Vous êtes ici Liste d'outils

Actualité

Le ministre de la Famille réitère la volonté du gouvernement d’accélérer le développement du réseau des services de garde éducatifs à l’enfance
Québec, le 22 février 2019 –  Alors qu’il était interpellé, ce matin, par la députée de Westmount−Saint-Louis au sujet des effets de l’implantation des classes de maternelle destinées aux enfants de 4 ans sur le réseau des services de garde éducatifs à l’enfance, le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, a réitéré la volonté du gouvernement d’agir tôt et de façon concertée pour offrir une chance égale à tous les enfants et assurer le développement de leur plein potentiel.

Le ministre de la Famille a rappelé que le déploiement de la maternelle 4 ans ne se fera pas aux dépens des services de garde éducatifs à l’enfance. En effet, le gouvernement continuera d’investir dans ce réseau pour en assurer la qualité et offrir davantage de places et d’options aux parents du Québec.

Le ministre a rappelé que 156 000 tout-petits de 0-4 ans ne fréquentent aucun réseau (services de garde éducatifs à l’enfance reconnus et préscolaire 4 ans), que 42 000 enfants sont présentement en attente d’une place au guichet unique La Place 0-5 et qu’une augmentation de 16 000 enfants de 0-4 ans est prévue d’ici 2023. Rappelons également que l’implantation des classes de maternelle destinées aux enfants de 4 ans permettra de libérer des places dans les services de garde.

Il a d’ailleurs présenté cette semaine des mesures concrètes pour accélérer le développement des places en services de garde éducatifs à l’enfance dans le but de maximiser l’accès à ces services, notamment :

  • la création de 2 500 nouvelles places subventionnées;
  • l’accélération de près de 11 000 places qui ne sont toujours pas réalisées;
  • la mise à jour des cartes du modèle d’estimation de la demande et de l’offre de services de garde éducatifs à l’enfance pour assurer un meilleur portrait;
  • le lancement d’un appel de projets pour répondre aux besoins de garde réels.

Citation

« J’insiste sur le fait que les services de garde éducatifs à l’enfance et les classes de maternelle destinées aux enfants de 4 ans sont deux services qui coexistent déjà et qui se développeront dans le but d’offrir davantage de choix aux parents du Québec. Je rappelle également que la qualité de tous les services demeure une priorité. J’invite donc tous mes collègues ainsi que tous les intervenants qui travaillent auprès des plus jeunes à unir leurs actions pour répondre aux besoins des tout-petits. Nous avons tous la même volonté : assurer le bien-être et le développement optimal des enfants du Québec. Travaillons ensemble pour y parvenir. »

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

Haut de la page