Vous êtes ici Liste d'outils

Actualité

Parution d'un nouveau bulletin Quelle famille?

Les mères et leur contribution au revenu d’emploi des familles : un aperçu à partir de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011

Les familles avec enfants mineurs y sont étudiées et distinguées selon que la conjointe a un revenu moindre, comparable ou supérieur à celui de son conjoint, suivant différents niveaux de contribution exprimés en pourcentage des revenus d’emploi cumulés du couple. Une attention particulière est par ailleurs portée aux familles chez qui la contribution de la mère est nulle (0 %) et à celles chez qui la mère fournit, à l’opposé, la totalité des revenus du couple (100 %).

On observe ensuite les variations qui surviennent en fonction de certaines caractéristiques familiales, comme le type d’union ou la recomposition familiale, et de diverses tranches de revenu déclaré. Des comparaisons sont aussi effectuées avec la situation observée au Canada, et entre les régions administratives du Québec.

Comme son titre l’indique, les résultats présentés dans ce bulletin sont tirées de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011 de Statistique Canada. Ils tiennent compte des limites méthodologiques de cette enquête et des répercussions qui en découlent sur la diffusion des données. On apprend, notamment, qu’au Québec, en 2011 :

  • dans près d’une famille sur deux (47 %), la mère gagne moins que son conjoint, tandis que dans près de 13 % des familles, elle gagne plus;
  • dans 14 % des familles, la mère n’a aucun revenu d’emploi et, à l’inverse, le revenu d’emploi du conjoint est nul dans environ 4 % des cas;
  • la proportion de femmes dont la contribution se situe entre 0 % et 33 % diminue au fur et à mesure que la tranche de revenu de la mère augmente;
  • peu de différences sont observées entre les couples mariés et ceux vivant en union libre quant à la contribution des mères au revenu d’emploi des familles, mais les mères mariées (17 %) sont sans revenu d’emploi dans une plus forte proportion que celles vivant en union libre (11 %);
  • dans les régions de la Capitale-Nationale (46 %), de la Chaudière-Appalaches (46 %) et de l’Outaouais (47 %), on trouve des proportions importantes de mères qui gagnent un revenu d’emploi comparable à celui de leur conjoint.

Nous vous invitons à faire circuler cette information et à en faire part à toute personne qui s’intéresse à la question des revenus d’emploi des familles québécoises.

Bonne lecture!

L’équipe de production et de rédaction de Quelle famille?

Quelle famille? a pris le relais de la publication Un portrait statistique des familles au Québec. Ce périodique permet de mieux comprendre l’univers des familles en proposant une lecture conviviale des données issues principalement du Recensement du Canada et de l’Enquête nationale auprès des ménages, mais aussi d’autres grandes enquêtes.

Haut de la page