Vous êtes ici Liste d'outils

Je suis un proche, un parent

Vous craignez que votre sœur se livre à des comportements intimidants? Un de vos amis ou une collègue de travail est victime d’intimidation? Votre voisin de palier est ciblé par des gestes d’intimidation? Ne sous-estimez pas votre pouvoir, et ce, dans tous les milieux de vie.

Si quelqu’un de votre entourage est intimidé, témoin ou auteur de gestes d'intimidation, n’hésitez pas à intervenir, car votre silence peut encourager le maintien de la situation. Il est important de réagir pour que les choses changent. Si vous craignez de mettre votre propre sécurité en danger, pensez à aller chercher de l’aide, à vous grouper avec des personnes de votre entourage pour intervenir ou optez pour la dénonciation auprès d’une autorité compétente. L’important, c’est d’agir.

Exemples d’actions que vous pouvez faire pour aider cette personne :

  • écouter la personne qui se confie à vous, quel que soit son rôle dans la situation (personne intimidée, témoin ou auteur);
  • l’encourager à recourir à des ressources d’aide;
  • l’informer de ses droits et recours;
  • lui offrir votre soutien, par exemple pour l’accompagner dans ses démarches pour obtenir une aide professionnelle ou pour dénoncer la situation;
  • aviser quelqu’un en position d’autorité (selon les situations, il peut s’agir de la direction de l’établissement où les gestes ont lieu, d’un adulte si la situation concerne des mineurs, de la police si l’auteur recourt à des actes criminels, etc.).

Comme proche, comme ami, comme collègue, vous pouvez aussi avoir besoin d’aide. Différentes ressources peuvent vous soutenir; n’hésitez pas à recourir à leurs conseils. Ces ressources peuvent également vous éclairer sur la conduite à adopter afin de choisir la bonne intervention, celle qui aidera le plus adéquatement la personne pour qui vous vous inquiétez. En effet, d’autres problèmes (ex. : violence conjugale, maltraitance) se mêlent parfois à l'intimidation et peuvent requérir qu’on agisse avec doigté afin d’éviter d’accentuer le problème vécu par la personne victime. Des intervenants spécialisés pourront vous indiquer la meilleure marche à suivre.

Parents

Vous craignez que votre enfant soit victime d’intimidation? Votre fils ou votre fille a peut-être des comportements intimidants? Votre enfant est témoin d’intimidation? Bref, vous êtes inquiet. Le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche agit, depuis 2008, pour lutter contre l’intimidation et la violence dans les écoles. Consultez le site Web de ce ministère pour obtenir davantage d’informations.
Pour agir de manière préventive, soyez attentif au modèle que vous représentez pour votre enfant. Des gestes ou des commentaires qui semblent anodins peuvent influencer son ouverture aux autres et son empathie, des qualités que doivent développer les auteurs de gestes d’intimidation. Pour aider votre enfant à développer des outils pour se protéger, vous pouvez renforcer son estime de soi et sa capacité à s’affirmer.

Haut de la page

Dernière mise à jour :
16 janvier 2017