Vous êtes ici Liste d'outils

Actualité

Politique Vieillir et vivre ensemble

La ministre Charbonneau, une fois de plus à l’écoute de ses partenaires
Québec, le 28 septembre 2017 –  La ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, Mme Francine Charbonneau, dresse un bilan positif de la journée de consultation qui réunissait aujourd’hui une trentaine d’organismes partenaires afin d’échanger sur des pistes d’action qui contribueraient à adapter le Québec au vieillissement de sa population et à améliorer les conditions de vie des personnes aînées.

Cette journée de consultation est au nombre des activités de consultation prévues dans le cadre des travaux d’élaboration du plan d’action 2018-2023 découlant de la politique Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec.

De plus, la population a été invitée à participer à une consultation en ligne jusqu’au 29 septembre afin de faire connaître son opinion sur les thèmes pouvant orienter l’action gouvernementale des cinq prochaines années à l’égard des personnes aînées. Un appel de mémoires a également été lancé auprès d’une centaine d’organismes et d’acteurs-clés concernés par le bien-être des personnes aînées, et les partenaires invités à la journée de consultation y participent également.

Citation

« Ce rendez-vous s’ajoute aux autres consultations réalisées, témoignant de notre volonté constante d’être à l’écoute des préoccupations de la population et des organismes partenaires qui travaillent pour le mieux-être des personnes aînées. Je tiens à remercier les partenaires qui ont pris part aux échanges fructueux d’aujourd’hui et à saluer leur engagement, car c’est avec eux que nous pourrons continuer à faire du Québec un endroit où il fait bon vivre ensemble à tous les âges. »

Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation

Faits saillants

  • Lancés en 2012, la politique et le premier plan d’action Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec visaient à améliorer les conditions de vie des personnes aînées, notamment les plus vulnérables. Les mesures prévues s’appuyaient sur l’engagement et sur la convergence des actions de plusieurs partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux ainsi que sur la collaboration entre les paliers d’intervention locaux, régionaux et nationaux. Les investissements cumulés ont atteint 2,05 milliards de dollars, soit :
    • 17 millions de dollars pour favoriser la participation sociale des personnes aînées dans leur communauté;
    • 781 millions de dollars pour aider les personnes aînées à bien vieillir en santé dans leur communauté;
    • 1,075 milliard de dollars pour offrir aux personnes aînées des environnements sains, sécuritaires et accueillants;
    • 170 millions de dollars d’aide fiscale additionnelle pour le maintien à domicile des aînés et l’appui aux aidants naturels, ce qui a mené à la mise en place ou à la bonification de crédits d’impôt;
    • 2,4 millions de dollars pour la recherche et pour le développement des connaissances à l’égard du vieillissement de la population au Québec.
  • Au nombre des consultations prévues dans le cadre des travaux d’élaboration du plan d’action 2018-2023, mentionnons les activités suivantes :
    • Un forum réunissant quelque 200 partenaires et acteurs-clés auprès des personnes aînées a donné le coup d’envoi des travaux les 1er et 2 juin derniers;
    • Depuis le 5 septembre et jusqu’au 29 septembre, la population est invitée à participer à une consultation en ligne sur les meilleures façons de favoriser le vieillissement actif et la pleine participation des personnes aînées à la société;
    • Un appel de mémoires auprès de groupes et d’acteurs-clés concernés par le vieillissement actif est également en cours jusqu’au 6 octobre 2017.

Liens connexes

Haut de la page