l’intérieur à l’eau savonneuse à l’aide d’une petite brosse, et bien rincer;
  • faire tremper le bouton distributeur d’eau dans une solution d’eau de Javel 1:10 pendant 30 minutes;
  • bien rincer sous l’eau avant de le replacer;
  • rebrancher l’appareil.

À noter que l’extérieur du robinet devrait faire l’objet d’un nettoyage quotidien tout comme les robinets du lavabo, puisque les enfants adorent se servir eux-mêmes des distributeurs d’eau.

Pour éviter toute méprise, nous vous suggérons de masquer dès maintenant, sur l’aide-mémoire, l’indication « six mois » et de la remplacer par celle, recommandée, de deux mois.

* Le contenu de cet article est tiré et adapté de l'article du Bye-bye décembre 2000 rédigé par Élizabeth Bisson.

Dernière mise à jour :
30 avril 2009