Vous êtes ici Liste d'outils

Actualité

Plus de 2,4 millions de dollars pour financer des projets d’infrastructure dans les CPE du Québec
Québec, le 27 septembre 2017 –  Afin d’aider de nombreux centres de la petite enfance (CPE) du Québec à améliorer l’environnement dans lequel évoluent les enfants, le Gouvernement du Québec accorde une somme de 2 451 403 $ dans le cadre de la Subvention pour les projets d’investissement en infrastructure 2017-2018 (SPII).

Le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie‒Îles-de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx, a fait cette annonce aujourd’hui.

Cette somme est octroyée dans le cadre d’un appel de projets qui s’est terminé le 25 juillet 2017 et financera la réalisation de 110 projets à travers le Québec. Soulignons que, depuis le 1er avril 2017, 159 253 $ avaient déjà été accordés dans le cadre de la SPII pour financer six autres projets.

Citation

« En plus d’assurer la qualité des services de garde offerts aux tout-petits, notre gouvernement a la ferme volonté d’offrir à ces derniers des milieux de vie sains pour assurer leur bon développement. Les sommes accordées dans le cadre de la SPII contribuent à maintenir en bon état les bâtiments qui les hébergent au quotidien pour qu’ils puissent jouer, apprendre et grandir en toute sécurité. Cette subvention témoigne des nombreux efforts déployés pour favoriser le bien-être des familles et des enfants du Québec. »

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie‒Îles-de-la-Madeleine

Faits saillants

  • La SPII aide les CPE à réaliser des travaux d’infrastructure de moins de 50 000 $.
  • Les projets admissibles à cette subvention visent à assurer la santé et la sécurité des enfants ou l’intégrité du bâtiment, à se conformer à une loi ou un règlement ainsi qu’à améliorer la qualité des infrastructures, à augmenter leur durée de vie et à accroître leur potentiel de service.
  • De façon concrète, les travaux peuvent inclure notamment la réfection de la toiture, le remplacement des portes et fenêtres ou du revêtement extérieur et la réparation de la rampe d’accès pour personnes handicapées.

Haut de la page