Vous êtes ici Liste d'outils

Article 2

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

Gare au jus de pomme non pasteurisé  
Gare au jus de pomme non pasteurisé !


Par Diane Lambert, Direction de la santé publique de Laval

Voici arrivé le temps des pommes. Quel plaisir de les cueillir, de les savourer et de boire leur jus fraîchement pressé ! Mais ATTENTION à la préparation du jus ! Des problèmes de santé peuvent être provoqués par le jus de pomme non pasteurisé.

Ce qu'il faut savoir

Le jus de pomme non pasteurisé peut contenir des bactéries ou des parasites pouvant causer des gastro-entérites (voir Bye-bye les microbes !, décembre 1998) parfois aiguës chez l'enfant de moins de cinq ans. Ce problème a déjà été rapporté en Ontario, en Colombie-Britannique et aux États-Unis parmi des gens ayant consommé du jus de pomme ou du cidre non pasteurisés. Le risque d'infection est faible, mais il est bien réel ! Dans le milieu de garde, nous devons redoubler de prudence en raison de l'âge et du nombre de personnes présentes.

Comment le jus peut-il être contaminé ?

Le jus peut être contaminé :

  • s'il a été préparé à partir de pommes ramassées au sol (elles peuvent avoir été souillées par des excréments d'animaux) ou cueillies mais souillées par les mains d'une personne porteuse de l'infection; ou
  • lors de la production du jus via des contenants mal nettoyés.

La pasteurisation du jus de pomme est le meilleur moyen d'éliminer les bactéries.

De quel type d'infection s'agit-il ?

Du jus de pomme non pasteurisé a été la source d'infections causées par des bactéries (Escherichia Coli O157H7, également responsable de la maladie du hamburger, Salmonella) ou des parasites (Cryptosporidia).

  • L'infection à E.coli O157H7 donne une diarrhée sérieuse accompagnée de crampes abdominales et de sang dans les selles. Cette bactérie peut survivre 20 jours dans du jus de pomme non pasteurisé et ce, malgré l'acidité du jus. Un enfant malade sur cinq présentera une complication des reins et du sang pouvant, dans quelques cas, entraîner la mort. Cette complication est beaucoup plus fréquente chez les enfants âgés de moins de cinq ans.
  • L'infection à Salmonella donne aussi des symptômes gastro-intestinaux pouvant être graves et nécessiter une hospitalisation, surtout chez les plus jeunes.
  • L'infection à Cryptosporidia provoque des diarrhées importantes, mais les complications sont moins fréquentes que dans le cas des deux infections précédentes.

Les personnes malades doivent être exclues du service de garde, car ces microbes, une fois introduits dans ce milieu, peuvent être transmis facilement à d'autres enfants et aux membres du personnel.

Comment savoir si le jus est pasteurisé ou non ?

Présentement, il n'est pas facile de le savoir. Selon l'Agence canadienne d'inspection des aliments, une réglementation concernant l'identification obligatoire des jus non pasteurisés devrait être adoptée bientôt. En attendant, voici des éléments qui peuvent aider à choisir les jus de pomme :

À l'épicerie :

  • La plupart des grandes marques commerciales offrent des jus pasteurisés;
  • les jus vendus sur les tablettes et conservés à la température de la pièce sont tous pasteurisés;
  • les jus non pasteurisés se trouvent dans des endroits réfrigérés, près des produits laitiers.

À la ferme ou au verger :

  • La plupart de jus vendus ne sont pas pasteurisés car ils sont fraîchement pressés

Recommandations du Comité de prévention des infections dans les centres de la petite enfance du Québec

Étant donné :

  • la facilité de transmission et la gravité des infections pouvant être causées par le jus de pomme non pasteurisé; et
  • la présence de nombreuses personnes dont des enfants de moins de cinq ans en service de garde,

il est recommandé EN TOUT TEMPS que les services de garde :

  • évitent le jus de pomme non pasteurisé et ce, même si le risque de maladie est considéré faible;
  • préparent des pommes sous forme de compote, leur cuisson ayant éliminé tout microbe nuisible; et
  • lavent bien les pommes et observent une hygiène des mains avant de consommer les fruits crus.

Malgré cette mise en garde, il ne s'agit pas de priver les enfants des bienfaits d'une visite au verger ou de savourer les délices des pommes, mais plutôt de prévenir des infections sévères pouvant être transmises par du jus de pomme non pasteurisé.

 

Dernière mise à jour :
30 avril 2009