Vous êtes ici Liste d'outils

Article 2

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
Des mains propres pour vous et vos amis 15 octobre : Journée mondiale du lavage des mains


Chantale Boucher, Direction de santé publique de Lanaudière

Depuis 2008, le 15 octobre de chaque année marque la Journée mondiale du lavage des mains, qui a pour but de sensibiliser toute la population à l'importance du lavage des mains avec du savon comme moyen efficace et abordable de prévention des maladies.

Cette initiative a l'appui d'un large éventail de gouvernements, d'institutions internationales, incluant l'UNICEF, et d'entreprises privées. On estime qu'en 2010, 200 millions d'enfants et d'adultes de partout dans le monde se sont lavé les mains à l'occasion de cette journée.

À l'échelle internationale, 3,5 millions d'enfants de moins de 5 ans décèdent chaque année de pneumonie et de diarrhée. Se laver les mains avec du savon peut réduire de moitié les taux de diarrhées chez les enfants de moins de 5 ans, et de près de 25 % les infections respiratoires. Selon des recherches scientifiques, le lavage des mains avec du savon pourrait prévenir un million de ces décès par an.

Le message diffusé à l'occasion de la Journée mondiale du lavage des mains encourage le lavage des mains avec du savon en particulier aux moments critiques suivants : après avoir utilisé la toilette, après avoir changé la couche d'un enfant, avant de toucher à la nourriture, avant de boire et de manger.

Se laver les mains à l'eau seulement est beaucoup moins efficace. Le savon oblige à se laver les mains plus longtemps, il facilite le frottement des mains et il dissout les graisses et la saleté. Il permet ainsi d'éliminer plus facilement les microbes de la surface des mains. Partout dans le monde, beaucoup de gens se lavent les mains à l'eau en pensant que cela suffit pour enlever la saleté.

Sur l'ensemble de la planète, les taux observés de lavage des mains aux moments critiques se situent entre 0 et 34 %.

En Amérique du Nord, ce n'est pas par manque d'eau, de savon ou d'argent que le lavage des mains n'est pas pratiqué. Serait-il possible que ce soit par manque de temps?

La Journée mondiale du lavage des mains vise aussi à enseigner aux enfants les bonnes pratiques en matière de lavage des mains dans l'espoir qu'ils deviennent à leur tour des adultes qui diffuseront le message à leur famille et à d'autres personnes. Nous pouvons penser que des enfants qui apprennent à se laver les mains dès leur très jeune âge seront en mesure de poursuivre leur bonne habitude lorsqu'ils fréquenteront l'école primaire et tout au cours de leur vie.

Faites-le pour vous et vos amis!

Si le lavage des mains prévient la moitié des cas de diarrhée et le quart des infections respiratoires, le déroulement des journées d'une éducatrice en service de garde s'en trouvera sûrement amélioré! Pensez-y! Moins de nez qui coulent, moins de fièvre, moins de situations nécessitant de rejoindre des parents, moins d'enfants plus ou moins en forme, moins d'absentéisme et peut-être même moins de parents fatigués et irritables. Sans compter que l'éducatrice évite aussi d'attraper une maladie et de la transmettre à sa famille ou à ses amis.

Nous vous invitons donc à souligner, le 15 octobre 2011, la Journée mondiale du lavage des mains.

Nous vous suggérons l'activité suivante : demandez aux enfants de dessiner sur leurs mains des microbes avec de la gouache ou toute autre substance facile à nettoyer à l'eau et au savon. Demandez-leur ensuite de se laver les mains. Les microbes disparaîtront lors du lavage des mains. Il serait intéressant de prévoir cette activité juste avant le repas du midi.

Références :
http://globalhandwashing.org/global-handwashing-day/

Dernière mise à jour :
18 mars 2015