Vous êtes ici Liste d'outils

Actualité

Trouvons ensemble des solutions pour contrer l’intimidation et la cyberintimidation!
Québec, le 1er octobre 2019 –  Les Québécoises et les Québécois sont invités à participer en grand nombre à la consultation publique en ligne portant sur la lutte contre l’intimidation. Cette consultation, lancée aujourd’hui, vise à permettre à la population d’exprimer son point de vue quant aux initiatives actuelles et aux enjeux à considérer en vue de l’élaboration des prochaines mesures gouvernementales sur ce sujet.

Parallèlement à cette consultation publique, le gouvernement du Québec entame aujourd’hui une tournée dans une dizaine de régions de la province pour échanger avec les organismes régionaux. Cette tournée s’arrêtera aussi dans une dizaine d’écoles à travers le Québec et aura pour but de sensibiliser les jeunes au problème de l’intimidation et de la cyberintimidation ainsi que de ses conséquences. Elle sera aussi une occasion pour eux de s’exprimer sur la question.

Le gouvernement du Québec est très préoccupé par les enjeux sociaux liés à l’intimidation et à la cyberintimidation. Ils concernent notamment les jeunes qui sont confrontés à des situations pouvant avoir des effets néfastes sur leur quotidien à court et à long terme. Un premier plan d’action a permis d’amorcer une réflexion sociale sur cet enjeu. Il est temps maintenant d’aller plus loin et de trouver ensemble des solutions durables à ces problèmes.

Citations

« Nous lançons aujourd’hui cette vaste démarche de consultation sur les enjeux actuels en matière de lutte contre l’intimidation et la cyberintimidation. Cette démarche se veut rassembleuse et non partisane. Nous voulons prendre le pouls de la population dans son ensemble tout en accordant une attention particulière au point de vue des jeunes, qui sont principalement touchés par ces phénomènes. Votre contribution est très importante pour nous. Merci de nous aider à trouver des solutions audacieuses et durables pour enrayer l’intimidation et la cyberintimidation au Québec! »

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

« Cette démarche est une occasion privilégiée d’échanger sur les problématiques et les enjeux liés à la prévention et à la lutte contre l’intimidation avec la population ainsi qu’avec les acteurs concernés. Nous irons d’ailleurs à la rencontre de ceux-ci dans une dizaine de régions du Québec pour bien cerner et comprendre les enjeux. Le fruit de ces réflexions permettra par ailleurs d’élaborer les meilleures suites à donner au plan d’action actuel. »

Stéphanie Lachance, députée de Bellechasse et adjointe parlementaire du ministre de la Famille

« Il est essentiel pour nous d’entendre les préoccupations de la population et celles de nos partenaires pour identifier ensemble des solutions adaptées aux nouvelles réalités de l’intimidation et de la cyberintimidation. Je vous invite donc à nous faire connaître vos points de vue à ce sujet. Unissons nos forces pour contrer l’intimidation. »

Francine Charbonneau, députée des Mille-Îles

« J’encourage vraiment toutes les personnes qui se sentent concernées par l’intimidation à répondre au questionnaire en ligne pour contribuer à l’élaboration du nouveau plan. Que vous ayez été victime, témoin ou intimidateur, on veut vous entendre pour mieux structurer les actions du gouvernement! »

Christine Labrie, députée de Sherbrooke

« La problématique de l’intimidation est malheureusement trop présente dans nos milieux de vie et elle peut toucher chacun de nous, particulièrement les jeunes pour qui les conséquences peuvent être dramatiques. Il ne faut pas oublier non plus les populations vulnérables, comme les personnes atteintes d’une déficience physique ou intellectuelle. C’est pourquoi nous devons rechercher tous ensemble de nouvelles solutions pour contrer cette problématique. »

Véronique Hivon, députée de Joliette

Faits saillants

  • Une journée de consultation, qui se tiendra le 22 octobre, permettra aux représentants d’organismes nationaux d’échanger sur les prochaines mesures gouvernementales en matière de lutte contre l’intimidation et la cyberintimidation.
  • Rappelons que le Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation 2015-2018 Ensemble contre l’intimidation, une responsabilité partagée, fruit d’une démarche non partisane, a été prolongé pour la période 2019-2020.

Haut de la page