Vous êtes ici Liste d'outils

Article 4

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
La prévention


Par le Comité de prévention des infections dans les services de garde à l’enfance du Québec

Même en l’absence de cas au service de garde, il est pertinent de remettre une copie de ce bulletin d’information aux parents. Ceux-ci pourront vérifier que la vaccination des membres de leur famille contre la coqueluche est conforme aux recommandations.

Les personnes suivantes sont considérées comme protégées contre la coqueluche :

  • Un enfant âgé de 2 ou 3 ans qui a reçu 4 doses du vaccin;
  • Un enfant âgé de 4 à 17 ans qui a reçu la première dose du vaccin avant l’âge de 4 ans et qui a reçu 4 doses dont 1 à l’âge de 4 ans ou plus;
  • Un enfant âgé de 4 à 17 ans qui a reçu la première dose du vaccin à 4 ans ou plus et qui a reçu au total 3 doses de vaccin;
  • Un adulte âgé de 18 ans ou plus qui a reçu 1 dose de vaccin (dcaT) à l’âge de 10 ans ou plus;
  • Une personne qui a eu la coqueluche; la durée de cette protection est cependant inconnue. C’est pourquoi il est préférable de poursuivre le calendrier vaccinal.

Au besoin, les personnes peuvent communiquer avec le CSSS (mission CLSC) de leur région ou leur médecin pour vérifier leur vaccination et la mettre à jour avant la survenue d’un cas de coqueluche au service de garde ou dans leur entourage.

Lorsqu’elle consulte un professionnel de la santé, la personne présentant des symptômes respiratoires, comme une toux, des éternuements et un écoulement nasal, doit respecter l’étiquette respiratoire (lavage des mains et port du masque dès l’arrivée) et attendre dans un espace désigné pour éviter de transmettre l’infection aux autres.

Si une personne fréquentant votre service de garde reçoit un diagnostic de coqueluche, vous devez signaler le cas au CSSS (mission CLSC) de votre région. Les personnes atteintes de cette maladie doivent être exclues du service de garde jusqu’à ce qu’elles ne soient plus contagieuses.

Dans certaines circonstances, il est possible que des antibiotiques soient prescrits à certaines personnes ayant été en contact pour prévenir la propagation de la maladie.

Rappelons qu’il est extrêmement important de respecter le calendrier de vaccination et de faire vacciner les enfants contre toutes les maladies évitables par l’immunisation.

Pour obtenir plus d’information au sujet de la vaccination, vous pouvez consulter le site Web suivant :

http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/vaccination/index.php?accueil

Dernière mise à jour :
5 août 2013