Vous êtes ici Liste d'outils

La boîte aux lettres

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
La transmission d’infections par le raton laveur : pas dans ma cour !


Par Theresa Gyorkos, Centre universitaire de santé McGill

Les animaux peuvent transmettre des infections aux humains, le fait est bien connu. C'est ce que l'on appelle une « zoonose ».Voilà une des principales raisons pour lesquelles les animaux sont interdits dans les installations des centres de la petite enfance et dans les garderies. De leur côté, les services de garde en milieu familial sont sensibilisés aux risques liés à la présence des animaux. Cependant, il est plus difficile d'empêcher la présence d'animaux dans l'environnement extérieur. À cet effet, les aires de jeux extérieures des installations des centres de la petite enfance et des garderies doivent avoir obligatoirement une clôture d'au moins 1,20 m de hauteur. Le bas de celle-ci devrait toucher le sol pour empêcher les petits animaux de passer par-dessous.Toutefois, certains animaux peuvent s'introduire dans l'aire de jeux en escaladant la clôture.

L'automne dernier, un jeune enfant fréquentant un service de garde a présenté une éruption. Après investigation, le médecin suspectait chez l'enfant la présence d'un parasite se retrouvant dans les selles des ratons laveurs. Des selles d'un de ces animaux avaient d'ailleurs été trouvéesà plusieurs endroits dans l'aire de jeux du service de garde. Le raton laveur a été capturé, examiné, et ses selles ont montré la présence de différents parasites. Il est fort probable que le jeune enfant a été accidentellement en contact avec les selles du raton laveur puis infecté par le parasite responsable de l'éruption. L'enfant a reçu un traitement auquel il a répondu favorablement et l'éruption a disparu.

Cet exemple met en évidence la nécessité pour le personnel des services de garde de faire preuve de vigilance en ce qui concerne la propreté de l'environnement, autant intérieur qu'extérieur. Une inspection visuelle ainsi que le ramassage de toute matière étrange doivent faire partie de la routine de base avant que les enfants accèdent à l'aire extérieure de jeux. Il faut aussi recouvrir les carrés de sable d'un filet lorsqu'ils ne sont pas utilisés.Tout au long de l'année, sauf en hiver bien entendu, on doit désinfecter le sable et le gazon une fois toutes les deux semaines, de préférence un vendredi en fin de journée, avec de l'eau de Javel (diluée 1:10) et rincer avec de l'eau propre. Les surfaces des jeux extérieurs (balançoires, glissoires, modules, etc.) et les jouets doivent aussi être nettoyés périodiquement. De cette façon, l'exposition aux parasites et aux autres contaminants sera réduite au minimum ou évitée complètement, ce qui permettra d'offrir un milieu sécuritaire aux enfants et aux adultes.

Dernière mise à jour :
29 mai 2009