Vous êtes ici Liste d'outils

Actualité

Accélération de l’accessibilité aux places en services de garde éducatifs à l’enfance : plus de 15 000 places subventionnées réalisées ou en voie de l’être
Québec, le 6 septembre 2019 –  Le plan d’accélération de l’accessibilité des places annoncé par le gouvernement du Québec en février dernier donne des résultats très satisfaisants alors que plus de 15 000 places subventionnées sont réalisées ou sur le point de l’être. Rappelons que les mesures concrètes mises en œuvre visent notamment à accélérer la réalisation de 11 000 places annoncées par le précédent gouvernement, mais jamais créées, pour mieux répondre aux besoins des parents. Ces places représentent un investissement de presque 400 millions de dollars.

Le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, a fait ce bilan aujourd’hui. Il a mis en lumière les travaux réalisés depuis le 20 février 2019 pour rendre accessibles plus rapidement ces places en services de garde éducatifs à l’enfance pour les familles du Québec.

Plus de 15 000 places réalisées ou en voie de l’être

D’abord, les moyens nécessaires ont été pris pour accélérer la réalisation de près de 11 000 places subventionnées en installation, octroyées en 2011 et 2013, dans le but de les rendre disponibles le plus rapidement possible. Des mesures concrètes ont été déployées afin d’accélérer la réalisation des places :

  • Tout demandeur devait prendre l’engagement de réaliser les projets dans un délai maximal de 24 mois et de franchir une étape charnière dans un délai de 6 mois, soit l’analyse d’opportunité. Autrement, les places seront récupérées.
  • Les règles budgétaires ont été assouplies afin de bonifier le financement octroyé aux projets.
  • Le ministre de la Famille a collaboré avec les acteurs du milieu, notamment l’AQCPE, afin de trouver des solutions aux problèmes vécus par les CPE dans la réalisation des places.

Au cours des derniers mois, 181 demandeurs, soit 86 % des demandeurs se sont engagés à réaliser leur projet dans le délai des 24 prochains mois qui leur est imparti, ce qui représente 9 057 places.

De plus, 1 691 places subventionnées se sont ajoutées au nombre des places en réalisation à la suite d’un appel de projets ciblé qui a eu lieu en 2018 et un appel de projets a été lancé le 20 mars 2019 pour répondre notamment aux besoins urgents de certaines clientèles. Il s’agit de 2 500 nouvelles places subventionnées qui pourront être octroyées rapidement et qui seront destinées en priorité à des poupons, pour créer ou compléter des groupes dans des installations existantes et pour répondre aux besoins des parents-étudiants. La réalisation de ces nouvelles places bénéficiera des mêmes mesures d’assouplissement.

Des mesures qui donnent des résultats

Par ailleurs, depuis le 20 février 2019, 12 demandeurs ont reçu la confirmation du financement de leur projet dans le cadre du Programme de financement des infrastructures, ce qui représente un investissement de plus de 4,4 millions de dollars. De plus, des mesures ont été prises pour offrir un accompagnement plus serré aux demandeurs et accélérer la réalisation des places.

Un meilleur portrait de l’offre et de la demande

Comme annoncé, le Ministère diffuse aujourd’hui une mise à jour des cartes du modèle d’estimation de la demande et de l’offre de services de garde éducatifs à l’enfance effectuée en fonction des données actualisées. Le ministre de la Famille a fait cette demande en février dernier dans le but d’obtenir une évaluation encore plus juste des taux de couverture de la demande de places en services de garde éducatifs à l’enfance sur tout le territoire québécois.

Rappelons également que le gouvernement du Québec abolira progressivement la contribution additionnelle aux services de garde subventionnés, ce qui permettra à terme de redonner près de 185 millions de dollars.

Citation

« À mon arrivée à titre de ministre de la Famille, j’ai constaté que l’offre de services de garde éducatifs ne permettait pas de répondre aux besoins de toutes les familles québécoises. En effet, environ 42 000 enfants étaient en attente d’une place au guichet unique La Place 0-5, et près de 11 000 places déjà octroyées dormaient sur les tablettes avant que nous annoncions notre plan d’accélération, en février dernier. Notre gouvernement est entré en action rapidement et a mis en œuvre des mesures concrètes menant à plus d’efficacité pour redresser cette situation qui durait depuis trop longtemps. Aujourd’hui, je suis fier de constater que ce plan d’action avance rondement. Nous ne ménagerons aucun effort pour assurer à un plus grand nombre d’enfants l’accès à des services de garde de qualité et favorisant le développement de leur plein potentiel.

Avec plus de 15 000 places subventionnées en voie d’être réalisées, des investissements de plus d’un demi-milliard comprenant le retour au tarif unique, l’augmentation de 5,9 % du budget consacré aux services de garde éducatifs à l’enfance et les classes de maternelle 4 ans, notre gouvernement démontre sa volonté de répondre aux besoins des parents et de favoriser le développement du réseau des services de garde. »

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

Fait saillant

15 191 places= 11 000 places octroyées dans le cadre des appels de projets 2011 et 2013 qui dormaient sur des tablettes
1 691 places octroyées dans le cadre de l’appel de projets ciblé 2018
2 500 places à octroyer dans le cadre de l’appel de projets ciblé 2019, lancé par le ministre de la Famille

Lien connexe

Haut de la page