Vous êtes ici Liste d'outils

Journée de consultation des partenaires nationaux sur la lutte contre l’intimidation : des échanges fructueux et des pistes de solution prometteuses

Journée de consultation des partenaires nationaux sur la lutte contre l’intimidation : des échanges fructueux et des pistes de solution prometteuses
Québec, le 22 octobre 2019 –  La Journée de consultation des partenaires nationaux sur la lutte contre l’intimidation a réuni aujourd’hui à Québec des représentants d’organismes de divers milieux, préoccupés par cette question. Cette rencontre a donné lieu à des échanges fructueux en présence du premier ministre du Québec, M. François Legault, du ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, de l’adjointe parlementaire du ministre de la Famille, Mme  Stéphanie Lachance, de la députée des Mille-Îles, Mme Francine Charbonneau, de la députée de Sherbrooke, Mme Christine Labrie, et de la députée de Joliette, Mme Véronique Hivon.

À l’issue de cette journée, grâce à la contribution de tous les partenaires, des constats en lien avec les thèmes abordés ont pu être dégagés.

Rappelons que cette journée s’inscrit dans une vaste démarche de consultation amorcée, le 1er octobre dernier, par une consultation en ligne portant sur la lutte contre l’intimidation. Elle permet à la population d’exprimer son point de vue quant aux initiatives actuelles et aux enjeux à considérer en vue de l’élaboration des prochaines mesures gouvernementales sur ce sujet. Le questionnaire est accessible au mfa.gouv.qc.ca/consultation jusqu’au 25 octobre 2019.

Parallèlement à cette consultation publique, une tournée dans une dizaine de régions de la province s’est déroulée. Elle visait à donner la parole à des représentants d’organismes régionaux sur la question, puis à aller à la rencontre de jeunes dans différentes écoles du Québec pour leur permettre de s’exprimer sur le phénomène de l’intimidation et de la cyberintimidation ainsi que sur ses conséquences.

Citations

« On a le devoir d’en faire plus pour lutter contre l’intimidation partout au Québec. C’est un sujet qui me touche particulièrement, car il affecte principalement les jeunes. Je veux remercier tous ceux qui ont participé aux consultations. Votre expertise et vos vastes connaissances vont permettre de nourrir nos réflexions sur cette problématique. Nous allons élaborer un plan et des mesures qui répondront aux préoccupations et aux besoins exprimés lors des consultations. Nous voulons aller encore plus loin, pour le bien-être et la dignité de tous les Québécois. »

François Legault, premier ministre

« Malgré les différentes actions qui ont été réalisées jusqu’à maintenant, le phénomène de l’intimidation est toujours présent dans notre société. Les histoires troublantes qui font trop souvent les manchettes nous touchent beaucoup et nous interpellent. Avec votre aide, et celle de toutes les personnes qui ont participé à la démarche de consultation publique, toujours en cours, nous serons en mesure de proposer de nouvelles mesures pour améliorer la situation de milliers de personnes à travers le Québec. Vos constats contribueront à l’élaboration des prochaines mesures pour prévenir et lutter contre l’intimidation afin de poursuivre la mobilisation au Québec et bien répondre aux besoins de la population. Merci à tous de votre précieuse contribution! »

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

« Dans les milieux scolaires, plusieurs initiatives visant la promotion de l’esprit sportif ont été mises de l’avant pour contrer la violence et l’intimidation. Cette approche vise à aborder cette question de manière positive et préventive par des comportements bienveillants. Il nous faut poursuivre nos efforts en ce sens et élargir leur portée à l’ensemble de notre société. Je suis heureuse de travailler avec mes collègues de l’Assemblée nationale et nos différents partenaires pour que nos milieux de vie soient toujours plus sécuritaires et inclusifs. Pour cela, nous savons que l’implication de tous est essentielle. C’est pourquoi je désire remercier chaque personne de son apport personnel. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

« Dans le cadre de la démarche de consultation publique, j’ai eu la chance de participer à la tournée de consultation régionale. Nous avons parcouru une dizaine de régions du Québec pour échanger avec des représentants d’organismes régionaux sur les différentes facettes de la lutte contre l’intimidation. Nous avons consulté également des jeunes de 3e, 4e et 5secondaire dans des écoles de ces régions. Cette expérience a été des plus enrichissantes sur le plan humain et très éclairante. Aujourd’hui, grâce à la participation de chacun, de nouvelles pistes d’action viendront enrichir nos réflexions sur la problématique de la cyberintimidation et de l’intimidation. »

Stéphanie Lachance, adjointe parlementaire du ministre de la Famille

« La lutte contre l’intimidation est au cœur de mes préoccupations. C’est donc un plaisir pour moi d’avoir participé à cette journée de consultation afin que les actions en cours se poursuivent et que de nouvelles pistes de solutions soient envisagées afin de lutter contre cette problématique. Cette journée nous a donné l’occasion de faire un bilan des actions déjà amorcées et d’entendre les préoccupations des partenaires. Ensemble, nous sommes et serons plus fort que l’intimidation. »

Francine Charbonneau, députée des Mille-Îles

« C’est essentiel pour moi que mes collègues de l’Assemblée nationale et moi puissions travailler de concert avec les différents partenaires et la population pour contrer l’intimidation au Québec. Je suis heureuse que dans le cadre de la démarche de consultation publique, nous ayons offert la parole aux jeunes, car ils font eux aussi partie de la solution. J’espère qu’ils continueront d’en parler à leurs amis, parents et professeurs et qu’ils participeront à mettre en place des solutions applicables à leurs milieux et à leurs réalités. À l’aide des témoignages entendus et des échanges tenus aux différentes étapes de cette consultation, nous pourrons mettre en œuvre de nouvelles pistes de solution afin que nos milieux de vie soient plus respectueux et bienveillants. »

Christine Labrie, députée de Sherbrooke

« Le phénomène de l’intimidation est malheureusement, encore aujourd’hui, trop présent dans nos milieux de vie. C’est une dure réalité avec laquelle doivent composer, d’abord et avant tout beaucoup trop de jeunes, ainsi que de nombreuses personnes aînées ou vivant avec une différence. C’est pourquoi il est important de trouver, ensemble, des solutions toujours mieux adaptées à une réalité en évolution, comme l’ont exprimé les partenaires lors de cette journée de consultation ainsi que lors des consultations régionales. Chaque action peut faire une différence dans la lutte contre l’intimidation. Je veux donc unir mes efforts à ceux de toutes les personnes qui, à travers le Québec, sont engagées dans cette cause essentielle. »

Véronique Hivon, députée de Joliette

Haut de la page