Vous êtes ici Liste d'outils

Novembre 2017

Logo du Bulletin de veille 

Préparé par la Direction de la recherche, de l’évaluation et de la statistique.

La veille a pour but d’alimenter la réflexion stratégique en rendant disponibles des informations pertinentes, utiles, rigoureuses et fiables sur des thèmes stratégiques pour le Ministère. Elle permet d’identifier les nouvelles tendances, pratiques émergentes et enjeux susceptibles d’influencer la prise de décision et de repérer les signes permettant d’anticiper les changements importants.

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec l'équipe de la veille.

Activité à venir

Qc ‒ Semaine de la recherche de la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval, sous le thème Exclusion, discrimination, radicalisation : les défis du vivre-ensemble     
Du 4 au 6 décembre 2017      
Québec

Qc ‒ L’innovation au service des aînés (colloque de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal)      
Les 7 et 8 décembre 2017
Montréal

Can. ‒ Conférence annuelle This is Long Term Care      
Du 27 au 29 novembre 2017       
Toronto

É.-U. ‒ Opening Minds 2018: Early Education, Child Care and School Age Conference      
Du 7 au 10 février 2018       
Chicago

É.-U. ‒ 11e conférence mondiale de la International Society for Gerontechnology (ISG)            
Du 7 au 11 mai 2018             
Saint Petersburg, Floride

Intern. ‒ 11e Congrès international francophone de gérontologie et gériatrie (CIFGG)            
Du 13 au 15 juin 2018             
Montreux, Suisse

Eur. ‒ 28e conférence de l’European Early Childhood Education Research Association (EECERA)Du 28 au 31 août 2018             
Budapest

Famille

Qc – Familles, hommes et masculinités

Ce numéro de la revue Enfances Familles Générations consacré aux masculinités, et principalement à la paternité, explore des thématiques comme la transformation des familles, la répartition du travail rémunéré et non rémunéré au sein des couples et la figure de père au foyer. Il est par ailleurs question du point de vue de pères sur leurs enfants en contexte de vulnérabilité socioéconomique, ainsi que de l’expérience de pères ayant vécu la naissance d’enfants prématurés. En réunissant deux champs de recherche, celui de la famille et celui des hommes, ces travaux accordent une place importante à la transformation des rôles et à la diversité qui les caractérise désormais.

Qc ‒ Un, deux, trois enfants? Bientôt, plus tard, jamais? Les désirs et projets d’enfants des Québécoises

Ce numéro du bulletin Quelle famille? publié par le ministère de la Famille vise à présenter un ensemble d’informations statistiques actualisées sur les intentions de fécondité exprimées par les Québécoises. Il s’appuie pour ce faire sur l’analyse des données de l’Enquête sociale générale sur la famille de Statistique Canada, réalisée en 2011. Le lecteur trouvera une description sous plusieurs angles des intentions de fécondité des Québécoises âgées de 15 à 49 ans, notamment au regard de l’intention (ou non) d’avoir un enfant au cours de leur vie, du délai envisagé pour concrétiser cette intention, de certaines conditions préalables et du nombre d’enfants souhaités par ces dernières. Dans la presque totalité des cas (98 %), les jeunes Québécoises âgées de 15 à 24 ans ont l’intention d’avoir au moins un enfant au cours de leur vie. Globalement, les femmes indiquent qu’elles souhaiteraient avoir 2,1 enfants au cours de leur existence.

Qc ‒ La parentalité chez les parents d’enfants de 0 à 5 ans vivant dans un contexte de défavorisation

Le présent document propose une synthèse de faits saillants issus de l’Enquête québécoise sur l’expérience des parents d’enfants de 0 à 5 ans (EQEPE) et porte spécifiquement sur les parents vivant dans un contexte de défavorisation. Il souligne qu’environ le quart des parents (24 %) ayant des enfants de 0 à 5 ans vivent dans un ménage se situant dans la catégorie « faible revenu ». Par rapport au reste du Québec, Montréal est la seule région présentant une proportion plus élevée de parents vivant dans un ménage à faible revenu (39 %) et de parents percevant leurs revenus comme insuffisants pour répondre aux besoins de base de leur famille (31 %).

Qc ‒ Signes vitaux des enfants du Grand Montréal 2017

Produit par la Fondation du Grand Montréal, le rapport présente un ensemble de statistiques sur les enfants de cette région, qui comprend l’île de Montréal, les villes de Laval et de Longueuil de même que les couronnes nord et sud. Les thématiques couvertes par le rapport portent notamment sur la pauvreté, la faim, la santé et l’éducation des enfants du Grand Montréal. Réalisé dans le but de susciter les discussions et de favoriser le développement d’initiatives en faveur du bien-être des enfants, le document révèle des résultats tantôt attendus, tantôt inquiétants, par exemple en ce qui concerne la proportion d’enfants ayant accès à un médecin de famille, plus faible qu’à Toronto et à Vancouver.

Can. ‒ La santé des grands-parents et le bien-être de la famille

Cet article de l’Institut Vanier de la famille s’intéresse aux apports multiples des grands-parents et arrière-grands-parents au bien-être familial. L’auteur indique que la diversification des liens familiaux que l’on observe aujourd’hui au Canada est une conséquence directe du vieillissement de la population. Si les 7,7 millions de grands-parents et arrière-grands-parents du Canada sont aujourd’hui plus âgés, ils sont par ailleurs généralement plus éduqués et en meilleure santé que ceux d’autrefois. Au lieu de constituer une charge, les aînés en bonne santé peuvent au contraire fournir une aide significative au bien-être familial en contribuant à divers égards, notamment, au budget de la famille ou au soin des enfants. Ils peuvent offrir un soutien particulièrement précieux aux familles où les deux parents travaillent à temps plein, aux familles monoparentales ou dans les cas où les parents sont dans l’incapacité d’assurer la prise en charge de leurs enfants.

Can. ‒ Le revenu des ménages au Canada : faits saillants du Recensement de 2016

S’appuyant sur les données du plus récent recensement, ce fascicule produit par Statistique Canada présente les principales tendances observées au Canada sur le plan du revenu, ainsi que certaines comparaisons interprovinciales. Les résultats quant à la variation du revenu médian font écho aux principales transformations survenues dans l’économie canadienne au cours de la dernière décennie. On découvre par ailleurs qu’au cours de cette période, la proportion d’enfants vivant dans des familles à faible revenu a reculé, tandis que celle de personnes âgées dans la même situation a augmenté. L’examen de la contribution de chaque conjoint au revenu du couple permet de constater que dans plus du tiers des couples, les partenaires présentent aujourd’hui un revenu similaire, comparativement à un cinquième il y a 30 ans. Finalement, le taux de cotisation à certains produits d’épargne est examiné et mis en relation avec le niveau de revenu du ménage.

Can. ‒  Coup d’œil sur les familles et l’alimentation au Canada

Ce document de l’Institut Vanier de la famille brosse un portrait de certaines habitudes alimentaires des Canadiens, en regroupant des résultats issus de plusieurs études. Il y est notamment question de tendances relatives à la prise de repas en famille et aux repas pris « sur le pouce », aux compétences et aux connaissances en matière d’alimentation, à la sécurité alimentaire, au coût et à la disponibilité des aliments, et à la fréquentation des banques alimentaires. On y trouve l’expression de préférences, de même que de certaines contraintes vécues par les familles relativement à leur alimentation, qui traduisent l’évolution constante de différentes réalités des familles : socioéconomiques, culturelles et contextuelles.

Eur. ‒ Flexible working in the UK and its impact on couples’ time coordination

Les auteurs de cet article, paru dans la Review of Economics of the Household, analysent l’effet du travail flexible sur la capacité des couples à coordonner leurs horaires de travail au Royaume-Uni. Ils mettent l’accent sur trois dimensions du travail flexible : la flexibilité des heures de début et de fin de journée, la flexibilité des temps de travail au cours de l’année et le contrôle général des heures de travail. Leurs résultats suggèrent que la flexibilité des horaires de travail joue un rôle important dans la réduction des contraintes auxquelles font face les jeunes familles.

Eur. ‒ The effect of the Great Recession on permanent childlessness in Italy

Cet article publié dans Demographic Research contribue au débat actuel sur la manière dont les chocs économiques influencent la fécondité, avec l’objectif d’évaluer si la récente grande récession, en Italie, a eu des effets permanents sur la décision des personnes de ne pas avoir d’enfant. La principale conclusion est que, sauf pour le groupe de femmes ayant une éducation moyenne, la crise n’a pas augmenté le nombre de femmes sans enfant au-delà de la tendance préexistante. Ces observations vont à l’encontre de résultats obtenus dans certaines études américaines.

Eur. ‒ Portraits croisés de familles nombreuses

Cette étude publiée par l’Union nationale des associations familiales de France a pour objectif de cibler les raisons qui ont amené les parents à fonder une famille nombreuse, les éléments qui les ont motivés, mais aussi les éventuelles questions qu’ils se sont posées ou réflexions qu’ils ont eues à ce sujet au sein de la famille. Quatre réunions de groupe de trois heures ont été réalisées à Paris et à Dijon : trois groupes se composaient de parents de familles nombreuses, et un groupe était fait de collégiens. L’étude conclut que la famille nombreuse est vécue par les parents et les enfants comme offrant une vie parfois difficile, mais riche.

Eur. ‒ Existe-t-il encore un « modèle nordique »? Les exemples du Danemark et de la Suède

Jeanne Fagnani, directrice de recherche honoraire au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et chercheuse associée à l’Institut de recherches économiques et sociales (IRES), présente dans ce document un panorama des systèmes de protection sociale en vigueur au Danemark et en Suède, en mettant l’accent sur la fiscalité, les prestations et services en faveur des familles et les politiques de l’emploi. Quelques-unes de leurs « performances », au regard des objectifs poursuivis et des résultats obtenus, sont aussi comparées à celles de la France. L’auteure reconnaît que dans le contexte économique actuel, les politiques de la Suède et du Danemark obtiennent des résultats relativement positifs, malgré un certain recul de l’image traditionnelle du « modèle nordique ».

Eur. ‒ Single-mother poverty: how much do educational differences in single motherhood matter?

Affilié à l’Université de Stockholm, l’auteur de ce document s’intéresse à la question de la pauvreté dans les ménages où la mère est seule et dans les ménages à deux parents. Son étude porte sur 15 pays. Il conclut que les mères célibataires qui ont un faible niveau d’éducation courent un grand risque de pauvreté, même dans les pays nordiques, où la société est généralement considérée comme favorable aux mères célibataires. Selon lui, les politiques sociales devraient viser à réduire la pauvreté chez tous les types de familles.

Intern. – Disentangling the Relationship Between Gender and Work–Family Conflict: An Integration of Theoretical Perspectives Using Meta-Analytic Methods

L’idée selon laquelle la conciliation travail-famille est plus difficilement vécue par les femmes que par les hommes est implicite dans plusieurs discussions sur ce thème. Les auteurs de ce document ont cherché à savoir si cette idée est soutenue par les données empiriques à l’aide d’une méta-analyse. Globalement, leurs résultats montrent davantage de similarité que de différences dans le degré de conflit travail-famille vécu par les hommes et les femmes.

Intern. ‒ Gay and Lesbian Parents. An Exploration of Wellness, Sexual Orientation Identity, and Level of Outness

Cet article publié par un groupe de chercheurs (Université de Caroline du Nord) présente des résultats relatifs au vécu des parents de couples homosexuels, à partir d’un vaste échantillon. Trois dimensions ont été analysées, soit le bien-être, la marginalité et l’identité sexuelle. Sur le plan du bien-être, aucune différence significative n’a été relevée. Cependant, des spécificités sont apparues chez certains groupes, soit les hommes, les personnes plus âgées et celles issues de différentes communautés culturelles.

Intern. ‒ Families and Transition to School

La revue International Perspectives on Early Childhood Education and Development consacre une série d’articles à la question des familles et des transitions, en portant une attention particulière à la transition vers l’école, à son effet sur la famille, ainsi qu’à l’effet de la famille sur cette transition. Plusieurs questions sont abordées, comme l’implication de la famille dans l’éducation de l’enfant, les partenariats famille-éducateur, la nature des collaborations et les familles en contexte marginal.

Intern. ‒ Long hours and longings

Ces résultats de recherche, tirés d’un article publié dans le Journal of Marriage and Family, se rapportent à une enquête longitudinale menée en Australie auprès d’enfants d’âge scolaire. Ils ont l’originalité de s’intéresser aux pères et de donner la parole aux enfants, alors que la conciliation travail-famille demeure largement assimilée à un enjeu féminin. Ils concernent des pères ayant des horaires atypiques ou travaillant de longues heures, et présentent la perception qu’ont leurs enfants du temps passé avec leur père. Il ressort de cette étude que le travail teinte la vision de la paternité exprimée par les enfants. Le fait que leur père travaille le week-end, travaille de longues heures et ait un horaire atypique, par exemple, influence négativement les points de vue énoncés par les enfants. On note une convergence dans les perceptions exprimées par les enfants et leur père.

Intern. ‒ The Pursuit of Gender Equality: An Uphill Battle

Les inégalités entre les femmes et les hommes persistent dans tous les domaines de la vie sociale et économique et dans tous les pays, selon ce rapport de l’OCDE. Celui-ci aborde plusieurs questions comme la violence faite aux femmes, la budgétisation sexospécifique, le partage inégal du travail non rémunéré, ainsi que la situation des femmes sur le marché du travail et au sein des migrations internationales. Il conclut que les progrès sont lents et qu’il est impératif que les pouvoirs publics intensifient leur action pour mettre fin aux inégalités entre les femmes et les hommes dans les domaines de l’éducation, de l’emploi et de l’entrepreneuriat et dans la vie publique.

Intern. ‒ Sans enfant

Ce dossier spécial de la revue Travail, genre et sociétés regroupe quatre articles présentant un point de vue féminin sur le choix de ne pas avoir d’enfant, et les implications de ce choix sur le plan du travail. Les défis particuliers à la profession de pilote d’avion sont d’abord explorés, celle-ci étant jugée difficile à concilier avec le rôle de mère. Puis, le profil des personnes qui choisissent volontairement de ne pas avoir d’enfant est exploré sous l’angle de leurs motivations, et des revendications d’égalité qui les caractérisent. Un retour dans le passé est effectué pour examiner les politiques instaurées en Allemagne de l’Est et de l’Ouest : l’évolution différenciée des comportements en matière de fécondité et de travail qui en résulte est mise en lumière. Finalement, un dernier article analyse le discours de femmes sans enfant en Suède, sous l’angle des inégalités qu’elles perçoivent dans les sphères privée et professionnelle.

Autres liens intéressants :

 

Intimidation

Qc – La cyberintimidation et les expériences de victimisation

S’appuyant sur les données de l’Enquête sociale générale (ESG) de 2014 sur la victimisation, cet article publié par l’Institut de la statistique du Québec examine les liens entre la cyberintimidation et diverses autres expériences de victimisation chez les individus âgés de 15 ans et plus, un phénomène encore peu documenté. Une analyse descriptive permet dans un premier temps de connaître la prévalence de la cyberintimidation en fonction des autres expériences de victimisation et du nombre de formes de victimisation vécues. On vérifie ensuite, à l’aide d’analyses de régression, le lien entre la cyberintimidation et l’expérience d’autres formes de victimisation, en prenant en compte un ensemble de caractéristiques sociodémographiques des internautes ainsi que leurs antécédents familiaux de violence. On y confirme l’existence de liens significatifs entre différentes expériences de victimisation et la cyberintimidation.

Autres liens intéressants :

Pédiatrie sociale 

Qc – Évaluation du projet « Intégration des infirmières cliniciennes au sein du mouvement de la pédiatrie sociale en communauté du Québec » de la Fondation du Dr Julien

Ce rapport produit par l’équipe de Recherche sur les Effets Non Académiques de la Recherche et ses Déterminants (RENARD) de l’Université de Montréal présente une synthèse des travaux d’évaluation réalisés dans le cadre du projet de formation et d’intégration d’infirmières cliniciennes au sein d’équipes de pédiatrie sociale en communauté (PSC). Si la volonté, la pertinence et la plus-value de l’ajout d’une infirmière dans les CPSC font peu de doute, il s’agit incontestablement d’une pratique en émergence qui nécessitera, comme toute pratique naissante, d’être qualifiée et structurée (place, rôle et compétences) pour s’ajuster à un domaine d’intervention lui-même encore récent et en évolution constante, selon les chercheurs.

É.-U. – Breaking the Cycle? Intergenerational Effects of an Anti-Poverty Program in Early Childhood

Les auteurs de ce document se penchent sur l’effet du programme de lutte à la pauvreté Head Start aux États-Unis. Leurs données montrent que le programme permet d’accroître le niveau de scolarité, de diminuer le nombre de grossesses chez les adolescentes et de réduire les activités criminelles. Ils concluent que les investissements sociaux dans l’éducation des jeunes enfants peuvent influencer la transmission intergénérationnelle de la pauvreté et ses conséquences.

É.-U. – Child Well-Being and Adverse Childhood Experiences in the US

La revue Academic Pediatrics consacre une série d’articles à la question du bien-être des enfants et des expériences négatives vécues en bas âge aux États-Unis. Plusieurs questions sont abordées, telles que la promotion de la santé et du bien-être, les solutions proposées par le milieu communautaire, la prévention et le dépistage des cas à risque, ainsi que les programmes d’investissement dans la petite enfance comme moyen de lutter contre les mauvaises expériences.

Enfance et services de garde

Can. – Réponse à l’initiative de consultation nationale sur un Cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones

Les programmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones doivent être axés sur la famille et réduire les obstacles institutionnels, notamment l’exclusion des enfants en raison d’une incapacité, selon ce document publié dans le cadre du projet SISPE (Système inclusif de services à la petite enfance), lequel vise à comprendre l’expérience du handicap vécu durant la petite enfance et le mode de prestation des services dans divers contextes géographiques et culturels. Il importe de reconnaître la grande variété des services à la famille et à la petite enfance. Les enfants et les familles autochtones ont besoin de services pour personnes ayant une incapacité qui soient adaptés à leur culture.

É.-U. – Investing in the next generation: A bottom-up approach to creating better outcomes for children and youth

Ce document publié par Brookings discute des obstacles auxquels les communautés sont confrontées lorsqu’elles veulent ajouter des services aux jeunes et offre des stratégies qui ont été utilisées pour obtenir de meilleurs résultats. Les auteurs ont identifié trois qualités qui sont présentes dans les communautés qui ont connu des progrès significatifs : la volonté et la capacité de financer davantage les services; la collaboration intersectorielle et une attention particulière portée à la gouvernance, plus particulièrement à la reddition de compte, à la transparence et aux évaluations.

É.-U. – Raising the Bar of Quality in the Preparation of Early Childhood Educators: Bridging the Gap Between What We Know and What We Do

Le groupe de travail sur la jeune enfance de la cité universitaire de New York avait pour mandat de proposer une série de recommandations visant à s’assurer que la ville universitaire soit un modèle dans la préparation de la main-d’œuvre qui travaille avec de jeunes enfants. Ce rapport rend compte de leurs réflexions en matière de recrutement et de développement de la main-d’œuvre. Il invite les campus à développer des programmes de maitrise dans le domaine de la gouvernance et des politiques pour les personnes qui ont à prendre des décisions et/ou à diriger/coordonner des programmes qui s’adressent aux enfants de 0 à 3 ans.

É.-U. – Quality Rating and Improvement Systems for Early Care and Education Programs: Making the Second Generation Better

Les systèmes de classement et d’amélioration de la qualité ont vu le jour à la fin des années 1990 et ont été largement implantés par les États et les localités pour améliorer la qualité des services à la jeune enfance. Les auteurs de ce document, publié par RAND, ont évalué ce que le secteur de la petite enfance a appris à la suite de l’implantation de ces systèmes et se penchent sur la manière dont ils pourraient évoluer à l’avenir.

É.-U. – We Need Meaningful, Systemic Evaluation, Not a Preschool PISA

L’auteur de cet article publié dans la Global Education Review présente une critique de l’influence du Global Education Reform Movement (GERM) sur les politiques de soutien à l’enfance et le programme d’évaluation normalisé de l’OCDE, l’International Early Learning and Child Well-being Study (IELS). Après avoir expliqué son raisonnement, il soutient que l’on devrait envisager d’autres outils que l’IELS dans sa forme actuelle, et que la communauté internationale serait prête à soutenir une initiative d’apprentissage significative et contextualisée, dirigée de manière respectueuse et participative. Il rappelle que les grandes attentes suscitées par l’OCDE en ce qui concerne l’IELS sont déjà réduites, de nombreux pays ayant refusé d’y participer.

Eur. – Study of Early Education and Development (SEED): The potential value for money of early education

Ce rapport remis au ministère de l’Éducation de l’Angleterre rend compte d’un projet de recherche sur la valeur des services à l’enfance en fonction des sommes investies. Il montre que les améliorations au développement de l’enfant à 3 et 4 ans peuvent être liées à des bénéfices monétaires plus tard dans la vie : besoins spéciaux en éducation, absences scolaires, crime (jeune ou adulte), tabagisme, dépression, meilleurs taux d’emploi et gains plus élevés.

Eur. – The First 2,000 Days and Child Skills: Evidence from a Randomized Experiment of Home Visiting

L’auteur de ce document analyse l’impact du programme Preparing for Life qui offre des services, de la grossesse jusqu’à ce que l’enfant ait cinq ans, dans les communautés défavorisées d’Irlande. Il met l’accent sur l’importance du rôle parental comme vecteur de changement pour l’enfant. Ce programme comporte des visites à domicile, des rencontres de groupe de parents et des massages pour bébé. Les résultats montrent que le programme a des impacts substantiels sur le développement des enfants.

Eur. – Progress across Europe in the implementation of the 2013 EU Recommendation on “Investing in children: Breaking the cycle of disadvantage”: A study of national policies

Ce rapport synthèse examine jusqu’à quel point 35 pays européens ont renforcé ou développé leurs politiques et programmes de soutien aux enfants depuis 2013, année de publication de la recommandation de l’Union européenne Investir dans l’enfance pour briser le cercle vicieux de l’inégalité. Les résultats d’analyses du European Social Policy Network montrent qu’il y a des progrès modestes, mais que les efforts sont insuffisants dans plusieurs pays. Les recommandations du rapport concernent la gouvernance, le revenu des parents, les services offerts et la participation des enfants aux décisions qui les concernent.

Intern. – Early Moments Matter for every child

Partant du constat que la petite enfance est une période cruciale pour le développement du cerveau, ce document préparé par le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) invite les gouvernements à agir pour faire du développement de l’enfant une priorité nationale. Il met en relief six importantes recommandations, dont l’élaboration de politiques en petite enfance qui prennent en compte le bien-être des familles, ainsi que de services à la petite enfance de très grande qualité. Il propose des objectifs prioritaires, dans les domaines de la malnutrition, de la mortalité infantile, de l’éducation à la petite enfance et de la violence. Il appelle les gouvernements, les communautés, les familles et différents partenaires à unir leurs efforts pour créer les conditions propices à  l’atteinte du plein potentiel des enfants du monde entier, notamment de ceux dont le développement est compromis par une extrême pauvreté.

Intern. – Is New Zealand a world leader in early childhood education? An examination of the empirical evidence in recent reports

La Nouvelle-Zélande a la réputation d’être un leader en matière d’éducation à la petite enfance. Un bon nombre de rapports nationaux et internationaux soutiennent cette affirmation. L’auteur de cet article, publié dans l’Australasian Journal of Early Childhood, soutient que ces rapports ne portent pas une attention suffisante aux informations empiriques sur l’apprentissage des jeunes et, dans certains cas, apparaissent basés sur des opinions plutôt que sur des données probantes. Selon lui, croire que la Nouvelle-Zélande est un chef de file mondial dans le domaine peut conduire à la complaisance et à un manque de volonté d’apporter des changements fondés sur des données probantes susceptibles d’améliorer le bien-être et l’apprentissage des jeunes enfants.

Intern. – Power and resistance in early childhood education: From dominant discourse to democratic experimentalism

Cet article du Journal of Pedagogy expose le point de vue critique de l’auteur (Peter Moss) quant à la présence d’un discours dominant en matière d’éducation à la petite enfance. L’auteur soutient que ce discours positiviste, qui a trouvé dans le néolibéralisme un terreau fertile de développement, véhicule certains mythes. Parmi ceux-ci, le mythe sur les retombées élevées associées à la qualité (quality and high returns) serait le plus tenace. Des voix extérieures au discours dominant sont bien présentes, et variées, mais ont jusqu’à maintenant été peu entendues. L’auteur réfléchit aux moyens d’action possibles de ce « mouvement de résistance » pour faire valoir des idées différentes et influencer les politiques. Il s’interroge aussi sur les conditions qui ont permis l’émergence du discours dominant, et est conscient du risque de le voir, un jour, simplement remplacé par autre discours dominant.

Intern. –  Quality for Whom? Supporting Diverse Children and Workers in Early Childhood Quality Rating and Improvement Systems

Au cours des 20 dernières années, la plupart des États américains ont conçu et raffiné des systèmes de notation de la qualité des services de garde et d’éducation à l’enfance, pour soutenir l’amélioration de programmes. Pourtant, les travailleurs immigrants ou réfugiés, qui représentent 18 % de la main-d’œuvre dans le secteur de la petite enfance, doivent affronter certains obstacles avant de pouvoir participer à ces systèmes ou avant d’y obtenir de bons résultats. Ce rapport offre aux décideurs une série de stratégies qui peuvent être utilisées pour s’assurer que leurs systèmes qualité sont accessibles et équitables, et qu’ils cernent de façon plus précise les éléments de programme nécessaires pour servir efficacement les enfants et familles venant de communautés culturelles et linguistiques différentes.         

Autres liens intéressants :

Aînés

Qc – La gestion de la dépression chez les aînés et leurs aidants naturels : résultats d’un programme de recherche au Québec

Au cours des deux dernières décennies, une équipe de chercheurs québécois a mené une série d’études pour mieux comprendre et améliorer la gestion de la dépression chez les aînés. Cet article publié dans la revue Santé mentale au Québec rend compte de leurs résultats. Les recommandations proposées concernent la détection de la dépression dans les soins de santé primaires, les soins collaboratifs de la dépression, des interventions d’autogestion de la dépression, le rôle des aidants naturels dans les interventions d’autogestion de la dépression.

Can. –Adapting the Elder Abuse Suspicion Index© for Use in Long-Term Care: A Mixed-Methods Approach

Les outils de dépistage des abus envers les aînés ont des limites lorsque vient le temps de les utiliser en contexte de soins de longue durée. Les auteurs de cet article, publié dans le Journal of Applied Gerontology, ont étudié si le Elder Abuse Suspicion Index (un outil utilisé auprès des personnes âgées en milieu ambulatoire) pouvait être employé en contexte de soins de longue durée. Leurs analyses ont mené au développement d’un outil composé de neuf questions, le EASI-ltc, qui peut être utilisé auprès de personnes âgées ayant peu ou pas de problèmes cognitifs. Les modifications importantes à l’outil EASI original incluent trois nouvelles questions dans le domaine de la négligence et de l’abus psychologique, ainsi qu’une mise en contexte pour orienter les répondants.

Can. – Canadian policy perspectives on promoting physical activity across age-friendly communities: lessons for advocacy and action

Les auteurs de cet article, publié dans Ageing & Society, se sont intéressés à la question de la promotion de l’activité physique dans les communautés favorables aux aînés. Ils ont mené une recherche qualitative impliquant des entrevues semi-structurées avec 21 influenceurs dans le domaine de la politique municipale en Alberta, pour connaître leur opinion au sujet du développement et de l’implantation de politiques favorables aux personnes âgées en milieu rural. Leurs résultats de recherche sont regroupés en trois thèmes : la planification, la participation du public et la priorisation des besoins des personnes âgées. Ces résultats seront utiles aux personnes responsables de promouvoir des environnements bâtis favorables à l’activité physique.

Can. – Prendre soin des personnes âgées du Canada. Recommandations pour répondre aux besoins d’une population vieillissante

L’Association canadienne des soins de longue durée présente, dans ce document, des mesures réalistes, abordables et axées sur les résultats, mesures que le gouvernement fédéral peut prendre immédiatement pour veiller à ce que les personnes âgées reçoivent les soins dont elles ont besoin et qu’elles méritent. L’Association recommande notamment de moderniser les établissements de soins de longue durée et d’en créer de nouveaux.

Can. – Dementia-Friendly Communities Pilot Program Evaluation Report

Ce rapport publié par le Murray Alzheimer Research and Education Program (MAREP) de l’Université de Waterloo rend compte du projet pilote Blue Umbrella (BU) dirigé par la Société Alzheimer de l’Ontario. L’objectif du programme est de créer des services qui soient inclusifs et favorables aux personnes démentes et à leurs partenaires de soins. Il conclut que les entreprises et les organisations qui ont participé au programme de formation ont amélioré leurs façons d’interagir avec les personnes démentes. Il conclut que le programme permet de créer un secteur des affaires plus inclusif.

É.-U. – Debt and Financial Vulnerability on the Verge of Retirement

Les auteures de ce document, publié par le Center for Research on Pensions and Welfare Policies, se penchent sur la vulnérabilité financière des personnes proches de la retraite aux États-Unis. L’étude montre que les cohortes récentes sont plus endettées et font face à davantage d’insécurité, principalement parce qu’elles ont acheté des maisons plus coûteuses en faisant des mises de fonds plus petites.

É.-U. –  The national elder mistreatment study: An eight-year longitudinal study of outcomes

Les auteurs de cet article, publié dans le Journal of Elder Abuse & Neglect, rendent compte des résultats d’une étude longitudinale sur les abus envers les aînés aux États-Unis. Leurs résultats montrent une relation forte entre l’abus et une mauvaise santé physique et émotionnelle huit ans plus tard : les victimes d’abus ont rapporté un plus grand taux de dépression, d’anxiété, de stress post-traumatique et de mauvais état de santé. Le soutien social semble protéger contre les résultats les plus négatifs.

Eur. –  Les seniors au travail. La durée du travail est-elle plus faible à l’approche de la retraite?

Ce document publié par le ministère français du Travail montre qu’en 2016, au-delà de 55 ans, les salariés seniors travaillent plus à temps partiel que les plus jeunes. Une petite partie de ce temps partiel recouvre des situations de cumul emploi-retraite. Le recours au temps partiel s’accentue avec l’âge. Il est alors plus fréquemment dû à des raisons personnelles et domestiques et à des problèmes de santé. Les ouvriers ont 5,6 fois plus de chances de déclarer être à temps partiel pour raison de santé que les cadres. La part du temps partiel « contraint » est la même chez les seniors que chez les plus jeunes.

Eur. – Long-term care reform and the labor supply of informal caregivers – evidence from a quasi-experiment

Les auteurs de ce rapport, publié par l’University of York, étudient l’impact de l’introduction d’une assurance pour soins de longue durée en 1995 en Allemagne sur l’offre de travail des aidants naturels. Leurs résultats montrent que les aidants hommes et femmes qui résident avec la personne aidée réagissent différemment à l’introduction de l’assurance. Les estimations montrent un effet négatif sur l’offre de travail des hommes, mais pas sur celui des femmes aidantes. La différence pourrait être expliquée par le taux d’emploi généralement plus faible chez les femmes aidantes. La littérature empirique rappelle que de prodiguer des soins de longue durée mène à une réduction importante de l’offre de travail, à des pénalités salariales, à de plus hauts risques de pauvreté et à des effets néfastes sur la santé.

Eur. – The puzzle of older workers’ employment: Distance to retirement and health effects

Affiliées à l’Université de Savoie, les auteures de ce document ont analysé jusqu’à quel point la distance de la retraite a une influence sur les faibles taux d’emploi chez les travailleurs âgés européens, en prenant en compte un déterminant clé, mais souvent négligé : l’état de santé. Le travail empirique, basé sur une enquête menée en France, confirme l’existence d’un effet de distance, mais fait aussi ressortir l’importance de l’état de santé. Selon les auteures, l’effet de distance explique seulement une partie du taux d’emploi des travailleurs âgés.

Eur. – Inclusive recruitment? Hiring discrimination against older workers

Ce document publié par la Global Labor Organization (GLO) se penche sur la discrimination à l’embauche chez les travailleurs âgés au Royaume-Uni. Il montre que lorsque deux personnes s’engagent dans une recherche d’emploi identique, le candidat plus âgé est susceptible de recevoir moins d’invitations pour des entrevues, sans égard à son expérience. Les résultats montrent aussi que les candidats plus âgés ont davantage de difficulté à accéder aux emplois de type col bleu et que les femmes font davantage face à la discrimination que les hommes.

Autres liens intéressants :

    

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec l'équipe de la veille.

Haut de la page

Dernière mise à jour :
9 janvier 2018