Vous êtes ici Liste d'outils

Éditorial

  • Index par numéros
  • Index par sujets
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Centres de la petite enfance et garderies

 
De la rougeole au Québec… Assurez-vous que tout le monde est protégé à temps!


Par le Comité de prévention des infections dans les services de garde à l’enfance du Québec

Depuis le début de l’année 2011, plusieurs centaines de cas de rougeole ont été déclarés au Québec. La majorité de ces cas sont survenus depuis le début du mois de mai.

Au Canada, l’introduction du vaccin contre la rougeole dans les années soixante a permis de réduire remarquablement (d’environ 99 %) le nombre de cas rapportés; avant, il y en avait plus de 300 000 par année.

En 1996, la campagne de revaccination contre la rougeole pour les enfants nés depuis 1980 et l’introduction d’une seconde dose du vaccin RRO (rougeole-rubéole-oreillons) dans le calendrier régulier de vaccination ont contribué à rendre négligeable le nombre d’éclosions de rougeole ainsi que le nombre de cas déclarés au Québec.

L’éclosion observée sur le territoire québécois depuis le début du printemps 2011 est associée à des voyageurs qui ont contracté la maladie au cours d’un séjour en Europe, principalement en France. Cependant, depuis le mois de mai, la majorité des cas décelés sont associés à des personnes qui ont contracté la maladie au Québec; parmi ces personnes, une grande proportion étaient inadéquatement vaccinées.

La rougeole est une maladie très contagieuse causée par un virus qui se transmet très facilement par voie aérienne. Ce virus peut survivre en suspension dans l’air pendant quelques heures et même se disperser. C’est pourquoi le seul fait de partager un même espace avec une personne contagieuse durant une courte période suffit pour être infecté et développer la maladie.

Toute personne qui a déjà contracté la maladie ou qui a été vaccinée adéquatement est considérée comme protégée.

Sont considérées comme protégées contre la maladie les personnes :

  • Nées depuis 1980 et ayant reçu deux doses du vaccin. Le calendrier régulier de vaccination prévoit ces doses, pour les enfants, à l’âge de 12 et 18 mois.
  • Nées entre 1970 et 1979 et ayant reçu une dose du vaccin à l’âge d’un an ou plus, sauf les travailleurs de la santé, les voyageurs et les recrues militaires qui doivent en avoir reçu deux;
  • Toute personne née avant 1970.

Certains enfants de 12 mois et plus reçoivent malheureusement leurs vaccins en retard. L’apparition de cas de rougeole au Québec rend plus impérative la recommandation de vacciner le plus tôt possible les personnes non vaccinées et vulnérables à l’infection.

Les personnes qui ne sont pas certaines d’être protégées (elles-mêmes ou leurs enfants) contre la rougeole peuvent vérifier en communiquant avec Info-Santé (en composant le 811), leur médecin ou leur CLSC. Selon l’année de leur naissance et leur histoire vaccinale, une dose de vaccin contre la rougeole pourrait leur être recommandée.

Dernière mise à jour :
14 octobre 2011