Vous êtes ici Liste d'outils

Article 1

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Le risque d'infection par suite du contact avec du sang : les précautions universelles


Par Diane Lambert, Direction de la santé publique de Laval

Les risques d'un contact avec du sang

Trois types de virus peuvent être transmis par suite du contact avec le sang d'une personne infectée : ceux de l'hépatite B, de l'hépatite C et de l'immunodéficience acquise ou du sida.

La contamination peut avoir lieu lorsque le sang infecté entre en contact avec une lésion sur la peau (bris de peau de moins de 24 heures) ou une muqueuse, lorsqu'il y a éclaboussure de sang dans un œil ou encore, lorsqu'il y a piqûre avec une aiguille contaminée. Cependant, il n'y a pas de risque de transmission d'infection lorsqu'il y a contact de sang contaminé avec une peau saine.

Les risques de transmission varient en fonction du virus impliqué. Par exemple, lors d'une piqûre d'aiguille fraîchement contaminée avec du sang infecté, le risque de contracter l'hépatite B est plus grand que celui de contracter l'hépatite C ou le sida. Les risques varient également en fonction du type de blessure. Un contact de sang avec une lésion cutanée ou une muqueuse est moins dangereux qu'une piqûre d'aiguille.

Les précautions universelles

Il est recommandé de porter des gants avant un contact avec du sangUne personne infectée peut ne pas connaître son état ou décider de ne pas le divulguer. Ainsi, sans le savoir, nous risquons probablement tous de côtoyer des personnes infectées. Devant cet état de faits, il existe des méthodes de protection contre les infections transmissibles par le sang. Elles sont connues sous le nom des précautions universelles. Voici ces méthodes :

1. Les méthodes barrières

Il est recommandé de porter des gants avant un contact avec du sang, particulièrement si on a des plaies aux mains ou si la quantité de sang est importante. Les services de garde devraient mettre des gants jetables à la portée du personnel, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur des locaux. Par exemple, l'éducatrice pourrait mettre une paire de gants dans sa poche avant de sortir. Les gants seront ainsi facilement accessibles si un enfant tombe, se blesse et saigne. TOUTEFOIS, LE NIVEAU DE RISQUE LIÉ AU CONTACT AVEC DU SANG NE JUSTIFIE NULLEMENT DE RETARDER DE DONNER DES SOINS URGENTS À UN ENFANT, MÊME SANS GANTS.

Le lavage des mains protège contre les infections. Après tout contact avec du sang, on doit se laver les mains avec de l'eau et du savon selon la méthode habituelle recommandée (Bye-bye les microbes ! Numéro 2 du volume 1) et ce, même si on porte des gants. Enfin, il faut recouvrir d'un pansement toute blessure, coupure ou éraflure pour éviter que la lésion n'entre en contact avec du sang.

2. La manipulation des objets tranchants

Si un objet piquant ou tranchant est trouvé, il doit être ramassé avec précaution et déposé dans un contenant rigide résistant aux perforations et placé hors de la portée des enfants. Lorsque des seringues sont trouvées, il faut les manipuler avec précaution pour éviter de se piquer.

Une surveillance doit être effectuée régulièrement au service de garde pour s'assurer qu'aucun objet piquant ou tranchant (exemple : jouets brisés) ne puisse blesser les enfants ou les membres du personnel.

3. Le nettoyage et la désinfection

On doit nettoyer et désinfecter toutes les surfaces et les objets souillés de sang, après avoir pris soin de mettre des gants. On suit les étapes suivantes :

  • éponger le sang avec un tissu absorbant jetable (papier essuie-tout);
  • laver à l'eau savonneuse;
  • désinfecter avec de l'eau de Javel diluée (1:10), laisser en contact deux à trois minutes; puis
  • rincer à fond avec de l'eau.


Pour les vêtements tachés de sang, un trempage à l'eau froide suivi d'un lavage normal à l'eau chaude savonneuse suffit.

En guise de conclusion, la prévention des infections pouvant être transmises par du sang repose sur des méthodes qui doivent être appliquées en tout temps et lors de tout contact.

 

Dernière mise à jour :
7 octobre 2010