Vous êtes ici Liste d'outils

Le jeu extérieur pour explorer et s’activer!

Le jeu extérieur est essentiel pour le développement moteur et la dépense d’énergie. L’espace extérieur permet à l’enfant d’amorcer des jeux actifs, c’est-à-dire des activités ludiques qui entraînent du mouvement. En initiant le jeu actif à l’extérieur, l’enfant développe sa motricité, son équilibre, sa force musculaire et sa capacité pulmonaire. Courir, sauter, grimper, ramper, lancer, rouler, explorer… procure à l’enfant du plaisir et les bienfaits sur sa santé et son développement physique et moteur sont considérables.

Jouer dehors c’est aussi explorer la nature. Avoir un contact direct et fréquent avec des éléments de la nature (les insectes, les végétaux, les animaux, les matières, etc.) enrichit l’expérience de l’enfant tout en stimulant plusieurs domaines de son développement.

La température ou les changements de saison ne devraient pas constituer un frein au jeu extérieur. La Société canadienne de pédiatrie affirme que ce n’est qu’à partir de -25oC que la peau non couverte peut geler. Pour leur part, les changements de saison permettent de varier les activités extérieures. Chaque saison apporte son lot de nouvelles découvertes.

Les enfants ont pour modèle les adultes qui les entourent. En ayant eux-mêmes du plaisir à pratiquer des activités extérieures, en devenant à l’occasion des partenaires de jeu extérieur et en laissant les enfants jouer dehors avec d’autres enfants du même âge, les adultes aident les enfants à aimer le jeu extérieur, beau temps, mauvais temps.

Les temps changent. Comment concilier temps-écran et jeu actif? Le temps consacré au jeu actif durant la petite enfance diminue au profit d’activités sédentaires ou de faible intensité. Le temps passé par les jeunes enfants devant les programmes de chaînes de télévision pour bébés les éloigne des activités motrices et exploratoires qui s’avèrent pourtant fondamentales à leur développement. Un comité d’experts québécois sur le temps-écran recommande :

  • D’éviter que les enfants de moins de deux ans passent du temps devant des écrans;
  • De limiter le temps passé devant des écrans à moins d’une heure par jour pour les enfants de 2 à 5 ans.

Sources et liens utiles

Haut de la page

Dernière mise à jour :
9 août 2016