Vous êtes ici Liste d'outils

Article 2

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Gare aux chauves-souris !


Par Alejandra Irace-Cima, Direction de la santé publique de Laval

L'été dernier, à Montréal, un garçon de 10 ans ayant été mordu par une chauve-souris est décédé de la rage. Il s'agit d'une maladie infectieuse mortelle qui affecte le système nerveux des êtres humains et des mammifères. Les gens peuvent contracter la rage en se faisant mordre par un animal infecté par le virus. N'importe quel animal peut développer la rage, mais ce sont les chauves-souris qui risquent le plus de la transmettre.

Les chauves-souris, en mangeant des insectes qui sortent la nuit et détruisent les récoltes, jouent un rôle important dans l'équilibre de la nature. Contrairement à la croyance populaire, elles ne sucent pas le sang et la plupart ne sont pas porteuses de la rage. Il faut quand même se méfier d'une chauve-souris volant durant le jour ou retrouvée sur le sol dans une pièce de la maison et incapable de voler, car elle pourrait être atteinte de la rage. Les chauves-souris affaiblies se laissent approcher facilement. Il est recommandé de ne jamais les toucher à mains nues.

La morsure de la chauve-souris peut passer inaperçue, ce qui a d'ailleurs été le cas pour le petit garçon décédé. Il faut donc consulter un médecin immédiatement et faire faire l'analyse de l'animal, même en l'absence de traces de morsure, si vous :

  • trouvez une chauve-souris dans votre chambre en vous éveillant ou dans la même pièce qu'un enfant laissé sans surveillance ;
  • voyez une chauve-souris près d'une personne ayant des problèmes de santé mentale ou intoxiquée.

S'il y a une chauve-souris dans un local et que vous ne savez pas si une personne y a été exposée ou pas, isolez l'animal dans la pièce en fermant toutes les portes. Appelez ensuite un préposé aux animaux de la municipalité. Si vous ne parvenez pas à obtenir l'aide d'un professionnel, capturez l'animal, en prenant les précautions suivantes :

  • portez des gants de cuir ou de travail ;
  • ayez à la portée de la main :
    • une petite boîte de conserve vide,
    • un morceau de carton,
    • du ruban gommé.

    Lorsque la chauve-souris est immobile, approchez-vous-en lentement, placez la boîte de conserve par-dessus, puis glissez le carton sous la boîte pour l'emprisonner à l'intérieur. Fixez solidement le carton à la boîte de conserve à l'aide du ruban gommé, puis percez de petits trous d'aération dans le carton afin de permettre à l'animal de respirer. Communiquez avec l'Agence canadienne d'inspection des aliments afin de faire faire une analyse de l'animal.

    La vaccination demeure le moyen le plus efficace de combattre la rage et elle est fortement recommandée pour les animaux domestiques. Lorsqu'une personne est entrée en contact avec un animal suspect ou présentant des signes de la rage, le médecin consulté pourra, en collaboration avec la santé publique, envisager la vaccination. D'ailleurs, administrer un vaccin en temps opportun est la seule intervention efficace. Une fois les symptômes de la maladie apparus, il n'y a plus aucun traitement efficace ni aucune chance de survie. La prudence demeure donc de rigueur au moment d'entrer en contact avec les animaux.

Dernière mise à jour :
30 avril 2009