Vous êtes ici Liste d'outils

Actualité

Projet-pilote pour soutenir les parents qui ont des horaires atypiques
Québec, le 6 juin 2019 –  Pour offrir aux parents de nouvelles formules de garde, complémentaires à celles offertes dans le réseau des services de garde éducatifs à l’enfance, le gouvernement du Québec annonce une aide financière de 253 000 $ dans le cadre d’un projet-pilote pour la garde à horaires atypiques. Ce dernier a pour objectif de soutenir financièrement des organismes qui expérimenteront de nouvelles formules de garde, soit du lundi au vendredi avant 6 h 30 et à compter de 18 h 30 ainsi que les samedis et dimanches.

Le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, a fait cette annonce aujourd’hui alors qu’il visitait la Maison de la Famille Chutes-Chaudière. Pour l’occasion, il était accompagné de la ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Mme Marie-Eve Proulx. Cette aide financière servira à la réalisation de quatre projets dans les régions de Chaudière-Appalaches et de Montréal.

Concrètement, l’aide financière permettra aux organismes d’offrir différentes périodes de garde le matin et le soir durant la semaine ainsi que le jour durant la fin de semaine. Ces activités de garde sont destinées à des enfants de 0 à 12 ans.

Citations

« Certains parents doivent composer avec des horaires de travail ou d’études qui diffèrent de l’horaire normal des services de garde éducatifs à l’enfance. Notre gouvernement souhaite soutenir ces parents en leur offrant de nouvelles formules de garde complémentaires à celles offertes dans le réseau des services de garde. C’est pourquoi nous appuyons des projets novateurs qui facilitent la conciliation des responsabilités familiales avec celles en lien avec le travail ou les études. Je remercie les organismes qui ont présenté des projets en ce sens pour mieux répondre aux besoins des familles du Québec. »

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l’Outaouais

« Je remercie sincèrement la Maison de la Famille Chutes-Chaudière et le Conseil québécois des services éducatifs à la petite enfance de mettre en place des activités de garde dans le cadre de ce projet-pilote. Une telle initiative est importante pour une région comme Chaudière-Appalaches. Elle permet de soutenir les familles qui travaillent avec des horaires atypiques et d’offrir des services sécuritaires et de qualité pour les enfants. Les projets-pilotes permettront une meilleure attractivité pour accueillir les familles en peaufinant l’offre en région. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de Chaudière-Appalaches

« Il est essentiel d’épauler les familles dans leur conciliation famille-travail-études. Les projets qui seront réalisés par le Centre d’appui aux communautés immigrantes et la Maison de la Famille Pierre-Bienvenu Noailles offriront aux parents de la région de Montréal une option de garde supplémentaire pour répondre à leurs besoins le matin, le soir et la fin de semaine. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

Fait saillant

Tableau des projets retenus :

Région administrativeNom de l’organismeMontant
Chaudière-AppalachesConseil québécois des services éducatifs à la petite enfance75 000 $
Chaudière-AppalachesMaison de la Famille Chutes-Chaudière 75 000 $
MontréalCentre d’appui aux communautés immigrantes (CACI)75 000 $
MontréalMaison de la Famille Pierre-Bienvenu Noailles28 000 $

Lien connexe

Haut de la page