Vous êtes ici Liste d'outils

Article 1

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
La gastroentérite

Qu’est-ce que la gastroentérite?


La gastroentérite est une inflammation de l’estomac et de l’intestin fréquemment due à une infection, le plus souvent virale. Parfois, elle est causée par une bactérie (p. ex. : la salmonelle) ou un parasite (p. ex. : le giardia).

Quels sont les symptômes?


La gastroentérite est généralement bénigne. Elle se manifeste par de la diarrhée, des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales. Elle peut également s’accompagner de fièvre et de maux de tête ainsi que de sang ou de mucus dans les selles.

La diarrhée se définit par deux épisodes de selles molles ou liquides de plus que ce qui est considéré comme normal pour la personne.

Quelles sont les complications?


La principale complication est la déshydratation.

Comment se transmet-elle?


La gastroentérite se transmet par contact avec les mains et les objets souillés par les selles des personnes infectées. Elle se transmet aussi par l’ingestion de nourriture contaminée par les mains des personnes infectées.

Quelle est la période de contagiosité?


La période de contagiosité correspond généralement à la phase aiguë de la maladie, mais peut se prolonger au-delà de cette phase.

Existe-t-il un traitement?


  • Il n’y a pas de traitement particulier pour la gastroentérite virale.
  • La diarrhée causée par des bactéries ou des parasites peut nécessiter un traitement.
  • Les probiotiques pourraient réduire la durée de la diarrhée virale d’environ une journée si le traitement est amorcé dans les 48 heures suivant le début des symptômes.
  • Pour la réhydratation, on peut avoir recours à une solution de réhydratation orale, comme le Pedialyte®.
  • Les médicaments contre les vomissements peuvent parfois être utilisés.

Les médicaments contre la diarrhée sont généralement contre-indiqués, car ils ralentissent les mouvements de l’intestin. Il peut s’ensuivre une perte de liquide qui passe inaperçue et qui est susceptible d’entraîner une déshydratation et d’autres effets secondaires graves allant jusqu’au coma.

L’enfant doit-il être exclu du service de garde?


L’enfant doit être exclu :

  • s’il est incapable de participer aux activités du groupe;
  • s’il a vomi deux fois ou plus durant les dernières 24 heures, auquel cas il pourra réintégrer le service de garde 24 heures après le dernier vomissement;
  • si ses selles ne peuvent être contenues dans la couche ou qu’il est incontinent;
  • si ses selles contiennent du sang ou du mucus;
  • s’il fait de la fièvre.

Si la personne prépare ou manipule des aliments, le retrait ou la réaffectation est recommandé jusqu’à 48 heures après la disparition des symptômes. Les activités de baignade sont à éviter jusqu’à la disparition des symptômes.

Quelques conseils pour prévenir la gastroentérite


Les virus qui causent la gastroentérite peuvent survivre 4 heures sur les mains, de 30 minutes à plus de 2 semaines sur les comptoirs et de 2 à 12 jours sur les vêtements et la literie.

Le meilleur moyen pour prévenir la gastroentérite est le lavage des mains. On doit se laver les mains :

  • en arrivant au service de garde;
  • avant de manger ou de faire manger un enfant;
  • avant de manipuler des aliments;
  • après être allé à la toilette, avoir aidé un enfant à y aller ou avoir changé une couche;
  • après avoir touché une surface ou du matériel souillé par des selles ou des vomissures, même si on a porté des gants.

Les surfaces et les objets qui ont été en contact avec les selles ou les vomissures doivent être essuyés, nettoyés avec de l’eau propre et du savon ou un nettoyant, puis désinfectés avec une solution javellisante ou un autre produit désinfectant. Pour l’information détaillée, consultez le guide d'intervention Prévention et contrôle des infections dans les services de garde et écoles du Québec.

Il faut aussi bien nettoyer et désinfecter les jouets, les poignées de porte, les robinets, les sièges de toilette et tout ce qu’on touche fréquemment.

Lors d’une situation suspecte de transmission active, par exemple si plus d’une personne présente des symptômes, ou en cas de situation à risque élevé de transmission, par exemple si la personne atteinte prépare des aliments, la responsable du service de garde peut communiquer avec Info-Santé 8-1-1 pour des conseils et recommandations.

Dernière mise à jour :
13 février 2019