Vous êtes ici Liste d'outils

Article 1

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Les nourrissons québécois seront maintenant vaccinés contre l’hépatite B dès l’âge de deux mois


Par Dominique Fortier, ministère de la Santé et des Services sociaux

Depuis 1988, les nourrissons, au Québec, sont vaccinés contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, la poliomyélite et les infections à Hib à 2 mois, 4 mois, 6 mois et 18 mois avec le vaccin DCaT-VPI-Hib. Depuis le 1er juin 2013, c’est un vaccin combiné incluant une protection contre l’hépatite B qui est administré aux nouveau-nés, dès l’âge de deux mois, selon le même calendrier de vaccination (voir le calendrier ci-dessous). Ce nouveau vaccin combiné, nommé DCaT-HB-VPI-Hib, protège les nourrissons contre six maladies infectieuses (diphtérie, coqueluche, tétanos, poliomyélite, infections à Hib et hépatite B).

Le vaccin contre l’hépatite B est utilisé depuis le début des années 1980 au Québec. C’est un vaccin efficace et sécuritaire. Depuis 1994, il est administré aux enfants en 4e année du primaire.

Certains d’entre vous se demanderont : « Pourquoi implanter un programme de vaccination des nourrissons contre l’hépatite B alors qu’il existe déjà un programme de vaccination contre l’hépatite B en 4e année du primaire? »

Bien que le programme de vaccination en milieu scolaire ait contribué à diminuer de façon importante l’incidence de cette infection chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes, l’ajout de la protection contre l’hépatite B en bas âge comporte plusieurs avantages. En effet, le programme de vaccination des nourrissons contre l’hépatite B avec le vaccin DCaT-HB-VPI-Hib permet :

  • d’augmenter le nombre de personnes vaccinées contre l’hépatite B;
  • de diminuer le nombre d’injections liées à la vaccination puisque lorsque les enfants vaccinés à compter de juin 2013 arriveront en 4e année, il ne sera plus nécessaire de les vacciner contre l’hépatite B;
  • de diminuer le risque, déjà faible au Québec, de contracter l’hépatite B durant l’enfance (approximativement de un à trois cas par année).

Calendrier de vaccination recommandé par le ministère de la Santé et des Services sociaux

ÂgesVaccin qui protège contre :
À 2 moisDiphtérie-coqueluche-tétanos-hépatite B-polio-Hib
Pneumocoque
Rotavirus
À 4 moisDiphtérie-coqueluche-tétanos-hépatite B-polio-Hib
Pneumocoque
Rotavirus
À 6 moisDiphtérie-coqueluche-tétanos-polio-Hib
Grippe, à l’automne (6 à 23 mois)
À 12 moisPneumocoque
Grippe, à l’automne (6 à 23 mois)
Méningocoque C
Rougeole-rubéole-oreillons
À 18 moisDiphtérie-coqueluche-tétanos-hépatite B-polio-Hib
Grippe, à l’automne (6 à 23 mois)
Rougeole-rubéole-oreillons-varicelle
Entre 4 et 6 ansDiphtérie-coqueluche-tétanos-polio
4e année du primaireHépatite B (le vaccin utilisé protège aussi contre l'hépatite A)
Virus du papillome humain (filles seulement)
3e année du secondaireMéningocoque C (à compter du 1er septembre 2013)
Diphtérie-coqueluche-tétanos
Virus du papillome humain (filles seulement)
Dernière mise à jour :
18 février 2014