Vous êtes ici Liste d'outils

De la moisissure dans mon service de garde, que faire?

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
De la moisissure dans mon service de garde, que faire?


Par Denis Gauvin, Institut national de santé publique du Québec

En déplaçant quelques boîtes dans une pièce de rangement de la garderie, des employés ont découvert des plaques noirâtres de moisissures sur les murs et les boîtes de carton. Une odeur de renfermé émanait du local. Est-ce dangereux pour la santé des occupants et comment corriger le problème?

Que sont les moisissures?
Les moisissures sont des champignons microscopiques produisant des spores pouvant pour la plupart être transportées dans l'air. Elles posent problème lorsqu'elles se développent à l'intérieur des habitations. Elles sont de diverses couleurs et dégagent souvent une odeur de moisi ou de terre. Comme elles ont besoin d'humidité pour se développer, la présence de sources d'eau (fuite de plomberie, infiltration d'eau, inondation) est souvent la cause la plus importante de leur prolifération. Une ventilation insuffisante peut également accroître le taux d'humidité dans l'édifice.

Quels sont les risques liés à la présence de moisissures à l'intérieur?
Leurs effets sur la santé sont liés à plusieurs facteurs, dont l'importance de l'exposition, le type de moisissures et la vulnérabilité des personnes exposées. Ainsi, celles qui souffrent d'allergies, d'asthme, de maladies respiratoires ou les très jeunes enfants, dont le système immunitaire est en développement, peuvent être plus sensibles aux moisissures. Les effets fréquemment observés sont l'irritation des muqueuses (yeux, nez, gorge, symptômes s'apparentant à des rhumes à répétition) et les effets allergiques (rhinite, exacerbation d'asthme allergique). La présence de ces symptômes ne signifie pas pour autant qu'ils sont causés par les moisissures.

Comment corriger la situation lorsqu'il y a détection de moisissures?
Retrouvées en petites quantités sur le pourtour des fenêtres ou de la baignoire, les moisissures ne sont pas considérées comme problématiques et la situation peut être facilement corrigée par un simple entretien ménager. En cas de problème plus important, des mesures correctives spéciales doivent être entreprises afin d'éliminer la contamination. On ne recommande généralement pas d'analyses d'air pour confirmer la présence de moisissures. Leur détection visuelle suffit pour justifier la mise en place de mesures correctives.

  • Les sites peu contaminés peuvent être nettoyés par le personnel d'entretien habituel. Les surfaces atteintes devraient être nettoyées à l'aide dune solution détersive. Il est recommandé de porter des gants, des lunettes de sécurité et un masque au cours du nettoyage.
  • Lorsque la surface contaminée est grande (plus d'un mètre carré), il faut consulter un spécialiste.
  • Les bébés et les personnes atteintes d'allergie ou de problèmes respiratoires ne devraient pas se trouver dans la même pièce ou à proximité du lieu de nettoyage.
  • Les personnes immunodéficitaires ne devraient pas fréquenter le lieu jusqu'à quelques jours après la fin de la décontamination.

Quelles précautions prendre pour éviter leur apparition?
Pour éviter la formation de moisissures :

  • Essuyer et assécher les matériaux ayant subi un dégât d'eau le plus rapidement possible (dans les 24 heures);
  • Éviter les conditions d'humidité excessive propices à la condensation dans les fenêtres. Maintenir l'humidité relative entre 30 % et 50 %;
  • Tenir compte de la superficie à ventiler et de la densité d'occupation (enfants et personnel) pour régler la ventilation, naturelle ou mécanique. Il peut être approprié d'installer un système déchangeur d'air pour contrôler l'humidité et favoriser un apport d'air frais adéquat.

Références à consulter :
La Société canadienne d'hypothèques et de logement propose, dans son site Internet, plusieurs documents traitant des moisissures et des mesures correctrices appropriées. http://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/index.cfm
Institut national de santé publique du Québec, 2002. Les risques à la santé associés à la présence de moisissures en milieu intérieur – Document synthèse.

Dernière mise à jour :
29 octobre 2010