Vous êtes ici Liste d'outils

La boîte aux lettres

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Les vers ronds, connus sous le nom d’oxyures, sont-ils fréquents chez nous ?


Par Theresa Gyorkos, Université McGill

On pense d’habitude que ce type de parasites est relégué aux tropiques, car les infections humaines qu’ils provoquent ne sont pas très fréquentes chez nous. Pourtant, l’expérience de certaines personnes fait prendre conscience de l’existence de vers « cosmopolites », qui habitent également les régions tempérées. Il s’agit des oxyures, de petits vers ronds qui mesurent 10 mm de longueur par 0,5 mm de diamètre. Ce n’est donc pas leur taille qui nous frappe, mais les symptômes qu’ils provoquent.

Chez un jeune enfant, et même chez les adultes, les oxyures causent une démangeaison qui occasionne de l’irritabilité et perturbe le sommeil. Cette démangeaison est importante pour la survie du parasite. Les œufs, que la femelle adulte dépose près de l’anus, peuvent ainsi contaminer les mains et les ongles de la personne qui se gratte. Ensuite, si celle-ci porte ses mains contaminées à sa bouche, elle les ingère, permettant ainsi la poursuite du cycle de vie parasitaire.

Cette infection existe seulement chez les êtres humains, aucun animal n’étant touché. Les œufs du parasite se transmettent facilement entre les personnes d’une même maisonnée. C’est pourquoi on traitera tous les membres d’une famille en même temps. Dans un centre de la petite enfance, les personnes qui présentent des symptômes de démangeaison et qui ont été en contact avec un individu porteur d’oxyures devraient obtenir un diagnostic médical avant d’entreprendre un traitement.

Pour éviter la réinfection, vêtements, literie et articles personnels de la personne infectée doivent être lavés. On recommande également de passer l’aspirateur dans sa chambre à coucher. La règle d’hygiène incontournable pour éviter la transmission d’infections par des mains contaminées, c’est, bien sûr : le lavage des mains !

 

Dernière mise à jour :
30 avril 2009