Vous êtes ici Liste d'outils

Article 2

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
La maladie des griffes du chat, un problème plus fréquent qu'on ne le pense


Par Julio C. Soto, M.D., Ph. D., médecin spécialiste, Direction de risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec


Comme son nom le dit, cette maladie est acquise à la suite d’une morsure ou d’une griffure, mais aussi par contact avec de la salive d’un chat infecté par la bactérie Bartonella henselae. Des puces porteuses du microbe infectent les chats par piqûre. Aux États-Unis, un chat sur trois est infecté et en France, quatre sur dix. Les chats infectés montrent rarement des signes de maladie. Parmi les chats infectés, ceux qui sortent à l’extérieur de la maison et les chatons sont les plus concernés dans la transmission du microbe à l’humain.

Illustration d'un chat.En quoi consiste la maladie des griffes du chat?


Les symptômes chez l’humain surviennent entre 3 et 14 jours suivant le contact avec le chat infecté. En général, l’infection est bénigne et donne peu de symptômes. Parfois, elle se manifeste par de la fièvre, des maux de tête, de la fatigue, des malaises, des douleurs musculaires ou articulaires, et par l’apparition de rougeurs cutanées et de ganglions à proximité de la blessure causée par le chat. Plus rarement, chez des personnes ayant un système de défense affaibli, l’infection peut être sévère : les manifestations cliniques peuvent s'apparenter à des infections oculaires, des douleurs musculaires ou encore des atteintes neurologiques.

Qui sont les plus touchés par la maladie des griffes du chat?


Toute personne ayant subi une lésion causée par un chat ou ayant été en contact avec la salive de l’animal est à risque d’être infectée. Les enfants (surtout les garçons) âgés de cinq à neuf ans, suivis de ceux de 9 à 14 ans, sont le plus souvent touchés. Les vétérinaires, les travailleurs et les personnes en contact avec des animaux sont également plus à risque.

Comment traiter et prévenir la maladie des griffes du chat?


Pour la plupart des personnes atteintes, la maladie guérit sans traitement, mais pour d’autres, un traitement antibiotique sera nécessaire.

En plus d’éviter tout contact avec des animaux errants ou sauvages, la prévention consiste en l’adoption de règles de précaution. Voici des recommandations à suivre auprès des chats :

  • Les traiter régulièrement contre les puces.
  • Éviter ou limiter leurs sorties à l’extérieur.
  • Surveiller les jeunes enfants lorsqu’ils sont en contact avec l’animal.
  • Limiter les caresses et jouer doucement avec l’animal.
  • Couper régulièrement les griffes du chat afin d’éviter des blessures profondes.

Après qu’une personne a été en contact avec de la salive ou de la fourrure de l’animal :

  • Se laver les mains avec de l’eau et du savon.
  • Éviter de se frotter les yeux.

Après qu’une personne a été mordue ou griffée par un chat :

  • Agir rapidement : laver la blessure avec de l’eau et du savon et la désinfecter avec un produit contenant de 60 % à 80 % d’alcool.
  • Consulter un professionnel de la santé rapidement dans tous les cas de morsures de chat, puisque la plaie s'infecte régulièrement et un antibiotique est nécessaire.
  • La vaccination contre le tétanos doit être mise à jour si nécessaire. L’analyse du risque de rage associé à la morsure ou la griffure d’un animal doit être également effectuée.

Étant donné que d’autres animaux domestiques (chiens et petits rongeurs) ou sauvages peuvent également transmettre différentes espèces de Bartonella et que les changements climatiques favorisent les maladies transmises par les animaux, l’avenir de ce microbe s’annonce prometteur. Pour que l’on puisse y faire face, une connaissance du problème et une attitude préventive sont de mise.

Dernière mise à jour :
23 juillet 2018