Vous êtes ici Liste d'outils

Temps consacré à certaines activités, partage des tâches et difficultés associées à la conciliation travail-famille

Moyenne quotidienne de temps consacré à certaines activités

 

Moyenne quotidienne de temps consacré aux activité de l'emploi du temps par les parents (en couple ou seuls) dont le plus jeune enfant a moins de cinq ans, selon la situation domestique et le sexe, Québec, 20151,2,3
ActivitésHommesFemmes
Ensemble des activités24 h24 h
Sommeil, soins personnels et alimentation10 h 4110 h 37
Travail rémunéré et études7 h 436 h 37
Travail non rémunéré4 h 085 h 27
dont tâches domestiques2 h 222 h 25
dont soins à un enfant du ménage2 h 012 h 55
Temps libre3 h 173 h 42
Transport1 h 381 h 18
AutreFF

1. Parmi l'ensemble de la population de 15 ans et plus, à l'exception des individus résidant à temps plein dans une institution.
2. Pour une définition exhaustive des activités, consulter le fichier Excel Description exhaustive des activités et correspondance avec la typologie utilisée par Statistique Canada.
3. Estimation correspondant à une moyenne des sept jours de la semaine.
F : Donnée peu fiable, ne pouvant pas être diffusée.
Source : Statistique Canada, Enquête sociale générale de 2015, fichier de microdonnées à grande diffusion, Adapté par l'Institut de la statistique du Québec, Site Web de l'Institut, 15 mars 2018.

Les données de l’Enquête sociale générale montrent qu’en 2015, les femmes seules ou en couple vivant avec au moins un enfant de moins de cinq ans consacraient en moyenne 2 h 55 aux soins des enfants chaque jour. De leur côté, les hommes ayant un ou une jeune enfant à charge consacraient un peu plus de 2 h à ces tâches quotidiennement. L’écart apparent entre le temps consacré par les femmes et les hommes aux soins des enfants pourrait toutefois ne pas être réel, car il n’est pas significatif sur le plan statistique. Il en va de même pour l’ensemble des activités présentées dans le tableau.

 

Types de tâches effectuées par les mères et les pères

 

Contribution relative des pères et des mères aux tâches parentales liées aux soins et à l’éducation des enfants, dans les familles biparentales avec au moins un enfant d’environ huit ans1, Québec, 2006
NATURE DE LA TÂCHE PARENTALEPRISE EN CHARGE EFFECTUÉE …
Par le père et la mère à peu près égalementLe plus souvent ou toujours par le pèreLe plus souvent ou toujours par la mèreAutre
 Pourcentage de familles
Jouer avec les enfants ou participer à des activités avec eux70,518,510,60,5**
Mettre les enfants au lit ou vérifier qu'ils se couchent, ou les deux50,75,3440
Amener les enfants à l'école ou à la garderie et aller les chercher39,713,2
41,65,4
Aider les enfants avec leurs devoirs29,06,962,91,2**
Habiller les enfants ou vérifier si les enfants sont habillés de façon appropriée25,52,5*71,20,7**
Rester à la maison avec les enfants lorsqu'ils sont malades24,93,4*68,73,0*

1. Échantillon de 1 074 familles ayant rempli le questionnaire renfermant les questions sur le partage des tâches liées aux soins et à l’éducation des enfants.
*Coefficient de variation de 15 à 25 %; donnée à interpréter avec prudence.
**Coefficient de variation supérieur à 25 %; estimation imprécise, fournie à titre indicatif seulement.
Source : Institut de la statistique du Québec, fichier maître de l’Étude longitudinale sur le développement des enfants du Québec (ELDEQ-E9), compilation effectuée par le ministère de la Famille et des Aînés.

Les données de l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec indiquent qu’en 2006, la contribution des pères et des mères aux tâches liées aux soins et à l’éducation des enfants variait considérablement en fonction du type de tâche effectuée1. En ce qui a trait aux tâches liées au jeu avec les enfants et à la participation à des activités avec ceux-ci et celles-ci, le partage était plus égalitaire, les pères prenant même plus souvent en charge cette tâche que les mères (18,5 % c. 10,6 %). Cependant, les autres tâches, comme l’habillement de l’enfant (71,2 %) ou l’accompagnement de l’enfant en cas de maladie (68,7 %), demeuraient largement prises en charge par les mères.

 

Difficultés associées à la conciliation travail-famille

 

L’Enquête sociale générale menée périodiquement par Statistique Canada permet de connaître l’emploi du temps de la population ainsi que des aspects subjectifs liés au conflit de temps entre le travail et la famille2. Selon les données de l’Enquête sociale générale de 2010, parmi les parents qui occupaient un emploi au Québec :

  • la moitié des pères et 6 mères d’enfants de moins de 15 ans sur 10 manquaient de temps, ils et elles déclarant être pressés chaque jour;
  • une part non négligeable de parents, soit environ 3 sur 10, faisaient face à une surcharge de responsabilités.

De plus, des différences existaient entre les réponses fournies au Québec et les réponses données dans le reste du Canada par rapport au stress associé au manque de temps ainsi qu’au sentiment d’éprouver toujours ou souvent des difficultés à assumer ses responsabilités familiales en raison du travail.

En effet, au Québec, en 2010, une proportion équivalente de pères et de mères, soit un peu plus de 4 sur 10 dans les 2 cas (42 %), déclaraient vivre du stress associé au manque de temps. Dans le reste du Canada, les proportions observées étaient plus faibles, chez les pères (27 %) comme chez les mères (31 %). En ce qui a trait aux difficultés à assumer ses responsabilités familiales en raison du travail, près de 3 pères sur 10 (28 %) et près de 1 mère sur 4 (23 %) déclaraient en éprouver souvent ou toujours. Dans les autres provinces canadiennes, cette situation était apparemment moins fréquente, car elle touchait environ un parent sur sept (14 % de mères et 15 % des pères).


1 Données reposant sur un échantillon de 1 074 familles biparentales avec au moins 1 enfant d’environ 8 ans.

2 Compilation effectuée par le ministère de la Famille.

Haut de la page

Dernière mise à jour :
12 février 2021