Vous êtes ici Liste d'outils

Article 1

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
L'asthme


Par Suzanne Dionne, ministère de la Santé et des Services sociaux

Au CPE, le petit Nicolas tousse sans arrêt, même lors de la sieste. Virginie commence à respirer bruyamment, tousse et sent une pression dans sa poitrine alors qu'elle est à la garderie. Loïc, qui est gardé en milieu familial, est enrhumé depuis trois jours et a une respiration sifflante cet après-midi. Qu'ont en commun ces enfants?

Tous présentent des symptômes de l'asthme. Cette maladie est devenue plus fréquente dans la dernière décennie au Canada. Au Québec, près d'un enfant sur sept en serait atteint. L'asthme est l'une des principales causes d'hospitalisation infantile et l'une des raisons les plus fréquentes des visites à l'urgence. Si certains enfants se débarrassent de l'asthme en vieillissant, d'autres en feront toute leur vie.

L'asthme peut être maîtrisé par des médicaments, le plus souvent en inhalation, pris en prévention ou lors d'une crise. Pour un service de garde, il est important de connaître les symptômes de l'asthme, de savoir comment aider les enfants qui en sont atteints et d'essayer de réduire l'exposition aux déclencheurs dans son environnement.

L'asthme et ce qui le provoque

L'asthme est une maladie qui affecte le système respiratoire. Elle est liée à une inflammation (enflure) des bronches qui favorise la production de sécrétions. Une obstruction des bronches peut survenir par la suite. À part la toux, qui est le principal symptôme de l'asthme et parfois le seul, l'enfant peut présenter un essoufflement, des sécrétions plus abondantes, une sensation de pression au thorax ainsi qu'une difficulté à respirer (respiration sifflante et rapide).

Le déclencheur des crises varie selon les enfants et chez un même enfant. Parmi les principaux facteurs qui provoquent l'asthme figurent :
  • une infection virale comme un rhume ou une autre infection (une otite, une amygdalite…), particulièrement chez les enfants en bas âge en service de garde (le confinement et le rapprochement des enfants sont propices à la transmission des microbes);
  • le tabac et les autres irritants comme la pollution (à cet égard, en vertu de la Loi sur le tabac, il est interdit de fumer durant les heures de prestation des services de garde tant dans les installations que dans les résidences où sont offerts des services de garde en milieu familial);
  • les allergènes comme les acariens, la poussière, les animaux, les moisissures et les pollens (à ce propos, rappelons que les services de garde doivent être maintenus propres en vertu du Règlement sur les services de garde éducatifs à l'enfance [RSGEE], articles 38.1 et 92, et que les animaux ne sont pas permis dans les installations des services de garde en vertu du RSGEE, article 109);
  • les produits ayant de fortes odeurs (parfum, matériel pour les activités artistiques ou le nettoyage);
  • l'exposition au froid intense et à l'exercice vigoureux.

Comment aider les enfants?

Il est important que le personnel du service de garde sache qui est asthmatique et qu'il ait reçu une formation lui permettant d'en reconnaître les symptômes. La fiche d'inscription que chaque prestataire doit tenir conformément aux dispositions de l'article 58 de la Loi sur les services de garde éducatifs à l'enfance doit notamment contenir les renseignements pertinents sur la santé de l'enfant qui requiert une attention particulière (et en vertu du RSGEE, article 122, paragraphe 5). Il est aussi primordial que le traitement approprié pour l'enfant soit disponible rapidement, même lors d'une sortie. Le service de garde s'assurera donc d'avoir en sa possession les médicaments requis ainsi que l'autorisation parentale et d'un professionnel de la santé habilité à les prescrire, en vertu de l'article 118 du RSGEE. Si la cause de l'asthme est connue, il faudra éviter le contact avec l'allergène si c'est possible (par exemple, on ne laissera pas les enfants jouer avec un chat rencontré au parc).

Que faire au service de garde?

Les mesures de prévention contre les infections, dont l'hygiène respiratoire, le lavage des mains, la désinfection et le nettoyage des surfaces ainsi que l'aération des locaux, restent les principes de base essentiels à promouvoir. Pour plus d'information, on peut consulter les sections du chapitre 4 concernant l'hygiène respiratoire et la qualité de l'air du document intitulé Prévention et contrôle des infections dans les services de garde et écoles du Québec – Guide d'intervention, édition 2015.

Il est aussi conseillé :
  • d'éviter les tapis (ce recouvrement est d'ailleurs interdit pour les aires de jeu des enfants dans les installations des services de garde en vertu du RSGEE, article 32, paragraphe 5);
  • de faire du service de garde un lieu sans parfum (par exemple en utilisant des produits de nettoyage ou des stylos feutres sans parfum);
  • de garder les fenêtres fermées lors des journées où la densité pollinique est élevée (de nombreuses villes diffusent quotidiennement un bulletin de qualité de l'air sur leur site);
  • d'éviter les activités extérieures lors des alertes au smog;
  • d'encourager les enfants asthmatiques à porter un foulard couvrant le nez et la bouche pour réchauffer et humidifier l'air qu'ils respirent lors des journées froides d'hiver.

En prévention, certains enfants prendront leur médication avant une activité physique intense, suivant l'autorisation parentale et du professionnel de la santé habilité à prescrire cette médication.

Les enfants et leurs parents ont souvent reçu de leur médecin ou d'un centre d'enseignement sur l'asthme un plan d'action qui contient des renseignements pour mieux comprendre la maladie, des techniques de prise de médicaments et de manipulation des dispositifs servant à administrer le médicament ainsi qu'une liste des signes de détérioration (crise d'asthme). Ces renseignements pourraient être partagés avec le service de garde dès l'inscription de l'enfant ou dès qu'ils deviennent disponibles pendant sa fréquentation du service de garde. La communication entre les parents et les intervenants est primordiale.

Dernière mise à jour :
26 octobre 2015