Vous êtes ici Liste d'outils

La boîte aux lettres

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Qui répond à mes questions sur les désinfectants ?


Par Alejandra Irace-Cima, Direction de la santé publique de Laval

Des centaines de produits de nettoyage et de désinfection existent sur le marché et de nouveaux produits apparaissent continuellement.

À la suite de nombreuses questions sur le sujet et compte tenu du fait qu'il est impossible d'analyser chacune de vos demandes et d'y répondre, un article sur les désinfectants a été publié dans le numéro de juin 2002 de Bye-bye les microbes ! afin de vous aider à choisir un produit efficace.

Voici un aide-mémoire. En cas de doute :

  • Vérifier, auprès du fabricant, quels sont les ingrédients actifs, parmi ceux qui sont énumérés sur
    l'étiquette du produit, et à quelle classe ils appartiennent;
  • Consulter le tableau du Bye-bye les microbes! de juin 2002 et le site Web de Santé Canada pour connaître l'efficacité, les avantages et les inconvénients de cette classe de produits.

Un désinfectant doit posséder un numéro d'identification (DIN), être étiqueté comme désinfectant hospitalier, être virucide et inactiver le virus de la polio de type 1. Ces caractéristiques doivent être inscrites sur l'étiquette ou facilement repérables dans l'information écrite fournie par le fabricant ou dans son site Web.

Généralement, lorsque ces renseignements sont difficiles à trouver, c'est que le désinfectant n'a pas de DIN, qu'il est classé comme produit domestique plutôt qu'hospitalier, qu'il n'est pas virucide et n'inactive pas le virus de la polio de type 1.

N'hésitez pas à questionner votre vendeur et insistez pour obtenir de lui des réponses claires, par écrit si possible.

En cas de doute, rappelez-vous que l'eau de Javel diluée demeure le désinfectant efficace le plus économique.

Dernière mise à jour :
11 mai 2009