Vous êtes ici Liste d'outils

Comité d'experts sur la cyberintimidation

Au lendemain du Forum sur la lutte contre l’intimidation, le premier ministre, M. Philippe Couillard, annonçait la création d’un comité d’experts sur la cyberintimidation. Ce comité avait le mandat de formuler des recommandations afin d’orienter l’action du gouvernement tant en matière de prévention de la cyberintimidation qu’à propos des interventions à préconiser auprès des auteurs et des personnes victimes.

Coprésidé par la sous-ministre adjointe de la Direction générale des politiques du ministère de la Famille, Mme Brigitte Thériault, et par la sous-ministre associée de la Direction générale des affaires policières du ministère de la Sécurité publique, Mme Marie Gagnon, le Comité était composé de sept experts issus notamment des secteurs juridique et policier, de la recherche, ainsi que du domaine de l'intervention auprès des victimes et des auteurs de cyberintimidation, soit :

  • Mme Claire Beaumont, psychologue et professeure titulaire en adaptation scolaire à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval, chercheure au Centre de recherche et d'intervention sur la réussite scolaire, titulaire de la Chaire de recherche sur la sécurité et la violence en milieu éducatif et secrétaire générale de l'Observatoire international de la violence à l'école;
  • M. Emmanuel Blondin, intervenant psychosocial à l'organisme de justice alternative Volteface;
  • Mme Sophie Bourque, conseillère pédagogique en coordination et développement des services éducatifs complémentaires à la Commission scolaire de Montréal;
  • M. Patrice Corriveau, professeur titulaire au Département de criminologie de l'Université d'Ottawa;
  • Capitaine Frédérick Gaudreau, responsable du Centre stratégique sur la cybercriminalité à la Sûreté du Québec;
  • M. Alain Johnson, superviseur clinique et directeur des services cliniques en français chez Jeunesse, j'écoute;
  • Mme Shaheen Shariff, professeure agrégée au Département d'études intégrées en éducation de la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université McGill, chercheuse affiliée au Centre de recherche sur l'Internet et sur la société de l'École de droit de l'Université de Stanford et membre associée au Centre de recherche sur les droits de l'homme et sur la pluralité légale de la Faculté de droit de l'Université McGill.

Trois ministères étaient également représentés au sein du Comité, par les personnes suivantes :

  • Mme Danielle Marquis (ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche);
  • Me Patrick Gingras (ministère de la Justice);
  • Mme Johanne Bolduc (ministère de la Santé et des Services sociaux).

Haut de la page

Dernière mise à jour :
6 mai 2016