Vous êtes ici Liste d'outils

Actualité

Une aide financière de 20 000 $ à l’Association Renaissance des Appalaches
Thetford Mines, le 4 juin 2019 –  Pour soutenir les services de surveillance offerts aux élèves handicapés de 12 à 21 ans, le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 20 000 $ à l’Association Renaissance des Appalaches dans le cadre du Programme de soutien financier aux services de surveillance d’élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans.

Le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, a fait cette annonce aujourd’hui alors qu’il visitait l’organisme. Pour l’occasion, il était accompagné de la députée de Lotbinière-Frontenac, Mme Isabelle Lecours.

Le Programme de soutien financier aux services de surveillance d’élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans permet aux organismes d’offrir, dans un cadre sécuritaire et adapté, des services de surveillance à des élèves qui, en raison de leurs caractéristiques et besoins, n’ont pas l’autonomie pour demeurer seul à la maison en l’absence de leurs parents. Ces services peuvent être offerts tant avant et après les heures de classe ou lors des journées pédagogiques de la période scolaire que durant la période estivale.

Soulignons que l’Association Renaissance des Appalaches œuvre auprès de personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme et de leur famille.

Citations

« Cette aide financière permet d’offrir aux parents d’enfants handicapés des conditions favorables à l’occupation d’un emploi ou à la poursuite de leurs études. Les organismes comme l’Association Renaissance des Appalaches apportent un soutien important à ces familles. En effet, leurs services font en sorte que les parents peuvent éviter de réduire leur temps de travail ou de prendre des congés prolongés, que ce soit en période estivale ou tout au long de l’année. »

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

« L’Association Renaissance des Appalaches apporte une réponse adaptée aux besoins des familles comptant un enfant handicapé de notre région. Les activités proposées sont en adéquation avec les besoins des jeunes qui pourront profiter notamment de jeux de tables, de jeux de motricité, de bricolages et de sorties de découvertes leur permettant de maintenir ou de développer leurs capacités. Je remercie sincèrement cet organisme qui occupe une place importante dans la vie de plusieurs familles de la communauté. »

Isabelle Lecours, députée de Lotbinière-Frontenac

Faits saillants

  • Ce programme vient en aide annuellement à près de 40 organismes offrant des services de surveillance d’élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans sur l’ensemble du territoire du Québec.
  • Le montant accordé à ce programme est de 1,5 M$ par année.
  • Le financement aux organismes est attribué annuellement dans le cadre d’ententes de soutien de trois ans.

Haut de la page