Vous êtes ici Liste d'outils

Actualité

Programme de soutien aux politiques familiales municipales

La députée Véronyque Tremblay annonce 10 500 $ pour la Ville de Lac-Delage
Québec, le 16 février 2017 –  Une aide financière de 10 500 $ sera allouée à la Ville de Lac-Delage dans la région de Québec pour l’élaboration et la mise à jour de projets dans le cadre du Programme de soutien aux politiques familiales municipales. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui la députée de Chauveau, Véronyque Tremblay, au nom du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie‒Îles-de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx.

« Je me réjouis de l’octroi de cette aide financière car dans notre beau comté de Chauveau, je sais à quel point il est important pour les familles d’avoir un sentiment d’appartenance envers leur municipalité. Avec cette aide, Lac-Delage pourra améliorer l’offre et les nombreux services disponibles aux familles », a mentionné la députée de Chauveau.

À propos du Programme de soutien aux politiques familiales municipales

La mise en œuvre d’une politique familiale favorise la prise en considération des besoins des familles dans tous les domaines d’intervention, qu’il s’agisse de la sécurité, des transports, de l’habitation ou encore de la culture et des loisirs. Pour 2016-2017, une enveloppe de 910 000 $ est consacrée au programme, soit 125 000 $ destinés à la mission du Carrefour action municipale et famille (CAMF) et 785 000 $ pour le soutien financier aux municipalités et aux MRC, y compris le soutien technique du CAMF.

À ce jour, 804 municipalités et 35 MRC se sont dotées d’une politique familiale municipale ou sont en voie de le faire grâce à ce programme. Celui-ci a donc réussi à atteindre plus de 7,45 millions d’habitants, soit 89,5 % de la population québécoise.

« Nous cherchons toujours à mieux répondre aux besoins des familles du Québec. Cette aide financière assurera aux municipalités de mettre en place un environnement favorable au développement des enfants et à l’épanouissement des familles », a fait savoir le ministre Proulx.

Haut de la page