Vous êtes ici Liste d'outils

Article 2

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Les petits yeux rouges !


Par Sylvie Provost, Direction de la santé publique des Laurentides

Infection, allergie, irritation due à un traumatisme ou au contact avec un produit chimique ? Hé oui, toutes peuvent causer une conjonctivite ! Une conjonctivite, c’est l’inflammation de la conjonctive, la muqueuse qui tapisse l’intérieur des paupières et qui recouvre le globe oculaire (le « blanc des yeux »).

La conjonctivite infectieuse est fréquente en milieu de garde. Plusieurs microbes (virus ou bactéries de divers types) peuvent en effet causer une infection des yeux.

Les symptômes de la conjonctivite infectieuse

L’enfant qui souffre d’une conjonctivite a l’œil rouge (ou les deux yeux rouges). Il peut avoir de la difficulté à l’ouvrir, avoir les paupières collées, en particulier le matin, à cause des sécrétions, et avoir la sensation d’avoir du sable dans l’œil. Il dira « ça chauffe » !

La période d’incubation, c’est-à-dire le temps écoulé entre le moment où l’on attrape l’infection et l’apparition des symptômes, varie de 24 heures à trois jours. Elle peut être un peu plus courte lorsqu’il s’agit d’un virus. La durée de l’infection dépend du microbe en cause.

Comment l’attrape-t-on ?

Le plus souvent, c’est en se frottant les yeux avec leurs petits doigts pas toujours très propres que les jeunes enfants peuvent attraper ces infections. En effet, des mains ou des objets contaminés (serviettes, débarbouillettes) par des sécrétions de l’œil ou des sécrétions respiratoires d’une personne infectée pourront transmettre une conjonctivite.

Le plus souvent, c’est en se frottant les yeux avec leurs petits doigts pas toujours très propres que les jeunes enfants peuvent attraper ces infections.
Il peut aussi arriver qu’on attrape une conjonctivite au contact de l’eau d’une piscine.

Est-ce contagieux ?

La conjonctivite infectieuse peut se transmettre d’une personne à une autre. La contagiosité est plus grande durant les premiers jours de la maladie, lorsque l’écoulement de sécrétions est plus important.

Comment traiter une conjonctivite infectieuse ?

Le traitement de la conjonctivite consiste à nettoyer régulièrement les sécrétions des yeux infectés, avec une compresse ou du coton en partant de l’angle interne de l’œil vers l’angle externe. On utilisera une compresse ou un coton par œil et par enfant, et on le jettera immédiatement dans une poubelle. Dans le cas des conjonctivites purulentes (avec des écoulements de pus), causées par des bactéries, il faudra appliquer un onguent ou des gouttes ophtalmiques antibiotiques prescrits. Il est important de se laver les mains après un contact avec les sécrétions.

Exclure l’enfant ou pas ?

La conjonctivite peut, à l’occasion, nécessiter l’exclusion de l’enfant atteint du service de garde. Ce sera le cas lorsqu’on a affaire à une conjonctivite purulente ou lors d’une épidémie. L’enfant qui souffre d’une conjonctivite purulente pourra être réadmis à la garderie avec l’accord du médecin. Comment prévenir ?

Comme toujours, se laver les mains demeure le meilleur moyen d’éviter la transmission des infections, dans le milieu de garde comme ailleurs. Si des cas de conjonctivite surviennent au service de garde, pensons-y pour renforcer les mesures d’hygiène : Vite au lavabo !

S’assurer aussi que les enfants ne partagent pas la même literie, ni la même débarbouillette.

Dernière mise à jour :
30 avril 2009