Vous êtes ici Liste d'outils

Aide financière de 900 000 $ pour favoriser une meilleure qualité de vie des familles du Québec

Aide financière de 900 000 $ pour favoriser une meilleure qualité de vie des familles du Québec
Québec, le 22 juin 2020 –  Pour favoriser la qualité de vie des familles et la conciliation des différentes responsabilités des travailleurs et des étudiants, particulièrement en cette période de pandémie de COVID-19, le gouvernement du Québec annonce son soutien au Programme de reconnaissance conciliation famille-travail, mis en œuvre par le Réseau pour un Québec Famille (RPQF). Ce nouveau programme, destiné aux employeurs, vise à reconnaître la qualité de leurs pratiques organisationnelles en matière de conciliation famille-travail et à en faire la promotion par l’affichage d’un sceau distinctif. Pour ce faire, le ministère de la Famille versera au RPQF une subvention maximale de 600 000 $, répartie sur quatre ans.
De plus, une aide financière de 300 000 $ est accordée à la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille (FQOCF) dans le cadre de son projet ConciliACTION, qui sera réalisé sur une période de deux ans. Ce projet vise à joindre les parents et à les outiller pour qu’ils profitent davantage des mesures de conciliation famille-travail-études proposées par leur employeur ou leur établissement d’enseignement.

Le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, conjointement avec la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, a fait cette annonce aujourd’hui. Il était également accompagné de Mme Marie Rhéaume, directrice générale du Réseau pour un Québec Famille, et de Mme Marie-Eve Brunet-Kitchen, directrice générale de la FQOCF. 

Citations 

« Notre gouvernement s’est engagé à améliorer la qualité de vie des familles du Québec en créant les conditions d’une meilleure conciliation famille-travail. Dans la situation que nous vivons présentement, nous posons un geste supplémentaire pour mieux soutenir les parents et les employeurs. Le Réseau pour un Québec Famille et la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille sont deux partenaires de choix et de confiance pour accompagner le Québec et l’amener à apprivoiser cette nouvelle culture. Je suis donc très heureux d’annoncer cette aide de 900 000 $, qui démontre une fois de plus l’engagement de notre gouvernement à faire de la conciliation famille-travail une priorité. En unissant nos forces, nous pourrons encore mieux appuyer les familles au quotidien dans la conciliation de leurs différentes responsabilités et contribuer à leur mieux-être. »

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

« Je suis heureuse que les familles de la Métropole puissent bénéficier de différentes options leur offrant une aide relativement à la conciliation famille-travail ou à la conciliation famille-travail-études. Les familles de Montréal, tout comme les autres familles du Québec, ont particulièrement été éprouvées par la situation des dernières semaines. J’invite les entreprises de la région métropolitaine à s’ajuster à cette nouvelle réalité. Je leur lance un appel pour qu’elles mettent en place des pratiques favorisant la conciliation famille-travail ou permettant à plus de parents de poursuivre leurs études. » 

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal 

« L’annonce d’aujourd’hui est déterminante pour l’avancement de la conciliation famille-travail. Le Sceau Concilivi est une initiative innovante par laquelle une organisation à caractère social s’allie directement aux entreprises pour améliorer considérablement la vie des familles. L’enjeu aujourd’hui est de faire connaître aux entreprises les avantages d’amorcer une démarche d’implantation de ces mesures attendues par leurs employés et de faire rayonner celles qui se démarquent déjà par leur engagement en matière de conciliation famille-travail. C’est ce que permettra de faire le soutien financier qui nous est accordé par le ministère de la Famille. » 

Marie Rhéaume, directrice générale du Réseau pour un Québec Famille

« Cet appui financier du gouvernement du Québec va permettre au projet ConciliACTION de prendre son envol et ainsi de mieux informer les parents du Québec et d’élaborer pour eux des outils qui leur permettront de concilier plus facilement leurs responsabilités familiales, professionnelles et scolaires. La FQOCF salue donc l’annonce d’aujourd’hui. La conciliation est plus que jamais d’actualité, tant pour les familles que pour les employeurs et les établissements d’enseignement du Québec. Alors que près d’un parent sur deux hésite toujours à bénéficier des mesures de conciliation qui sont à sa disposition, il est important d’encourager les pères et les mères, qui sont les mieux placés pour déterminer ce qui convient à leur réalité familiale, à profiter des divers avantages qui leur sont destinés, et ce, pour le mieux-être de toutes les familles québécoises. » 

Marie-Eve Brunet-Kitchen, directrice générale de la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille (FQOCF)

Faits saillants


  • Le Sceau Concilivi, créé par le Réseau pour un Québec Famille, présente de nombreux avantages pour les petites et moyennes entreprises. L’aide financière accordée pour ce nouveau programme permettra d’accroître et de consolider la notoriété de la démarche proposée par l’organisme auprès des employeurs et des travailleurs et de mettre en lumière des pratiques exemplaires en matière de conciliation famille-travail. 
  • Le projet ConciliACTION s’appuie sur les résultats d’un sondage Léger mené en 2018 auprès de parents québécois, rapportant que ces derniers sont réticents à profiter des mesures de conciliation-travail-famille-études. En effet, bien que 64 % des parents affirment profiter de ces mesures quelques fois par année, 49 % préfèrent se débrouiller par d’autres moyens. Cette réalité démontre qu’il est important d’encourager les parents à profiter des mesures concrètes qui leur sont destinées.
  • Ces initiatives sont financées par le ministère de la Famille dans le cadre de la Stratégie gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes vers 2021, cette dernière étant sous la coordination du Secrétariat à la condition féminine.

Lien connexe

Haut de la page