Vous êtes ici Liste d'outils

La boîte aux lettres

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

La boîte aux lettres  
Comment éternuer et se moucher sans trop propager de microbes ?


Par Ramona Rodrigues, Centre universitaire de santé McGill

On sait que les enfants essuient leurs sécrétions nasales avec leurs mains et qu'ils introduisent souvent leurs doigts dans le nez. Eh bien, ces « petits » gestes facilitent la propagation d'infections et augmentent le risque de blessures aux narines (d'où l'importance de se laver les mains et de garder les ongles courts).

Afin de minimiser le risque infectieux, on peut enseigner aux enfants des méthodes pour éternuer et se moucher sans trop propager des microbes. Par exemple :

  • Méthodes pour éternuer et se moucher sans trop propager des microbesLorsque l'enfant éternue, il peut le faire dans le pli du coude ou dans un mouchoir de papier. Ainsi, il évite la contamination de ses mains et limite la propagation des microbes à l'environnement immédiat, car les vêtements ou les mouchoirs en papier absorbent les sécrétions expulsées lors de l'éternuement. Au Minnesota (États-Unis), on enseigne depuis plusieurs années aux enfants en milieu de garde à éternuer dans le pli du coude. Nous vous suggérons d'enseigner cette méthode aux enfants puisque, la plupart du temps, l'éternuement est soudain et que les mouchoirs de papier ne sont pas toujours à leur portée.
  • Pour se moucher,le mouchoir de papier constitue une bonne barrière de protection. Cependant, il y aura toujours un risque de contamination après son utilisation, surtout si le papier n'est pas assez épais ou assez grand. Par ailleurs, certains virus présents dans les sécrétions nasales peuvent survivre au moins 30 minutes sur la peau et au moins 60 minutes sur le mouchoir de papier. Il est donc très important d'éliminer dans un contenant approprié les mouchoirs de papier souillés et de toujours se laver les mains après leur utilisation.

 

Dernière mise à jour :
30 avril 2009